Callshop Management System
Members
Latest News

Appels par code pin

(USA) 650-285-3040
(CAN) 438-800-3741

Direct Call

  • 0016467412367
  • 0016467412235
  • 0016467412185
  • 0016505605701
  • 0013473694911
  • 0014188000399
  • 0014188007658
  • 0014388003743
Filme Porno

Cacophonie au Sdf : Le Sénateur Sonkin traite ses camarades d’exhibitionnistes December 7, 2017

Invité de l’émission « L’Arène » présentée par Ghislain Pierre Essono sur les antennes de Canal 2, le sénateur de la région de l’ouest est revenu sur les incidents survenus à la chambre basse au cours de la semaine qui vient de s’achever. Répondant à une question relative à la dichotomie qui a entouré l’attitude des parlementaires du parti de Ni John Fru Ndi, le trésorier national du Social democratic front (SDF) a laissé entendre que les sénateurs SDF ne « veulent pas se distinguer à travers cette forme exhibition ».

En  d’autres termes, l’ancien maire de Dschang laissait clairement entendre que ce qu’il a appelé tout au long de l’émission « la stratégie politique » du SDF pour se faire entendre a été l’exhibitionnisme des députés. Du côté du Sénat, les parlementaires useront d’autres méthodes pour faire valoir leur idée. Sur la question anglophone que les députés SDF ont voulu inscrire à l’ordre du jour, le natif de Foto se veut clair : « c’est Paul Biya le problème ».

Pour lui, le président de la République refuse de dialoguer. Il préfère s’enfermer dans son château de carpe et envoyer les militaires aux anglophones qui revendiquent juste que leurs conditions de vie soient revues. Il pense également qu’on ne doit pas parler de sécessionnisme. Car ce n’est pas ce que veulent les populations anglophones. Pour lui, « il y a des opportunistes qui veulent provoquer l’amalgame » pour mettre le Cameroun à feu et à sang.

Le vice-président de la commission des finances du Sénat s’est également prononcé sur l’actualité relative à l’ouverture à l’Université de Dschang, de la faculté de médecine et des sciences biomédicales. Pour Etienne Sonkin, il ne s’agit pas là d’une initiative personnelle du Chef de l’Etat à prendre sous le prisme d’un don. C’est le devoir du président de la République de doter toutes les régions du pays d’infrastructures de formation pour la jeunesse.

L’ancien professeur d’électrotechnique pense même que la région  de l’Ouest est marginalisée et est en droit de réclamer plus au président Paul Biya. « Nous attendons Paul Biya sur d’autres points, notamment la part de projets structurants de la région de l’Ouest a-t-il laissé entendre.

© Source : Le Point Hebdo

⇒ Via JetCamer.com
  • Leave a comment

    Leave a message...