Callshop Management System
Members
Latest News

Appels par code pin

(USA) 970-550-0044
(CAN) 438-600-0075

Zik Live Stream

  • Camer, Africa & World
  • Gospel Music
  • USA Hit, HIP HOP/RAP
  • Naija Style Music
  • Excusivite Camer
  • Folklore Hits
  • Top 100 USA
  • Cameroon & Afro Hit
  • Music flow. All style
  • Bikutsi Camer
  • Camer & Party songs
  • Africa Legends
  • New release Camer
  • Mix & Compil
Filme Porno

Atanga Nji ou la diplomatie du muscle November 9, 2018

« Himmel ! » « Ciel ! », comme s’exclament les bons Allemands lorsqu’ils ne peuvent plus s’en remettre qu’à Jupiter. Qui n’a écouté le ministre de l’Administration territoriale( Minat) lors du point de presse qu’il a donné il y a quelques jours pour espérer rabattre le caquet à Maurice Kamto et ses hordes ? Un « point » et non une « conférence », il connaît son affaire, Paul Atanga Nji. « Après moi, on ne parle plus ! » Tombé dans une colère tellement homérique, les mots du Minat ce jour-là étaient hurlés plutôt que dits. Sur un ton qui aurait glacé un congélateur, dégringolant tous les bibelots que ma tendre épouse avait placés sur le vieux téléviseur. Dévastée, ma fillette de 12 ans sortit de la chambre comme un boulet pour demander si la « Third world war » avait commencé…

« Il est de ma responsabilité en ma qualité de ministre de l’Administration territoriale de rappeler qu’avec la proclamation des résultats de l’élection présidentielle, le processus électoral est terminé. » Parole de Minat. Il n’y avait pas le point d’exclamation sur le texte original mais, le ton et les bajoues affolées du ministre l’avaient ajouté. Il continua : « L’administration a jusqu’alors fait preuve de retenue(…) Toutes les tentatives de troubles à l’ordre public seront traitées avec la plus grande fermeté ! » Ça n’avait que trop duré, monsieur le ministre !

« A ma connaissance, la qualité d’ancien candidat à l’élection présidentielle ou membre d’un parti politique ne confère aucune immunité. » Vérité universelle. Et maintenant. « Tous ceux qui seraient tentés de violer les lois de la République…subiront la rigueur de ces mêmes lois ! » Punkt schluss ! Point final, disent encore les Allemands. Et Le mutant vous offre tous les piliers du monde pour soutenir cet argumentaire qui, heureusement a de bons précédents. Souvenez-vous, Laurent Esso avait déjà dit la même chose aux avocats à l’aube de la crise anglophone. Ce qui a marché hier peut aussi marcher aujourd’hui ! Avis donc à tous les p’tits malins qui veulent déranger l’ordre dans la rue ! Ils seront marqués au fer! En revanche, le Minat, très…sourcilleux des libertés individuelles, propose une alternative. Atanga Nji mode d’emploi. Vous voulez marcher, courir dans la rue ou organiser une quelconque parlotte chez vous ? Faites une demande au "chef de terre" de céans. Vous avez une chance sur mille qu’il vous l’accorde. Et il vous la refuse et vous la bouclez ! Vive la démocratie camerounaise !

Tout le monde sait qu’Atanga Nji a toujours été pour la diplomatie musclée. Style Hiroshima. Mais, y’aurait-il quelqu’un pour lui dire qu’il se trompe d’époque ? Qu’il se dépouille de son ton d’adjudant chef lorsqu’il parle aux Camerounais. Qu’il ait pitié de nos tympans et de nos baffles, voyons ! Nous sommes loin du ton lancinant et académique de son prédécesseur, René Sadi. Peut-être plus proches de Pierre Bidoung Mpkatt, son collègue des Sports, qui utilise la même intonation lorsqu’il s’adresse aux Lions indomptables. Dieu merci, ça lui réussit. Et des Can, nous en avons remportées sur ce ton martial. Et tant que c’est le sport… Mais, Dieu ! Atanga Nji, on dirait Hitler le 12 septembre 1919 dans cette Brasserie de Munich ! Il ne lui manquait que le doigt vengeur et le poing qui menacent l’ennemi à abattre !

⇒ Via JetCamer.com
  • Leave a comment

    Leave a message...