Callshop Management System
Members
Latest News

Appels par code pin

(USA) 970-550-0044
(CAN) 438-600-0075

Zik Live Stream

  • Camer, Africa & World
  • Gospel Music
  • USA Hit, HIP HOP/RAP
  • Naija Style Music
  • Excusivite Camer
  • Folklore Hits
  • Top 100 USA
  • Cameroon & Afro Hit
  • Music flow. All style
  • Bikutsi Camer
  • Camer & Party songs
  • Africa Legends
  • New release Camer
  • Mix & Compil
Filme Porno

Un policier et un gendarme s’intimident à l’arme March 13, 2018

Le commissaire de police Jean Albert Babba et l’adjudant Abessolo se sont donné en spectacle.

Il était environ 10h ce 28 février 2018 au lieu-dit Mbadanré, une localité de l'arrondissement de Mbé dans le département de la Vina région de l'Adamaoua. Dans ce village, le peloton routier venait juste de camper sur cet axe. Quand quelques minutes plus tard, un véhicule non immatriculé en provenance de Mbé et en partance pour Ngaoundéré s'amène. Dans ce véhicule, se trouve le commissaire de police Jean Albert Babba par ailleurs lamido de Mbé. Et c'est là où tout commence.

«J'ai aperçu  une moto de la gendarmerie garée, et tout à côté se trouvait un gendarme. Un camion transportant de la marchandise venait en face de nous. Il a interpellé ledit camion. Nous avons traversé. Chemin faisant, j'ai été surpris de voir le gendarme en question nous traverser et bloquer notre passage», relate le commissaire de police Jean Albert Babba. L'adjudant Francis Abessolo en poste ce jour-là et que nous avons rencontré n'a pas voulu revenir sur cet incident. Néanmoins, l'un de ses proches raconte. «Lorsque cette voiture venait, l'adjudant Abessolo s'est placé au milieu de la route en faisant signe au chauffeur de garer. Malgré son insistance avec le sifflet, le chauffeur ne s'est pas exécuté.

L'adjudant les a poursuivis à  moto et a rattrapé ledit véhicule au niveau du poste de contrôle de la douane», rétorque-t-il. En réalité, c'est à ce poste de douane que tout va se jouer. «Il est descendu de sa moto et s'est dirigé vers mon chauffeur, lui demandant son permis de conduire. Je me suis présenté à lui comme étant commissaire de police et lamido de Mbé. Le gendarme a rétorqué qu'il ne veut rien entendre et que c'est le permis qu'il voulait. Il a plongé sa main pour retirer la clé de la voiture, mais n'a pas pu, car mon chauffeur avait la main sur le contact», raconte le commissaire de police.

«Découragé, il a  ouvert la portière et a trainé mon chauffeur sur la chaussée. Il a sorti son arme et a tiré trois fois en l'air. Je me suis déporté vers lui et je me suis à nouveau présenté comme commissaire de police et lamido de Mbé en lui précisant que j'étais aussi armé. Il a lâché mon chauffeur et a pointé son arme vers moi et, a demandé que je lui remette mon arme. Le voyant tout furieux, de peur qu'il n'abatte soit mon chauffeur ou moi-même, je lui ai remis mon arme et j'ai aussitôt appelé le commandant de la compagnie de gendarmerie qui est descendu sur les lieux», poursuit Jean Albert Babba.

Au niveau de la gendarmerie pourtant, il se raconte que le lamido de Mbé a été le premier à pointer son arme sur l'adjudant Abessolo. «Ce qui est vrai, c'est que l'adjudant Abessolo a sorti le chauffeur de la voiture, a fermé la portière avant de plaquer le chauffeur debout dos à la portière, donc, pas au sol. Le lamido est sorti de la voiture et a cravaté l'adjudant. Pendant cette phase d'agression physique, l'adjudant a perdu sa montre et sa chaine s'est également coupée. Comme la scène s'est produite au poste de douane, un brigadier des douanes est venu les séparer.

C'est à ce moment que le commissaire de police et lamido de Mbé a mis la main dans sa gandoura et a sorti son arme, puis l'a pointée sur l'adjudant Abessolo. Le gendarme se sentant menacé a sorti son arme, tiré trois fois en l'air et a sommé le commissaire de lui remettre son arme, ce qui a été fait», fait savoir un proche de l’adjudant. Une enquête a été ouverte conjointement par la police et la gendarmerie. Cet incident entre ces deux corps serait même déjà au tribunal militaire, selon nos sources.

© Source : L'OEIL DU SAHEL : Francis Eboa

⇒ Via JetCamer.com
  • Leave a comment

    Leave a message...