Nom de domain Hebergement web téléphonie VoIP SMS

Les Camerounais se rendront aux urnes le 07 octobre 2018 pou

Les Camerounais se rendront aux urnes le 07 octobre 2018 pour choisir leur prochain Président de la République. Paul Biya âgé de 86 ans et au pouvoir depuis 36 ans affrontera 8 autres candidats dont deux habitués et six nouvelles faces. Pour les uns, les dés sont pipés d’avance dans la mesure où le Président sortant détiendrait déjà toutes les cartes en main et pour les autres, c’est le moment à ne pas rater ; le moment de la révolution par les urnes ; le moment de faire plier le « vieil octogénaire ».

Des passions se déchaînent et font planer sur le pays le spectre de vieux démons de la crise postélectorale profonde. Notre préoccupation est donc de savoir quelles sont les erreurs à ne pas commettre pour entacher la qualité démocratique de cette élection et sombrer dans le cycle de la violence.

L’appel au boycott

Le boycott pose deux problèmes. D’abord, l’on observe une tendance générale en Afrique occidentale qui fait de l’abstention le principal adversaire de l’alternance politique. En effet, seules les personnes qui profitent du système vont voter pour garder le statu quo, ce qui favorise l’éternisation des régimes autoritaires au pouvoir. Les personnes qui s’indignent ont tort de s’abstenir dans la mesure où c’est en se mobilisant qu’elles provoqueraient le changement. Ensuite, le refus de voter favorise la fraude électorale. Selon la Commission électorale (ELECAM), le fichier électoral pour ces présidentielles serait constitué d’environ 6,5 millions d’inscrits. Demander aux personnes inscrites sur les listes électorales de ne pas aller voter en guise de protestation contre le « holdup » de Paul Biya est une erreur dans la mesure où les fraudeurs ont l’habitude de faire voter à la place des absents. En d’autres termes, si une personne est inscrite, il y a de fortes chances que son nom apparaisse à son insu comme ayant voté et ce, pour un candidat non désiré. Pour toutes ces raisons, il convient plutôt de pousser les personnes inscrites à exprimer leur droit de choisir (droit de vote) afin que la démocratie se réalise pleinement.

L’appel au repli identitaire

L’on observe la montée du populisme identitaire qui laisse émerger la confrontation entre deux communautés ethniques majeures à savoir : les Bétis (ethnie du Président sortant Paul Biya) et les Bamiléké (ethnie de Maurice Kamto, un des candidats de l’opposition qui monte dans l’opinion). Au lieu de discuter de leurs offres politiques, l’on discute plutôt de la supposée volonté des Bamiléké à prendre le pouvoir ou de la supposée volonté des Bétis à s’accaparer le pouvoir. Certains défendent la « logique de tour [tour des Bamiléké au pouvoir] ». Dans une telle configuration, l’élection ne débouchera pas sur la sélection de la meilleure offre politique ou de l’offre adoubée par la majorité. L’on chemine vers un risque d’affrontement violent entre ces deux communautés, ce qui est de nature à engendrer un pogrom. Or, les élections doivent être pacifiques pour être considérées comme étant démocratiques. Pour cela, il convient de ne pas s’éloigner des fondamentaux de la démocratie, c’est-à-dire d’une démarche inclusive qui suppose la participation et la représentation de toutes les souches sociales, y-compris les minorités.

La militarisation des circonscriptions électorales

Les élections du 07 octobre 2018 se tiendront dans un contexte d’insécurité généralisée au Cameroun. Le pays est en guerre sur les fronts Nord, Extrême-nord, Est, Sud-ouest et Nord-ouest. La tentation des autorités publiques pourrait donc être de militariser l’espace public à titre préventif. Cela suppose la diffusion du spectre de la peur qui compromettrait la liberté d’expression et la liberté du vote. Une des dérives observables au niveau des états-majors des candidats pourrait être de laisser croire que l’on assassinera ceux ou celles qui ne respecteraient pas une certaine consigne de vote. Les autorités qui auraient pu renvoyer la date des élections le temps de sécuriser le pays n’ont pas intérêt à militariser l’espace public au risque de poser un acte de fraude électorale: l’on ne vote pas sereinement dans un environnement des armes et la démocratie ne s’exprime pas sous les canons. Il convient de prendre un autre risque de sécurité en libérant l’espace public pour favoriser la libre expression du débat contradictoire.

L’exclusion des régions anglophones et des déplacés

Les régions du Sud-ouest et du Nord-ouest du Cameroun (régions anglophones) sont menacées par une crise de sécession née de l’accusation de la minorité anglophone d’être marginalisée. La crise est devenue armée depuis 2016 et se manifeste par le déploiement des attaques asymétriques. Cette ambiance de guerre a déjà provoqué le déplacement de plus de 200 000 personnes à l’intérieur du pays sans compter les 50 000 autres réfugiés inventoriés au Nigéria. Le défi sécuritaire pour organiser des élections pacifiques dans ces deux régions est de taille dans la mesure où les attaques y sont imprévisibles. En maintenant la date des élections, les autorités ont couru le risque de se faire accuser de vouloir se débarrasser d’un électorat défavorable. Cela constituerait un mécanisme de fraude électorale et renforcerait l’idée de l’exclusion des anglophones. Au-delà du risque sécuritaire, l’enjeu des élections en zone anglophone est celui de la légitimité du prochain Président qui devra être choisi par tous les Camerounais afin d’être à la hauteur des enjeux de réconciliation nationale.

Somme toute, nous disons tout simplement que les élections présidentielles au Cameroun doivent être libres, participatives, inclusives et ouvertes pour être considérées comme démocratiques. Cela passe par une forte mobilisation citoyenne qui fait encore défaut de ce pays.

Les 24 équipes de la phase finale de la CAN connues
Cameroun :: Edéa 1er : Bureau du maire vandalisé, mairie saccagée en plein jour hier dimanche
Cameroun :: An 34 du Rdpc : Yoki Onana le maire de Yaoundé 6 mobilise déjà pour Paul Biya
Profondément affecté par la peine prononcée contre lui, il a quelques jours dans l’affaire des détournements à la CRTV, l’ancien directeur général de l’office de télévision publique menace de se donner la mort
Cameroun - Affaire CRTV: Tout en clamant son innocence, l’ex ministre Polycarpe Abah Abah saisit la Cour suprême.
Cameroun - Comores : L’humoriste de la CRTV Kardinal Aristide 1er choqué par le chant de victoire des Lions indomptables
Cameroun: Avec un MA-60 qui assure les vols domestiques, Camair-Co n’est pas totalement clouée au sol
Cameroun - Lutte contre le terrorisme: Plus de 100 militaires américains quittent le Cameroun
Cameroun - Accident: Des blessés graves suite à l’effondrement d’un pan de la toiture du supermarché Santa Lucia à Yaoundé
Tu ne perdras jamais une femme en courant derrière l’argent…
Cameroun - Crise anglophone : Comment les étudiants membres de l’équipe de football de l’université de Buea ont été libérés
Lions Indomptables : les meilleures séquences de Cameroun - Comores (vidéo)
CEMAC: Voici le communiqué final du 14e sommet des chefs d’Etat et de gouvernement tenu ce dimanche 24 mars 2019 au Tchad.
CAN 2019 : Choupo-Moting marque pour fêter son 30e
"JET PRIVE" 10 ANS D’ÉMISSION TÉLÉ CÉLÉBRÉ A PARIS
Ngalle Bibehe fait garer les bus de 85 opérateurs de transport interurbain
Cameroun - Crise anglophone: Le Royaume-Uni exhorte Paul Biya à coopérer avec les Nations Unies afin de résoudre la crise
Etat civil : La modernisation en marche
A 4 ans et un QI de 140, elle est considérée comme un génie
Ce bébé avec deux noms et deux actes de naissance…
Vainqueurs (3-0) des Cœlacanthes ce 23 mars 2019 à Douala, le Cameroun a obtenu sa qualification pour le prochain grand rendez-vous continental du ballon rond.
Croissance: émergence en berne pour le Cameroun
Cameroun - Crise anglophone: Chemuta Divine Banda (Président du Comité national des droits de l’Homme et des libertés) : « Nous sommes aujourd’hui conva
Cameroun - 10e journée Ligue 1: Tonnerre de Yaoundé confirme sa suprématie sur Union sportive de Douala
Un Kényan sacré meilleur enseignant du monde
Afrique - Football: Voici tous les qualifiés pour la CAN 2019
En Afrique australe, les rescapés du cyclone Idai menacés par les maladies
Ngalle Bibehe fait garer les bus de 85 opérateurs de transport interurbain
Cameroun - 34è anniversaire du RDPC/Hilaire Kamga (mandataire de l’Offre Orange): «L’avènement du RDPC est un moment triste de l’histoire de notre pays
Coton Sport veut réussir la transition vers son nouvel entraîneur
Cameroun – Crise Anglophone: Des sécessionnistes érigent un mur sur la route de Bafut (région du Nord-Ouest)
Interpellation : Le jeudi noir d’Adrienne Engono Moussang
Ligue 1 : Tonnerre Kalara Club fait tomber Union de Douala
C’est le sauve-qui-peut chez les ministres qui ont des choses à se reprocher…
Cameroun - Lions Indomptables: Les coaches Clarence Seedorf et Patrick Kluivert dansent dans les vestiaires après la qualification du Cameroun pour la CAN 2019
Nécrologie : Une génération, des sacrifices !
Blaise Pascal Talla arrache 100 millions à l’Etat
Cameroun - Réaménagement du Gouvernement: Des militants du RDPC de l’Adamaoua critiquent les choix de Paul Biya
Stade Paul Biya : Le chantier ne sera pas livré « le jour dit »
Nigeria: violences lors du nouveau scrutin pour élire des gouverneurs et des assemblées régionales
Clarence Seedorf, technicien néerlandais, entraineur en chef de l’équipe nationale fanion du Cameroun a rendu public la liste des onze joueurs sélectionnés pour commencer le dernier match des éliminatoires de la CAN Egypte 2019 dans le Groupe B.
Cameroun - Comores : le ministre des sports a encouragé les Lions Indomptables
Amir Abdou, sélectionneur des Comores : « Nous n’avons rien à perdre »
Cameroun :: EDC : Une honteuse cabale médiatique pour noircir et évincer le DG Théodore Nsangou
CES PRISONNIERS POLITIQUES OUBLIÉS DANS LES GEÔLES DE PAUL BIYA. LE CAS DE PATRICE AWOUNG FOTAPONG
Cameroun: Hausse illégale des prix: La poissonnerie CONGELCAM du Marché du Mfoundi à Yaoundé scellée
Lions Indomptables : la condescendance de Clarence Seedorf
Élection présidentielle, dimanche, aux Comores
MARATHON : Elle délaisse un époux plein aux as, malvoyant et atteint du VIH
Le directeur Afrique du National democratic institute (NDI) appelle les autorités camerounaises à « repenser » leur façon de gérer les citoyens.
Cameroun - Transport interurbain: Le Ministre des Transports (MINSTRANS), Ernest Massena Ngalle Bibehe, suspend 85 agences de transport
Cameroun 3-0 Comores: Les lions déroulent et filent en Egpyte
Cameroun - Lutte contre le tribalisme: Le journaliste Benjamin Zebaze a finalement déposé sa plainte contre Jean De Dieu Momo, Charles Ndongo, Ibrahim Shérif
Nouveau gouvernement en Centrafrique: les groupes armés gagnent des portefeuilles
Cameroun - Administration Territoriale: Le sénateur RDPC, Mamoudou Mazadou demande l’éclatement du département du Faro et Déo (Adamaoua)
Les Lions Indomptables ont obtenu leur qualification en battant les Comores ce 23 mars 2019 à Yaoundé, en sixième et dernière journée des éliminatoires.
Jean Marc Bikoko : Les résultats des régionales sont faussés d’avance
Les Lions indomptables dominent les Comores (3-0 score final)
Nouveau gouvernement en Centrafrique, avec davantage de portefeuilles aux groupes armés
Cameroun - Médias: Zen Radio lance ses émissions à Sangmelima avec dans ses rangs des recrues de choix
CAN 2019 : les Lions Indomptables se qualifient sur le terrain
Cameroun - Comores : Célébrations d’après-victoire (vidéo)
Un ex-conseiller du président camerounais, arrêté aux côtés du principal opposant Maurice Kamto fin janvier à Douala, et depuis écroué, a saisi le groupe de travail sur les détentions arbi
Très urgent : Me. Emmanuel Simb et Olivier Bibou Nissack du Mrc interdits de sortir du pays
Cameroon Business Forum: Malgré 150 recommandations exécutées en 10 ans, le climat des affaires reste morose
Cameroun: Hommage au professeur Gervais Mendo Ze par le prof. Vincent Sosthène FOUDA
LE FILS DE PAUL BIYA ANNONCE DE FUTURES INTERPELLATIONS DANS L’OPÉRATION ÉPERVIER
Le ministre délégué à la Présidence chargé de la défense a été interpellé ce vendredi 22 mars 2019 à l’Assemblée nationale sur l’isolement de la péninsule de Bakassi qui fait pourtant parti du territoire national.
Gros coup de froid diplomatique entre les USA et le Cameroun
« Le Pr Kamto prétend que le Grand Nord a voté pour lui… C’est une insulte vis-à-vis de nous »
Lions indomptables : Jeudi à l’entraînement
Cameroun - Affaire de solde des militaires: Le Ministère de la défense rassure sur la disponibilité des salaires du mois de Mars 2019  
Ali Bongo : son retour définitif au Gabon prévu pour ce samedi
Cameroun - Climat politique: Me Emmanuel Simh et Olivier Bibou Nissack du MRC sont interdits de sortie du Cameroun
Coton Sport : Ndoumbé Bosso remplace Bertin Ebwellé
Cameroon – Insecurity/Football: Three Days After His Release, YOSA Coach Flees To Cotonsport.
Cameroun:Plainte contre Jean De Dieu Momo,Charles Ndongo,Ibrahim Sherif,la CRTV et Sismondi Bidjoka
Cameroun, Diplomatie: Arnaque à Yaoundé
Cameroon – Anglophone Crisis: 20 Kidnapped Students of the University of Buea Freed, after Being Tortured.
Cameroun - Infrastructures sportives: Les chantiers de la CAN ne seront pas livrés à la date annoncée
Yaoundé, 25e ville où il fait bon vivre
RDC : l’avenir de la coalition Lamuka débattu pendant 48 heures à Bruxelles
Cameroun - Sommet de la CEMAC: Le Président Paul Biya attendu au Tchad
Cameroun : Un ancien ministre enlevé par des hommes armés à Bamenda
Cameroun, Crise anglophone : Au moins 15 étudiants kidnappés à Buea
Cameroon:: The Human Rights Defender, Mowha Franklin, missing August 06, 2018, in Kumba
Les prisonniers du président - Michelle Ndoki : Amazone de la liberté et leader des détenues
Sommet de la Cemac : Paul Biya prépare son voyage pour Ndjamena
« Le Pr Kamto prétend que le Grand Nord a voté pour lui… C’est une insulte vis-à-vis de nous »
Qualifs CAN-2019: dernière chance à saisir pour le Cameroun
Cameroun, Crise anglophone: libération des 20 étudiants kidnappés à Buea
Près de deux millions de francs volés au collège Vogt
Cameroun - Pipeline Tchad/Cameroun: L’Exploitation a généré 30 milliards de recettes en 2018
Cameroun: La journaliste Adrienne Engono a été libérée
Crise anglophone au Cameroun : libération des 20 étudiants footballeurs kidnappés à Buea