Callshop Management System
Members
Latest News

Appels par code pin

(USA) 970-550-0044
(CAN) 438-600-0075

Direct Call

  • 0014386000075
  • 0019705500044
  • 0014386000075
  • 0019705500044
  • 0014386000075
  • 0019705500044
Filme Porno

Le leader du Parti de l’Alliance libérale (PAL) déclare pour justifier son soutien au président de la République la prochaine présidentielle que ce sont ses ministres qui exécutent mal ses directives. February 14, 2018

Le leader du Parti de l’Alliance libérale (PAL) déclare pour justifier son soutien au président de la République la prochaine présidentielle que ce sont ses ministres qui exécutent mal ses directives.

Célestin Bedzigui est venu s’expliquer à la télévision. Le président du Parti de l’alliance libérale (PAL) est allé le 11 février 2018 dire aux téléspectateurs de Canal 2 international pourquoi il a décidé de soutenir Paul Biya, le président sortant du Cameroun lors de la prochaine élection présidentielle. L’opposant  qui a pendant  longtemps été virulent à l’encontre du régime de Yaoundé s’est étonné de ce que certains responsables de l’opposition le qualifient de traître à la suite de son retournement de veste.  « Je ne pense pas qu’il y ait jamais eu entre moi et quelque courant de pensée qu’il soit qu’on puisse appeler l’opposition un serment  ou un pacte qui aurait été violé pour qu’on puisse parler de trahison, de félonie. Au contraire je voudrais dire, faire savoir que la politique a une fonction. C’est celle de faire valoir une opinion afin ou en vue de promouvoir les problèmes qui se posent, les problèmes de bien être. C’est pour cela qu’il faut situer l’action politique, le discours politique », a-t-il déclaré d’entrée de jeu dans le programme L’Arène.  

Il a expliqué sa décision en présentant la ligne politique de son parti qui figure dans le manifeste.   « Je ne comprends pas d’où sort l’idée que nous aurions trahi parce que si nous appliquons la grille de lecture il n’y a pas lieu de parler de trahison ou de félonie  D’autant plus que tout au fil de notre activité politique depuis près de 25 ans nous nous sommes attachés à deux chose : la première la promotion de ce que je pourrai appeler   la prospérité économique, deuxième chose, sur le plan politique une démarche pacifiste mais très attachée à la justice. Chaque fois que la justice a été un tant soit peu mise en difficulté sous le régime de Monsieur  Biya nous sommes sortis de nos gonds », a-t-il expliqué .

A la question de savoir pourquoi il s’est finalement rangé derrière Paul Biya alors que tout ne marchait pas comme il le souhaitait il a osé cette réponse : « Je dis que Paul Biya c’est le meilleur choix du moment. Je distingue le discours de monsieur Biya  et  les actions de ses collaborateurs. L e discours de monsieur Biya est celui sur qui la scène politique est sans complaisance aucune, fait également allusion aux aspects politiques et économiques  du problème camerounais aujourd’hui ». A Le leader du PAL déclare qu’à la différence de celui de la plupart des autres protagonistes, il fait un pari sur la  possibilité d’appliquer la dimension économique « de monsieur Biya qui jusque-là et sans la moindre concession est vraiment mal appliquée car ses collaborateurs ». Bedzigui qualifie les potentiels challengers de Paul Biya d’aventuriers qui vont encombrer le champ politique.

Regarder L’Arène du 11 février 2018 dans la vidéo ci-dessous:

 

Auteur:

⇒ Via JetCamer.com
  • Leave a comment

    Leave a message...