Nom de domain Hebergement web téléphonie VoIP SMS

Les victimes, désabusées, ont interpellé à travers des p

Les victimes, désabusées, ont interpellé à travers des plaintes, les forces de l'ordre à sévir contre ces hors-la-loi des temps modernes.

Rien ne va plus dans la cité économique. À tous les endroits, les nouvelles manœuvres de vols mises sur pied par les malfrats font pignon sur rue. Et dans plusieurs ménages, les langues se délient et accusent : ''On en a marre. Il est quasiment impossible de dormir, même à domicile. Moindre petite distraction, et c'est le câbleur, ou un agent d'entretien, répondant au nom d'une entreprise venue faire certains travaux qui vous met mal à l'aise'', confie Pascal Adrien Ngock, cadre contractuel d'administration, habitant le quartier Cité Cicam.

Selon ses déclarations, les populations de sa localité ne savent plus à quel saint se vouer. D'autant plus qu'elles sont victimes de coups de vols à longueur de journées. Même s'il ne tarit pas d'éloges au groupe d'auto défense du quartier qui se bat bec et ongle pour traquer les malfrats. Force est de constater pour le jeune homme que, les forces de l'ordre ont baissé les bras

En fait, les malfrats, selon toute vraisemblance, ont opté pour de nouvelles tactiques de vols. Les anciennes les ayant causé énormément de pertes en vie humaine. Le constat saute à l'œil. ''Je partais de Bomono gare pour Douala. J'ai emprunté un taxi et je me suis assise au bout, derrière le chauffeur, juste à côtés de deux passagers bien vêtus. À les voir, il était difficile d'imaginer qu'ils étaient des malfrats. Seulement, pendant qu'on roulait, je me suis mise à somnoler, je ne sais comment. Plus tard, mes agresseurs m'ont laissé sur l'axe Douala-Limbe et ont disparu. C'est alors que j'ai réalisé qu'ils venaient de me dépouiller'', s'alarme Marie Djomou, habitante de Bomono gare, visiblement sous le choc. Selon elle, le fait de somnoler n'était pas un hasard puisque ses bourreaux s'étaient parfumés.

Et c'est après avoir inhalé ce précieux effluve qu'elle s'est plongée dans un profond sommeil. Ce qui a facilité l'opération. ''Je ne sais comment ils font, ni comment ils savent qu'on a de l'argent sur soi. C'est terrible !'', a-t-elle lâché, accablée. Ces pratiques, finit-elle par observer, cachent de loin un malaise profond. Le fait d'une société en perte de repères. ''Lorsque j'ai vu ces gens jeunes assises près de moi, j'étais loin d'imaginer qu'ils étaient des malfrats'', regrette-elle.

Par ailleurs, les bars et autres coins intimes où excellent plaisir et ambiance ne sont pas épargnés. Les vendeurs ambulants de cigarettes, noix de kola, parfums et bien d'autres encore sont pointés du doigt. ''Un vendeur était venu me proposer son parfum. À peine assis près de moi, au moment où j'inhalais la saveur de son produit, je me suis étourdi. Il en a profité pour me piquer mon portefeuille'', confie Olivier Djoutsa, débrouillard et habitant le quartier Bépanda Ambiance. Puis de rajouter : ''depuis, je me méfie des vendeurs de kola et de cigarettes qui, la nuit tombée, infestent les bars pour proposer leurs marchandises. Les mendiants ne sont pas en reste. Plusieurs bandits, à défaut de braquer, excellent dans ce genre de pratiques qui contre toutes attentes, renflouent bien leurs poches.''

Autres faits.

Certains ménages se sont vus vidés de leurs biens, par de faux agents d'Eneo venus relever le numéro du compteur à l'insu des propriétaires de la maison ou encore par de faux câblodistributeurs, alléguant arranger une panne, entre autres. Au quartier Ndogbati II, la population, qui en avait déjà assez de ces pratiques, avait mis la main sur un faux agent d'Eneo qui, sous le prétexte de relever le numéro du compteur, s'était retrouvé dans la chambre des propriétaires de la maison. Pris la main dans le sac par le fils aîné qui revenait chercher un objet oublié, il fut copieusement tabassé à mort.

Dans les commissariats de la ville de Douala, l'on appelle les populations à plus de vigilance. ''Il est plus qu'urgent de rappeler aux populations qu'elles doivent impérativement travailler sans crainte, en toute collaboration avec les forces de l'ordre. Qu'elles n'aient pas peur de dénoncer ces malfrats qui sont une gangrène pour la société. Elles doivent nous aider à les contenir'', converse sous cape, un agent des forces de l'ordre.

Dans les quartiers populaires, les populations estiment que la pauvreté rampante causée par un taux de chômage à grande échelle des jeunes est l'une des causes majeures du grand banditisme. À côté de cela, le manque de logement et d'accès à l'eau potable. ''Comment voulez-vous qu'on vive, hein ! Je suis diplômé et je suis incapable de me former faute de moyens. Dans ce quartier, il y a plusieurs jeunes comme moi qui passent le temps à la maison à ne rien faire. D'autres se débrouillent au marché, allez savoir comment. Qu'on vole ou qu'on agresse, c'est une façon pour nous de survivre'', raconte ''petit piment'', un délinquant et habitant le quartier Ndog-Bong. Approché, un élément des forces de l'ordre avoue n'être plus à mesure de contenir ces braqueurs à cause de la précarité des moyens logistiques.

''Nous faisons notre possible pour attraper ces malfrats. Mais, voyez-vous, les moyens matériels manquent énormément...'', confie-t-il sous cape. Jusqu'au début du mois de janvier, les équipes spéciales d'intervention rapide (Esir), le groupement mobile d'intervention (Gmi), les forces de police et de gendarmerie, aidés par les antigangs, sillonnent nuit et jour les quartiers afin de sécuriser les populations, surtout au moment où le Cameroun subit, dans l'Extrême-nord, les incursions de la secte Boko Haram.

En 2019, la Primature devrait acheter des véhicules pour plus d’un demi-milliard de FCFA
Fécafoot : Michaela Abam, une négligence coupable
Comité exécutif de la Fecafoot : Les 100 premiers jours
Le bilan de la dernière attaque de Boko Haram passe à huit morts
Produits de grande consommation : alerte sur la pratique des faux poids et mesures
Cameroun: Annoncé mort par la rumeur, l’ex Premier ministre Simon Achidi Achu apparait dans une vidéo en train de danser.
Cameroun - Football: Pierre Kwemo, l’opposant et fondateur de l’UMS de Loum, suspendu pour un an pour agression sur des officiels de match
Cameroun/Diaspora - Brice Nitcheu (membre de la Brigade anti-sardinards): «Le Sultan des Bamoun est notre allié objectif»
Drame : Un mort à Yaoundé
Cameroun – Insécurité: Un détenu du MRC poignardé à la prison centrale de Kondengui.
Cameroun: La Brigade Anti-Sardinards poursuit sa campagne de dénigrement de Paul Biya en France
CAMEROUN: ANNIVERSAIRE: PAUL ET CHANTAL BIYA CÉLÈBRENT 25 ANS DE MARIAGE CE JOUR
Song Bahanag est en stage depuis hier
L’ancien porte-parole du gouvernement, Issa Tchiroma, a donné un point de presse ce mardi 23 avril 2019 à Yaoundé en qualité de Président du Front pour le salut national du Cameroun (FSCN).
Sécession au Cameroun : l’église prône «le dialogue et la concertation»
CAMEROUN: ANNIVERSAIRE: PAUL BIYA ET CHANTAL BIYA CÉLÈBRENT 25 ANS DE MARIAGE
CAN U17 - Thomas Libiih retrouve le Mondial mais sur le banc
Paul Biya appelle à la défense de la patrie
Paul Biya appelle à la défense de la patrie
Absence aux rencontres du processus électoral : Le Mrc accuse le Pnud et Elecam
Cameroon – Alimentation: Daphne Shines Again, Branded New Ambassador of Mama Makala Wheat Fluor
Cameroon – Anglophone Crisis: Separatists Unveil Plan To Frustrate Labour Day, National Day Celebrations
Cameroun – initiative politique: Abel Elimby Lobe invite les partis politiques de l’opposition à rejoindre la plateforme Kawtal s’ils veulent faire tomb
Cameroun: Le porte-parole de Maurice Kamto dénonce un «enlèvement spectaculaire» des prisonniers membres du MRC par les forces de l’ordre !
PROSPECTIVES: Ce que j’avais dit.
GUY ALEXANDRE MAMBO: L’ÉCLAIREUR DE LA DIASPORA EN FRANCE
Cameroun, mon Pays: L’heure de l’éveil a sonné
Hilaire SOPIE: "mon projet immédiat est de bien m’installer au Cameroun"
Le Cameroun prévoit de dépenser 250 millions de FCFA pour offrir des véhicules à des ambassades
Malgré le boycott initié par la Brigade Anti sardinards, Nyangono du Sud était en concert à Paris
Marchés publics : 334 prestataires mis en demeure
LES BAMOUN DE FRANCE CÉLÈBRENT LA PÂQUES EN PRÉSENCE DU SENATEUR SULTAN A GENEVILLIERS PRES DE PARIS
Conférence du Mincom René Sadi et le mystérieux drapeau tricolore du Cameroun
Une démocratie africaine peut-elle venir de l’Occident ?
Nouvel immeuble siège de l’Assemblée nationale: pourquoi la Chine fait pression
Le retour triomphal de Nyangono du sud (Texte et vidéo)
Fraude foncière : Dame veuve Njoh Claire à couteaux tirés avec les habitants de Pk18
Les Damâya invitent la culture africaine en France
Comprendre le suicide d’un ancien président poursuivi pour corruption le cas d’Alan Garcia du Pérou
Comprendre le suicide d’un ancien président poursuivi pour corruption le cas d’Alan Garcia du Pérou
La crise anglophone resurgit en couverture des journaux camerounais
Cameroun : S&P fait passer la perspective de " stable " à " négative "
Faustin Domkeu et New Stars abandonnent les joueurs à Yaoundé
Ces femmes qui sortent avec les jeunes et leur donnent leur fille en mariage.
Faut-il investir pour la famille quand on vit à Mbeng ? (Texte et vidéo)
Faut-il investir pour la famille quand on vit à Mbeng ? (Texte et vidéo)
Lions U23 : les 36 preselectionnés contre la Tunisie
Cameroun - Sénégal : Conférence d’avant match
CAN U17 : les Lionceaux Indomptables rencontrent la Légende Diomansy Kamara
Tricherie sur l"âge : pour le président de la fédération marocaine, le Cameroun doit être au minimum expulsé de la compétition
Entre nous : Pourquoi pas le choix du Lion ?
Cameroun – Assassinat du médecin camerounais Mouzoko Kiboung: Ses confrères et ses proches lui rendent d’émouvants hommages
Cameroun: Un célèbre animateur radio décède par électrocution à son domicile a Bertoua (Est)
Consommables électriques :Schneider va en guerre contre la contrefaçon
Crise anglophone: Sept hommes armés enlèvent le proviseur du lycée bilingue de Ngomgham
Révélations : Un livre sort Mgr Bala de l’eau
Révélations : Un livre sort Mgr Bala de l’eau
Cameroon – CAMPOST: Workers To Strike Against Poor Working Conditions, Unpaid Salaries.
Cameroun : L’honorable Ali Bachir et le Maire Alhadji Kadir de Ngaoundéré 3e, victimes d’un grave accident de la circulation.
Cameroun - Alternance au sommet de l’Etat/Grégoire Owona: «Je le dis pour le dénoncer parce que, ce qu’il faut craindre demain c’est que quelqu’un so
Quatre civils tués et des blessés par balles à Bamenda
Cameroun - Basket Ball/NBA: La performance du camerounais Pascal Siakam aide les Raptors à accrocher Orlando Magic aux play-offs
Cameroon – International Relations: Marcel Niat Njifenji Fires European Parliament For “Smear Campaign Against Cameroon”
LE MINHDU AU MOUNGO TIME 2019
Des serpents dans le bureau de Georges Weah
Gérard KUISSU à la rencontre de Mme NGONDJEU Astany Manegue Resa épouse du détenu MRC NGONDJEU.
Cameroun: Malgré son revirement, Longue Longue conserve le soutien de la Brigade anti sardinards (BAS)
Cameroun - Climat politique et sécuritaire: Ces rapports des Organisations internationales qui irritent le gouvernement
Dans son communiqué publié ce samedi 20 avril 2019, Marcel Niat Njifenji, le président du Senat Camerounais, s’insurge contre les affirmations contenues dans la résolution du Parlement européen du 18 avril 2019 sur le Cameroun.
Trafficking Gang to Appear at the Bonaberi-Douala Court of First Instance on April 26, 2019
Notre Dame de Paris : Si loin et si proche des Africains
AFFAIRE DU BOYCOTTAGE DE NYANGONO À PARIS
Crise anglophone, Arrestation de Maurice Kamto et compagnie,le Parlement européen tance le Cameroun
Opération Epervier: nouvelles révélations dans l’affaire Nkoto Emane
Sénégal : feu vert du gouvernement à la suppression du poste de Premier ministre
NON AU DEVERDISSAGE EFFECTUE PAR CERTAINS PRODUCTEURS D’ANANAS
Congo Brazzaville: Des parents inquiets pour leurs enfants en formation à Cuba
Les Amazones et la Brigade anti sardinards font annuler le showcase de Nyangono du Sud à Paris
JNDA DE BORDEAUX: Le président français Emmanuel Macron interpelle les diasporas africaines
Cameroun-Nations unies : On parle économie numérique
MISSION ACCOMPLIE AU 3EME JOURNÉE INTERNATIONALE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE PARIS
31 séparatistes anglophones déposent leurs armes
La justice congolaise annule la condamnation de Moïse Katumbi
La problématique du changement de nom en droit comparé
Cameroun - Vidéo: Yannick Noah vante le Coq sportif, le nouvel équipementier des Lions Indomptables.
Cameroun - Développement: Les entreprises françaises Razel et Baudin construisent le bac sur la Sanaga
Cameroun: Nyangono du Sud recourt au mensonge pour se faire pardonner
Cameroun – Barrage hydroélectrique: Plus d’un an après la construction du barrage de Mekin, des problèmes techniques retardent toujours sa mise en servic
Cameroun - Initiative: Des maires bloquent des projets de développement dans la région de l’Extrême-Nord
A la faveur de l’audience que lui a accordée ce jeudi 18 avril 2019 le Chef de l’Etat camerounais, la Secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique a plaidé pour la ratification de l’accord sur la Zone de libre échange
Beti-sardinards, Bamileke-Tontinards : Le tribalisme refait surface au Cameroun
Cameroon – CRM Vs. MINAT Case: Lawyers Seize Appeal Court To Annul Atanga Nji’s Ban On Pro-Kamto Gatherings
Cameroun - Maroc : 2-1 ; réaction des acteurs
Cameroun:: Très urgent: Un des assassins présumés de Jean Pierre Saah arrêté ce jour à Bertoua
Cameroun - Climat Politique: Le Pr Mono Ndjana, (ancien secrétaire général adjoint du Comité centrale du RDPC) accuse Maurice Kamto d’être un suppôt