Nom de domain Hebergement web téléphonie VoIP SMS

Le 19 Juillet 2019 est assassiné le jeune docteur Mamadou B

Le 19 Juillet 2019 est assassiné le jeune docteur Mamadou Barry à Rouen et plus précisément à Canteleu. Le monde noir entre en émoi et demande que les circonstances de cet assassinat soient rapidement élucidées.

Deux versions officielles se succèdent, mais toutes les deux privilégient la piste raciste.

La première évoque des dérapages d’une altercation entre le Dr. Barry et des supporteurs de l’équipe nationale d’Algérie survenue quelques instants avant du coup d’envoi de la finale de la coupe d’Afrique des nations opposant l’Algérie au Sénégal. Cette version présente plusieurs faiblesses :

· Mamadou Barry n’était pas Sénégalais mais Guinéen, mais les adeptes de cette version prétendent qu’il aurait été pris pour un Sénégalais.

· Il n’y a pas de précédent de violence d’une telle ampleur entre sénégalais et algériens en France ou ailleurs, ce d’autant plus qu’au moment des faits, le match ne s’était même pas encore joué pour que la colère de la défaite puisse être retenue comme facteur aggravant.

C’est peut-être le côté surréaliste de cette première explication qui conduit à la deuxième explication.

D’après cette dernière explication, l’auteur du crime serait un déséquilibré mental d’origine turc. Cette version aurait été corroborée par les images prises par des caméras de surveillance vidéo. Le meurtrier aurait été très clairement identifié et conduit rapidement à un hôpital psychiatrique dans lequel il aurait été interné. Scenario expéditif qu’on a souvent vu dans d’autres circonstances.

Malgré la confirmation par le parquet de Rouen de la nature raciste du crime et des manifestations monstres qui s’en ont suivies, un malaise persiste quant aux véritables motifs du meurtre du Dr. Barry. Face à de tels doutes, pour avoir le cœur net et trouver des éléments de réponse, le point de départ approprié de cette investigation est d’examiner ou de réexaminer la vie de la victime.

Qui était Mamadou Barry ?

Le docteur Mamadou Barry était un jeune juriste très brillant d’origine guinéenne. Il était un spécialiste du droit des affaires et de la fiscalité. Ses recherches s’articulaient autour de la

fiscalité minière et des investissements dans le secteur minier. Il a révélé dans en détail le caractère inique des contrats miniers signés par les pays Africains.

Voici ce qu’il a dit lors de l’émission « l’entretien du Jour » de la chaine de télévision Refane TV sur les contrats de bauxite et d’uranium signés respectivement par la Guinée et le Niger.

« … quand vous voyez les clauses qui sont insérées dans les conventions minières, je vous donne tout simplement un exemple, c’est le cas de eh.. je ne vais même pas appeler cela une convention, c’est l’accord transactionnel que la Guinée a signé avec la société Rio Tinto, c’est extrêmement grave quand vous lisez cet accord transactionnel qui donne à la Guinée 700 millions de dollars, mais quand vous regardez le contenu, vous considérez cet accord là comme un deal financier, comme un prêt, pas à zéro pourcent mais un prêt plutôt à 100 pourcent parce que dans les clauses qui sont insérées dans cet accord, il est dit que ce montant est déductible, ce qui veut dire que tant que la société ne fait pas de bénéfices supérieures à 700 millions de dollars, ces 700 millions de dollars sont déductibles du résultat comptable de ces filiales qui sont installées en Guinée, et il y a pire… »

Le docteur Barry projetait non seulement de dénoncer ces contrats mais en plus il envisageait de former les parlementaires africains et de conscientiser l’opinion publique africaine sur les contrats miniers qui sont signés sur leurs dos.

Vue sous cet angle, sa mort arrange les affaires de plusieurs pays et de leurs hommes politiques, au rang desquels l’on peut citer :

· Les corrompus locaux qui pour des miettes vendent allègrement le sous-sol de leur pays, cas que le Dr. Barry évoque dans son interview.

· Mais aussi et surtout un pays comme la France dont toute la politique énergétique repose essentiellement sur l’uranium du Niger qu’elle obtient à vil prix payé dans un compte d’opérations qu’elle contrôle à travers le trésor de France à la Banque de France.

Cette dernière piste ne peut pas être écartée d’un revers de la main, ce d’autant plus qu’il existe plusieurs précédents allant dans ce sens que nous n’allons pas énumérer mais que le Sphinx Hebdo a évoqués dans un article intitulé : Assassinats, Un Outil de Domination et de Contrôle. Qu’il soit quand même dit de façon brève que si un jour le Professeur Covi Gomez se fait écraser par une voiture en France, si le professeur Nicholas Agbohou se fait agresser de façon fortuite à Abidjan ou si Kemi Seba se fait tirer dessus par un policier à Cotonou, il y aurait de fortes raisons de penser qu’ils auront été physiquement éliminés par ceux dont ils menacent les intérêts.

La vérité, comme l’a dit le Dr Barry dans la vidéo ci-dessous est que les pays Africains pris individuellement ne sont pas équipés pour gérer ces contrats. Non seulement, nous n’avons pas l’expertise légale pour sérieusement préparer nos dossiers ou la technologie nécessaire pour évaluer correctement nos richesses, les experts qui traitent ces dossiers dans les ministères sont aussi financièrement vulnérables à la corruption. Certains d’entre eux y voient allègrement une opportunité de s’enrichir compromettant au passage l’avenir de la nation entière. Le brave

Dr. Barry se serait peut-être retrouvé tragiquement sur le chemin de collusion d’intérêts inavoués.

Les Africains devaient donc se doter d’instruments pour investiguer de façon approfondie de telles décès suspects et le cas échéant attaquer personnellement les commanditaires de tels crimes. Comme il n’y a dans aucun document d’Etat des éléments autorisant les décideurs à commettre des crimes, tout crime devrait être considéré comme une décision personnelle qui devrait exposer son/ses auteur(s) à des conséquences personnelles, c’est le seul langage que comprennent la plupart des humains. Et si l’Afrique ne le fait pas, elle n’a pas fini de perdre dans des conditions bizarres ses enfants le plus souvent les plus prometteurs.

Nous finissons cet article en recommandant au lecteur de visionner cette vidéo du Dr. Barry afin qu’il se fasse sa propre idée.

Cameroun - Curiosité: Selon le journal Essingan, La résidence privée de Paul Biya au quartier Golf-Ntoungou à Yaoundé serait bâtie sur un terrain ayant u
Cameroun - Justice: Au tribunal militaire de Yaoundé, les partisans de Maurice Kamto demandent sa libération
Les alentours du tribunal militaire sont fortement militarisés depuis les premières heures de ce 6 septembre 2019.
Crise anglophone : Lettre ouverte à Madame Chantal Biya
L’Oapi va s’investir dans le changement climatique (dirigeant)
L’Oapi va s’investir dans le changement climatique (dirigeant)
Cameroun – Procès Maurice Kamto et autres : Un important dispositif de sécurité autour du Tribunal militaire de Yaoundé.
Les extravagants anniversaires de Robert Mugabe
Le père de la fillette égorgée retrouvé mort
Cameroun - Soutien: Les Nations Unies choisissent le Cameroun pour accéder à un fonds de 10 milliards de FCFA pour la consolidation et le soutien des initiat
Cameroun - Gouvernance: Accusés d’exploitation forestière illégale et trafic d’espèces protégées, une rencontre internationale appelle les investisseu
Cameroun - Crise Anglophone: Au moins 80 morts en août selon International Crisis Group
Cameroun – Médias: Après sa suspension, le Syndicat National des Journalistes du Cameroun (SNJC) apporte son soutien à Ernest Obama
Au Cameroun, le principal opposant à Paul Biya jugé pour "insurrection"
Affaire Maurice Kamto et autres : le procès de la honte
Procès de Maurice Kamto et Cie: Yaoundé fortement militarisé
Le SNJC dénonce les violations des droits de Guy Modeste Dzudie et interpelle le pouvoir judiciaire
Amadou Vamoulke et Abah Abah, otages du TCS et du Minfi
Au Cameroun, la sagesse dépasse parfois l’intelligence…
LE TARO SAUCE JAUNE LE ERU WATER FUFU OU LES BEIGNETS HARICOTS C’EST LES DIMANCHES AVEC MARLYSE
FECAFOOT-LFPC : Jusqu’où ?
Yaoundé : retour progressif de l’énergie électrique
Burkina Faso : 20 ans de prison pour Diendéré, 10 ans pour Bassolé
Générosité: Rentrée en rose pour les orphelins de Bafoussam IIème
Le grand retour de Denis Sassou Nguesso à l’Elysée
Un Noir chassé d’un avion « pour qu’un chien puisse voyager en 1ère classe »
Un Noir chassé d’un avion « pour qu’un chien puisse voyager en 1ère classe »
Le Conseil de l’ordre des avocats veut stopper les abus judiciaires
Mines : le Camerounais Dieudonné Bougne forge son empire
Crise anglophone au Cameroun : vers une rentrée scolaire perturbée
Littérature : et il est comment le dernier… Eugène Ébodé ?
Cameroun : les avocats annoncent une grève contre les entraves à leur profession
[Tribune] Cameroun : les prisonniers du président
Cameroun : Maurice Kamto face au tribunal militaire, un procès sous haute tension
Cameroun/Pays-Bas: Jean-Marc Thouvenin (secrétaire général de l’Académie du droit international de l’ONU): « Maurice Kamto est un des meilleurs dans l
Cameroun - Braquage: Plus de 20 millions de FCFA emportés à la CAMPOST d’Eseka (Centre)
Xénophobie en Afrique du Sud: au moins 10 morts, apaisement des tensions avec le Nigeria
Ebola en RDC: 2.050 morts dont 52 en huit jours
Cameroun - Régions économiquement sinistrées: Selon l’économiste Célestin Tchakounté, il est impossible d’attirer l’investissement dans une zone où
L’industriel camerounais âgé de 66 ans a été interpellé le 28 janvier 2019 à Douala. Il est incarcéré à la prison centrale de Yaoundé, accusé devant le tribunal militaire de rébellion, insurrection et hostilité contre la patrie.
UEFA Champions League - Tirage au sort : Choupo-Moting, Matip, Onguéné et Onana fixés
Transfert : Aurélien Chedjou revient en France
Paris Saint-Germain : Choupo-Moting marque encore
Interpoules 2019 : Ngaoundéré FC jouera en Ligue 2
Interpoules 2019 : la joie du staff de Foncha Street après la qualification
JO 2020 : Les Lionnes indomptables ont rendez-vous avec l’Éthiopie
Affaire Fécafoot - LFPC  : un Comité Technique Transitoire va gérer la Ligue jusqu’en 2021
JO 2020 : ce fut difficile pour les Lionnes
"Examens médicaux de routine" à Londres pour le président gabonais (présidence)
"Examens médicaux de routine" à Londres pour le président gabonais (présidence)
"Examens médicaux de routine" à Londres pour le président gabonais (présidence)
"Examens médicaux de routine" à Londres pour le président gabonais (présidence)
Bessengue : 10 suspects interpellés
L’instrumentalisation politique de la mort de DJ Arafat par le régime Ouattara-Bakayoko (I)
Exploitation minière à l’Est:Voyage au cœur d’une catastrophe géologique
NDOUMBE EBOULE Jacques-Alfred : Livre de condoléances ouvert à l’ambassade du Cameroun à Bruxelles
NOTE DE POSITION DU REDHAC: 1ERE AUDIENCE DU Pr. KAMTO ET 89 AUTRES DONT 11 FEMMES
Tensions xénophobes en Afrique du Sud : Ramaphosa condamne
Affaire Nexttel : Baba Danpullo dribble la réunion de crise
Le gouvernement camerounais muet face aux attaques ciblées contre les étrangers en Afrique du Sud
Le gouvernement camerounais muet face aux attaques ciblées contre les étrangers en Afrique du Sud
Aide spéciale du chef de l’Etat : Les précisions de Camrail
Des détenus torturés
Des détenus torturés
Yaoundé 7ème: Un époux cocufié crée la panique à la mairie
Yaoundé 7ème: Un époux cocufié crée la panique à la mairie
Cameroon - Life Jail For Ayuk Tabe & Co.: Agbor Balla Fumes, Says Military Court Verdict Is "An Affront To Due Process, Rule of Law"
Cameroun - Initiative: L’Association des réalisateurs documentaristes donne la parole aux déplacés de la crise anglophone à travers le projet «Lumière
Cameroun - Blackout à Yaoundé: La vie des Yaoundéens sans électricité
La moto et le spectacle des vanités
La moto et le spectacle des vanités
La moto et le spectacle des vanités
La moto et le spectacle des vanités
Qui a tué Mamadou Barry ?
Séverin Tchounkeu et Emmanuel Chatue disent qu’ils ne sont pas des fonctionnaires fictifs
AMOUR: BERTRAND (LE MILLIARDAIRE DROIT CHEMIN) ET CAROLINA SE SONT DIT OUI
Climat des affaires: Ces facteurs qui décrédibilisent les entreprises camerounaises
Cameroun - Condamnation à vie des leaders sécessionnistes: Les avocats de la défense dénoncent «une mauvaise condamnation»
Cameroun – Crise anglophone: Historique de l’arrestation, puis de la condamnation de Sisiku Ayuk Tabe et Cie.
Cameroun - Région de l’Ouest: Un homme tue quatre enfants d’une même famille à Bana (Haut-Nkam)
Au Cameroun, prison à vie pour un leader des séparatistes anglophones
Cameroon – Condemnation of Sisiku Ayuk And Co: Defense Lawyer Calls Ruling A Sham, Meeting To Draft Appeal Holds Today
Cameroun: La ministre de l’Habitat, Ketcha Courtès, nommée PCA de la SIC
Le Tribunal militaire de Yaoundé a décidé à l’issue d’une audience tenue dans la nuit d’hier à ce mardi 20 août 2019, de condamner à la prison à perpétuité Sisiku Ayuk Tabe, le président de l’Etat fantôme d’Ambazonie et 9 de ses compagnons.
Carles Puyol : « Mon idole de toujours, c’est Rigobert Song »
Nkoulou et Torino se qualifient pour les barrages de l’UEFA Europa League
Transfert : Lecce espère Choupo-Moting
Jean-Loïc Nolla : « Je regarde forcément vers le Cameroun »
EA Guingamp : essai non concluant pour Jacques Zoua
OGC Nice redécouvre Ignatus Ganago
Interpoules 2019 : Bertoua attend les dix champions des régions
Amical : Coton Sport et Étoile Filante se sont affrontés
Lions en Club : Zambo Anguissa vit l’intensité des matchs de la Liga
Après la Coupe du Monde, les Lionnes visent les Jeux Olympiques 2020
Abus de pouvoir : un commissaire démis de ses fonctions au Sénégal