Nom de domain Hebergement web téléphonie VoIP SMS

Plus de 50% du budget de l’Etat continue d’être consacr

Plus de 50% du budget de l’Etat continue d’être consacré aux dépenses de fonctionnement, 130 milliards Fcfa de subventions aux entreprises publiques, 42 milliards Fcfa pour les primes et gratifications, etc. Malgré l’enlisement de la double crise financière et sécuritaire depuis plus de quatre ans, le gouvernement a maintenu des dépenses qui tranchent net avec l’exigence de rationalisation et d’amélioration de la qualité édictées par le président de la République, la Banque mondiale et le Fmi.

Le Premier ministre, Joseph Dion Ngute a décidé, le 05 avril dernier, que les demandes d’autorisation de sortie du territoire national en vue de la participation à des activités telles que les conférences, les séminaires, les colloques ou les remises de prix seront systématiquement rejetées, en particulier lorsque ces déplacements sont supportés par le budget de l’Etat ou celui des organismes concernés. Et qu’à l’avenir, « seules les missions statutaires dont l’utilité pour le Cameroun est avérée seront autorisées ». Bien mise en exécution, cette mesure instruite par le président de la République, Paul Biya, permettra au trésor public de faire des économies non négligeables, mais elle n’aura pas un grand impact dans la mesure où, toutes les autres rubriques de la ligne budgétaire sur laquelle les dépenses liées aux missions sont imputées restent intactes. Par exemple, le Premier ministre ne s’attaque pas aux missions à l’intérieur du Cameroun, où les dérapages les plus graves sont observés.

Il y a les achats de carburants qui ont fait perdre à l’Etat jusqu’à 35,5 milliards Fcfa en 2017

On note ainsi un nombre anormal de jours passés par un cadre d’administration en mission au cours d’un même mois – parfois 20 jours -, et des irrégularités sur les modalités de prise en charge des frais y afférents. Entre autres poches de dépenses auxquelles le gouvernement tarde à s’attaquer et qui ont une forte incidence sur le budget de l’Etat, il y a les achats de carburants qui ont fait perdre à l’Etat jusqu’à 35,5 milliards Fcfa en 2017, selon la Banque mondiale. Ce chiffre ne prend pas en compte les dépenses de la présidence de la République et de l’armée en la matière, qui pourraient représenter le double voire le triple de ce montant. Dans un rapport publié en début d’année, l’institution de Bretton Woods relevait également que le Cameroun avait accordé des gratifications et des primes aux membres du gouvernement et aux agents publics pour un montant de 42 milliards Fcfa, au cours du seul exercice 2017.

Les subventions de fonctionnement aux entreprises publiques et parapubliques, que la Banque mondiale et le Fonds monétaire international (Fmi) appellent depuis le gouvernement à geler du fait de la diminution drastique des ressources de l’Etat, avaient quant à elles, englouti 130 milliards Fcfa, ainsi que le renseigne la loi de règlement de 2017, rendue publique en novembre 2018. Or, pour rentabiliser un certain nombre de sociétés du portefeuille de l’Etat, les institutions de Bretton Woods recommandent depuis une dizaine d’années aux autorités camerounaises de les ouvrir à l’actionnariat privé.

Évacuations sanitaires

C’est le cas, par exemple, de la Cameroon Telecommunications (Camtel) ou de la Cameroon Postal Services (Campost). La question des véhicules de fonction, elle aussi, reste lancinante. Dans presque toutes les éditions du quotidien à capitaux publics, Cameroon tribune, des appels à manifestation d’intérêt sont lancés pour la livraison des voitures pour le compte des administrations. Or, une circulaire de l’ex-ministre des Finances, Alamine Ousmane Mey, relative à l’exécution du budget 2015 de l’Etat, suspend l’acquisition de nouveaux véhicules dans les administrations de l’Etat, « sauf instruction du Premier ministre ». Cette instruction n’a jamais été respectée par les ordonnateurs publics.

On sait par exemple qu’Europe Assistance, qui demeure l’un des services dédiés les plus connus, facture une évacuation entre 20 et 40 millions Fcfa. Calculette en main, 213 patients facturés à 40 millions, ça fait un peu plus de 8,5 milliards Fcfa par an

Or, en 2017, le ministère des Finances avait estimé à quelques 100 milliards Fcfa, les économies que le Trésor public pouvait faire chaque année en respectant simplement les dispositions du décret du 18 octobre 2001, fixant les modalités d’acquisition des véhicules administratifs, de leur classification et leur affectation. Les évacuations sanitaires des hauts fonctionnaires à l’étranger coûtent également les yeux de la tête au Trésor public. En 2014, le Cameroun a fait soigner 213 personnes dans les hôpitaux français, contre 160 en 2010. Le gouvernement entretient l’opacité autour de ces services supportés par le contribuable, mais on sait par exemple qu’Europe Assistance, qui demeure l’un des services dédiés les plus connus, facture une évacuation entre 20 et 40 millions Fcfa. Calculette en main, 213 patients facturés à 40 millions, ça fait un peu plus de 8,5 milliards Fcfa par an. Au Niger, le gouvernement qui a investi récemment une dizaine de milliards de Fcfa dans le relèvement du plateau technique d’un hôpital public à Niamey a interdit les évacuations sanitaires des gestionnaires publics.

Conditions de vie

Par ailleurs, depuis 2016, le Fmi demande au gouvernement camerounais d’augmenter l’enveloppe destinée à l’investissement, afin de réduire les effets négatifs de la double crise sécuritaire et des finances publiques sur la croissance. Mais, on constate que même en 2019, le budget de l’Etat, qui s’équilibre en recettes et en dépenses à 4850.5 milliards Fcfa, consacre 50,8% aux dépenses de fonctionnement, contre à peine 27,4% pour celles d’investissement. La prise en charge du gouvernement pléthorique de 65 ministres et assimilés n’a pas moins d’incidence sur le budget de l’Etat.

A l’occasion d’un conseil ministériel qu’il présidait au palais de l’Unité à Yaoundé, le 09 décembre 2014, le président de la République, Paul Biya avait édicté un train de mesures à opérationnaliser afin de réduire drastiquement le train de vie de l’Etat. L'info claire et nette. « Je tiens à attirer une nouvelle fois votre attention sur la nécessité de rationaliser les dépenses et d’améliorer leur qualité dans un contexte international marqué par la rareté des ressources financières. En effet, il m’a été malheureusement donné de constater que la qualité de la dépense publique n’a cessé de se détériorer, avec notamment une accumulation de dépenses dont la nécessité n’est pas évidente », s’était alarmé Paul Biya.

On peut en citer quelques exemples : « l’augmentation effrénée des dépenses en biens et en services ; l’accroissement excessif des missions notamment à l’étranger ; la multiplication des comités et des projets inappropriés ; l’accroissement abusif des subventions ». Le chef de l’Etat avait ensuite relevé que « cette situation appelle des efforts de modération et de rationalisation », ce qui permettrait « de dégager des ressources qui trouveront un meilleur emploi dans nos grands projets et dans l’amélioration des conditions de vie de nos populations ». Ces instructions n’ont jamais été suivies d’effets sur le terrain.

Des irrégularités dans la classification budgétaire

Le gouvernement du Cameroun dépense beaucoup plus en biens et services que d’autres pays comparables et une part extrêmement importante de son budget alloué aux biens et services est consacrée aux frais de représentation, de missions, de cérémonies et aux services externes. En 2015, le Cameroun a dépensé 4,3 % du Pib en biens et services, contre 2,5 à 3 % pour la plupart des pays comparables. De 2013 à 2015, les frais de représentation, de missions, de cérémonies et les services externes ont représenté un peu plus de la moitié de la totalité des dépenses en biens et services, 17 % des dépenses publiques totales, soit 1,8 % du Pib. Les deux tiers de ces ressources ont servi à couvrir les frais de participation aux cérémonies et aux missions au sein du pays. Pas moins de 80 % des dépenses en services externes ont été classées dans la catégorie « autres services externes », tandis que les formations, les stages et les séminaires à l’étranger correspondaient aux 20% restants. Il semblerait qu’une grande partie des ressources affectées aux cérémonies et aux missions, ainsi qu’aux frais annexes tels que le carburant, soit en fait une compensation non-salariale versée à certaines catégories de fonctionnaires afin d’augmenter leur faible salaire officiel.

Les taux d’exécution largement supérieurs à 100% des dépenses allouées aux biens et services compromettent la crédibilité du budget. Entre 2013 et 2015, les dépenses exécutées en biens et services ont dépassé les budgets d’environ 35 % en moyenne, les dépassements variant de 62,5 % en 2014 à 2,9 % en 2015. Les dépenses excessives par rapport au niveau autorisé par le Parlement constituent un défi permanent et concernent en particulier la rémunération des services externes (0,7 % du Pib en 2015) et les frais de participation aux foires, expositions et autres évènements (0,2 % du Pib en 2015).

Cameroun - Me Patrice Um Gwem est le nouveau président de la section camerounaise de l’organisation Avocats sans frontières
Cameroun - Examens officiels 2019: Près de 139 000 candidats à l’assaut du baccalauréat général dès ce 27 mai
Cameroun - CAMAIR-CO: En pleine zone de turbulences, le DG et le PCA sont à couteaux tirés
Cameroon – Anglophone Crisis: Hon Enwe Francis, Hon Chief Mbile Norbert Want Government To Declare 3-Month Renewable Cessation Of Violence Before Dialogue
Démenti: N’être la caution morale d’aucun camp dans une guerre de tranchées ethniques au Cameroun
Cameroon: Amba Fighters Open Fire On Funeral Convoy Of Late Journalist Mac-Chi en route To Batibo, Send Back Mourners
Cameroun: Les deux militants du MRC enfermés au SED depuis le 16 mai 2019 ont été libérés
Cameroun – Mise en garde: Cyrus Ngo’o (DG port autonome de Douala) déclare la guerre aux arnaqueurs qui se font passer pour lui sur les réseaux sociau
Cameroun - CAN 2021: A deux ans de la compétition, le ministre de la santé annonce l’achat de 30 ambulances médicalisées
Après la levée des blocages qui ralentissaient le projet, les travaux ont repris depuis deux mois.
Paul Eric Djomgoué : Le dialogue engagé n’a jamais cessé
Douala : Les habitants de Makèpè Missokè en colère
All 14 City Councils in Cameroon now have new Secretaries General appointed by separate decisions signed today Friday, May 24, 2019 by the Head of State President Paul Biya.
Ms Louise Mushikiwabo, Secretary General of the International Organisation of La Francophonie (OIF) has said her organisation is ready to work towards strengthening Cameroon’s stability. She was speaking Friday, May 24, 2019 at the Unity Palace on the inv
Cameroun – Musique: Le collectif «Debout pour la paix» et ses 70 chansons consacrées au retour à la paix au Cameroun
Elections 2019 en Belgique : le communautarisme fait la force des communautés en Belgique.
La diversité s’affiche en couverture des journaux camerounais
Cameroun - Développement Inclusif des Villes: Les problèmes d’indemnisations des riverains persistent au Cameroun
Cameroun - Crise anglophone: Quand le phénomène de décapitation se généralise
Cameroun - Obsèques: Le célèbre producteur Jean Pierre Saah sera inhumé ce 25 mai 2019 à Bangoulap, son village natal
Cameroun - Loi Des Finances 2019: Louis Paul Motaze suspend la TVA sur les compagnies d’assurances vie
Cameroun - Mise en garde: La ministre de l’Habitat, Célestine Ketcha Courtès, dénonce la création de faux profils Facebook en son nom
Coupe du Monde 2019 : les 23 Lionnes de Alain Djeumfa avec Enganamouit qui est blessée depuis trois ans
CAN 2019 : Samuel Eto’o de retour en sélection sur invitation de la Présidence ?
Cameroun - Récompenses: L’artiste Dinaly célèbre le talent féminin à travers la première édition d’Africa Women’s Awards
Douala V honore les martyrs du SDF sacrifiés il y a 29 ans
Cameroun – Littérature: L’écrivaine camerounaise Djaïli Amadou Amal, lauréate du prix orange du livre en Afrique
Cameroon – Anglophone Crisis: Doctors Without Borders Say Attacks On Health Facilities Is Intentionally Committed By Both Government And Separatist Forces
Cameroun - Diplomatie: Louise Mushikiwabo (la SG de la Francophonie) est à Yaoundé pour dire merci à Paul Biya
Cameroon: Agbor Balla takes ‘Anglophone dossier’ to 2019 Oslo Freedom Forum in Norway
Cameroun - Crise Anglophone: Le regard indifférent des pays africains
Cabral Libii/Serge Espoir Matomba : ils libèrent des énergies positives
Cameroun: Des chocs en perspective pour les 16e de finale de la Coupe du Cameroun de football.
Cameroun – climat sociopolitique/Jean de Dieu Momo (Ministre délégué auprès du Ministre de la Justice): «Les gens peuvent marcher à Paris, on ne ressent
Cameroun: Les infrastructures routières et l’offre de service dans le secteur du transport étaient à l’ordre du jour du Conseil de cabinet.
Cameroun: Paul Biya reçoit en audience ce vendredi 24 mai 2019, Louise Mushikiwabo la nouvelle secrétaire générale de la Francophonie.
Funi Zephania Neba affirme n’avoir jamais fait partie des combattants séparatistes, comme l’a indiqué le porte-parole du gouvernement dans son communiqué.
Cameroon – Affair Maltha: Family of Four-month-old Baby Killed In Muyuka, Flee Residence As Pressure Mounts On Them
Cameroun - Initiative: La franco-camerounaise, Coralie Omgba expose le luxe africain à Genève en Suisse
Cameroun – Salaires impayés des Joueurs de Ligue 1: La FIFA demande à la FECAFOOT de régler des dysfonctionnements observés dans la conduite des travaux d
Cameroun - Activité économique: Hausse du PIB de 4,5 % au quatrième trimestre de 2018 par rapport au trimestre correspondant en 2017
Réforme du code électoral : La crise anglophone pour servir de passerelle
Cameroun - Crise anglophone: Human Rights Watch accuse l’armée camerounaise d’avoir tué un homme et incendié 70 maisons à Mankon (Bamenda)
3000 forages : Les entreprises boudent le projet
Salaires impayés : le Cameroun expulsé de la CAN 2019 ?
CM 2019 : les Lionnes ne font qu’une bouchée de Levante (4-0)
Cameroon: Hon. Roger Nkodo Dang Fires European Parliament For “Smear Campaign Against Cameroon”, Says Pan-African Parliament Will Discuss Anglophone Crisis
Cameroon – Anglophone Crisis: Human Rights Watch Demands Independent Investigations Into Burnings, Killings In Mankon
Le journaliste-directeur général de Vision 4 appelle à pardonner aux prisonniers politiques pour sauvegarder l’unité nationale.
CM 2022 : A cause des blocages géopolitiques, la FIFA renonce à un Mondial au Qatar à 48 équipes
CAN 2019 : la Zambie annonce un match amical contre le Cameroun à Madrid
Cameroun - Mécontentement: Les entreprises boudent le projet de construction de 3000 forages dans le Septentrion
Cameroun – Boxe: Le Cameroun remporte 10 médailles aux Championnats d’Afrique de Boxe amateur Zone 3 au Gabon
Cameroon - Financing Small/Medium Size Businesses: African Development Bank Wants Direct Sponsorship
Cameroun - Financement: La Banque Africaine de Développement va mobiliser 88 milliards de FCFA pour booster les PME
Cameroun – Crise Anglophone: HRW exige une enquête indépendante et prompte sur plus de 70 maisons incendiées par l’armée à Mankon (Bamenda)
Cameroun - Gouvernance: Après Ngoh Ngoh, Paul Biya délègue sa signature au Secrétaire Général adjoint et au DAG de la Présidence
Cameroon – President Biya Delegates Signature Powers To Elung Paul Che, Ahmadou Sali
Cameroon – Anglophone Crisis: Human Rights Watch official says South Africa can stop the spiral of abuses in Cameroon
Cameroon – Killing of baby in Muyuka: Ayah Paul Abine: “It is now an open secret that death squads have been sent after the bereaved mother for elimination:
Cameroon - Anglophone Crisis: Commuter narrates ordeal along Kumba-Buea highway
Cameroun - Entreprises: Le commerce électronique prend de l’envol au Cameroun
Reçu en audience par Paul Biya le 22 mai 2019, le diplomate suisse a rassuré du soutien de son pays dans la recherche des solutions à la crise anglophone.
Marcello Sergio, réalisateur de la sérié "les Minutes de MAMITON" sera inhumé le 1er juin prochain
Paiement électronique : Orange Cameroun arrime la CNPS au mobile money
Crise anglophone au Cameroun : quels acteurs pour quel dialogue ?
Cameroun - Bourses: Le député Albert Kouinche offre 22 millions de FCFA à 220 doctorants
CAN 2019 : Majestueux Stade Japoma
Cameroun - Energie: Sur les 80 MW annoncés, le barrage de Memve’ele ne livre que 45 MW
Cameroun - Terrorisme: Le bilan passe à deux morts et une vingtaine de blessés après l’explosion d’une grenade à Maroua
Cameroon – National Day Celebrations: Bloodshed Crowns Commemoration In Anglophone Regions.
Cameroun - Crise anglophone: L’armée accusée d’avoir abattu un bébé de quatre mois à Muyuka (Sud-Ouest)
Cameroun - Crise anglophone/Emmanuel Macron suggère à Paul Biya: «... de manière urgente une réponse politique par le recours au dialogue, des mesures de d
Cameroon – National Day Celebrations: Paul Biya Shames Detractors, Partake In March Past And Gala
Cameroun - CAN 2019/Clarence Seedorf (sélectionneur des Lions Indomptables): «On est en forme et tous les signaux sont au vert… ce ne sera facile pour aucun
Cameroonian Diaspora communities in the United States and Great Britain have been identified as the major push behind the economic and political set up in the country.
Bon à Savoir: Fovu de Baham, le 5e vestige le plus important au monde en péril
Bon à Savoir: Fovu de Baham, le 5e vestige le plus important au monde en péril
MARKETING ET DIGITALISATION: ENJEUX ET OUTILS DE PERFORMANCE AU SERVICE DES HOMMES ET ORGANISATIONS
Le 20 mai au Cameroun ou le paradoxe de l’unité nationale…
Une messe d’action de grâce inter-religieuse pour le Cameroun célébrée à Bruxelles (Vidéo)
Jacques FAME NDONGO : « Maurice Kamto, renaissance ou déliquescence ? »
Clarence Seedorf : « au Cameroun, on s’intéresse énormément aux joueurs, qui représentent tout pour leurs compatriotes »
Jean-Baptiste Bokam de retour à Yaoundé
CAN 2019 : Les Comores entrent en stage le 3 juin
Ligue de Football Professionnel : journée 2 des Play-Offs UP et Down
La dépouille de Belinga Eboutou arrive au Cameroun le 06 juin prochain
Cameroun - Football: La FIFA célèbre Roger Milla à l’occasion de son 67è anniversaire
Cameroun – Clash: Jean de Dieu Momo (Président du PADDEC) et Jean Michel Nincheu (Député SDF), se donnent en spectacle sur Facebook
La lauréate du Grand prix littéraire d’Afrique noire 2011 reproche à l’auteur de «temps de chien» le fait de diaboliser les membres de l’ethnie bulu.
Cameroon - National Day: Historian Says Anglophones Remember How They Were Conquered On May 20, 1972
Cameroun - Diplomatie: Le Nouvel Ambassadeur du Cameroun en France (Alfred Nguini) est toujours sans logement (Jeune Afrique)
Cameroun – Justice: Astride Cheminel (ancienne Consule de France à Yaoundé) assigne Michel Thierry Atangana devant le tribunal de Grande Instance de Paris
Mutzig Mboa Tour: IUG remporte le million mis en jeu
Cameroun: opposition et séparatistes boycottent la fête nationale