Cher clients, les numeros de callback sont desormais: (USA) 970-550-0044 et (CAN) 438-600-0075
Callshop Management System
Members
Latest News

Appels par code pin

(USA) 970-550-0044
(CAN) 438-600-0075

Direct Call

  • 0016467412367
  • 0016467412235
  • 0016467412185
  • 0016505605701
  • 0013473694911
  • 0014188000399
  • 0014188007658
  • 0014388003743
Filme Porno

Tribunal militaire : La culpabilité de Mancho Bbc requise April 17, 2018

Le Commissaire du gouvernement demande que l’animateur radio et ses coaccusés soient déclarés coupables des faits de coaction d’actes de terrorisme.

Vendredi 13 avril 2018, l’animateur Mancho Bbc et ses sept coaccusés étaient devant le tribunal militaire de Yaoundé où ils sont jugés depuis février 2017, pour les faits de coaction d’actes de terrorisme. Au cours de l’audience, le Commissaire du gouvernement a demandé que les huit accusés soient déclarés coupables des faits qui leur sont reprochés. Mancho Bbc et ses codétenus sont poursuivis dans le cadre des mouvements d’humeur enregistrés dans les régions anglophones depuis novembre 2016. Cette affaire a été renvoyée au 23 avril prochain à la demande des avocats de la défense qui, comptent présenter leurs plaidoiries.

C’est après cette phase de plaidoiries que l’animateur radio et ses camarades seront fixés sur leur sort. Tous ces accusés sont parmi les personnes qui n’ont été libérés le 29 aout 2017, suite à un communiqué du secrétaire général de la présidence de la République. Dans ce communiqué, le chef de l’Etat a décidé d’abandonner les poursuites à l’encontre de certains accusés poursuivis dans le cadre de la crise anglophone. Seuls Me Felix Agbor Bala, Dr. Fontem Neba, Paul Ayah Abine et plusieurs autres jeunes avaient été libérés. Les avocats de Mancho Bbc et ses codétenus ne cessent de crier  à un acharnement judicaire.

Après le procès de Mancho Bbc et ses coaccusés, un autre détenu anglophone a été condamné. Joseph Ngaling Ngwa, présenté comme américain d’origine camerounaise a écopé de 11 ans d’emprisonnement ferme au tribunal militaire de Yaoundé ainsi qu’une amende de 250.000F.Cfa à payer. Cet homme vivait aux Etats –Unis, mais a été arrêté au moment où il était venu passer ses congés à Bamenda qui vivait aux Etats-Unis, était venu passer ses congés à Bamenda lorsqu’il a été arrêté dans le cadre de la crise anglophone. Ce même vendredi quelques heures après l’audience, dernier, Me Felix Agbor Bala, constitué depuis sa sortie de prison pour assurer la défense de Mancho Bbc et ses coaccusés est allé dénoncer le silence de l’Union des populations du Cameroun (Upc) sur les arrestations des jeunes gens à Bamenda depuis janvier 2017.

Revenez lire l'int�gralit� de cet article dans quelques instants

© Le Jour : Prince Nguimbous

⇒ Via JetCamer.com
  • Leave a comment

    Leave a message...