Nom de domain Hebergement web téléphonie VoIP SMS

Des graves violations des règles environnementales qui enge

Des graves violations des règles environnementales qui engendrent les décès, la destruction de la flore et de la faune, la dévastation des vastes étendues de terres et les fleuves, ont amené le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique, Dodo Ndoke, à annoncer la fin de l’impunité à travers l’application froide de la loi.
Que ce soit à Garoua-Boulaï, Bétaré-Oya, Ngouradans le département du Lom-et-Djerem, Ouli, Kétté et Batouri dans la Kadey où le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologie (Minmidt), Gabriel Dodo Ndoke, s’est rendu du 20 au 23 août, la destruction de l’environnement a été constatée comme l’une des conséquences les plus criardes de l’exploitation anarchique et sauvage des produits du sous-sol dans la région de l’Est. Au niveau du chantier « Popom » appartenant à Jérôme Mining à Ouli, la situation est tout simplement catastrophique. Sur le site jeudi 22 août, vers 11 heures, le propriétaire du chantier est introuvable. L’on peut constater la présence de quelques riverains venus récupérer de l’or dans des trous abandonnés. En plus, l’on peut percevoir des montagnes de sable issu du lit du fleuve Kadey qui a été dévié et exploité sur plusieurs kilomètres. « C’est très grave. C’est une catastrophe écologique ici », observe un membre de la délégation.

Dans la foulée, le maire de la commune d’Ouli, Lévy Abah, s’inquiète du fait que ses populations ne pourront plus jamais consommer le poisson provenant du fleuve Kadey et n’auront plus jamais d’eau à boire du fleuve Kadey déjà pollué alors que l’exploitation dévastatrice en question n’apporte rien à sa commune. Au niveau de Kambélé 3 à Batouri, le chef du village, Baba Bell, explique que « nous sommes victimes de l’exploitation à travers des titres fictifs qui ne tiennent pas compte de l’intérêt des riverains depuis 1952 ». En effet, selon un rapport de mission d’inspection environnementale de 2016 de la délégation régionale de l’Environnement, et de la Protection de la nature et du Développement durable de l’Est dont copie est parvenue à notre rédaction, «aucune règle environnementale n’a été respectée dans tous les sites miniers à Bétaré-Oya, Ngoura et Colomine dans le département du Lom-et-Djerem ou à Batouri, Kambélé, Kétté et Ouli dans la Kadey », principales zones d’exploitation minière à l’Est.

Selon l’un des inspecteurs d’environnement « on ne peut jamais parler d’un investissement dans le secteur des mines dans ces localités sur le plan environnemental ». Pour lui, la cause de cette anarchie provient du fait que les Camerounais, détenteurs des autorisations d’exploitation artisanale de l’or qui bardent leurs titres d’exploitation aux ressortissants Chinois sont de la haute administration : les députés et des hautes autorités militaires. Ces derniers se croient au-dessus de la loi. Par ailleurs, au mois de mars 2017, six opérateurs économiques miniers d’origines camerounaise et chinoise ont été inculpés pour « exploitation illégale » et « violation des règles de sécurité, d’hygiène et de protection de l’environnement » par le parquet du Tribunal de première instance de Bertoua et écroués à la prison centrale.

Dans la même lancée, lors de la clôture du projet Mines-environnement-santé et société (Promess) en décembre 2018, Justin Kamga, chargé des programmes à l’Ong Foder avait décrié les problèmes qui persistent dans le secteur minier. Il s’agit entre autres des « difficultés d’accès aux informations minières, l’absence de transparence, la non-rétrocession des redevances aux collectivités territoriales décentralisées et aux communautés comme appui au développement, le non-respect des droits des communautés riverains, l’absence d’un contrôle environnemental des activités minières par les services de l’Etat, la fraude et la corruption généralisées, l’attribution désinvolte de titres miniers et la recrudescence des décès dans les trous non réhabilités après exploitation ».

Insécurité

Dans ce contexte, c’est avec des larmes aux yeux que sa Majesté Justin Bello, chef du Canton Gbaya-Banginda qui a servi de guide pendant notre enquête à Ngoura a présenté des images et vidéos des neuf personnes mortes dans la nuit du 29 au 30 décembre 2017, suite à un éboulement de terrain survenu dans l’un des chantiers du campement Caillé. Les corps des victimes avaient été retrouvés et extraits le 02 janvier 2018. Les premiers éléments de l’enquête ouverte indiquaient que cet incident produit au village Ngongoué était consécutif à la non-restauration des trous d’or abandonnés après exploitation. « Ce sont ces chinois qui refusent de restaurer les sites. Ils ont abandonné des trous un peu partout. On a déjà enterré plus de 40 personnes mortes dans ces trous dans le Canton », déplore le Chef. D’après Justin Landry Chekoua, chef du projet Promessqui s’exprimait dans un mini-documentaire réalisé par le Foder après une série de décès en 2017, « les principales causes de décès dans les sites miniers de l’Est sont constituées de noyade (56%), éboulements de terre (26%) et braquage à main armée (11%).

Détermination

C’est sur un ton ferme que le ministre des Mines, de l’Industrie et du Développement technologique a demandé au commandant de la compagnie de gendarmerie de la Kadey le 23 août d’apposer des scellés sur le chantier « Popom » à Ouli avec tout le matériel après avoir constaté les dégâts causés par les exploitants véreux. « Que cette exploitation soit fermée avec tout le matériel jusqu’à ce que lumière soit faite », a déclaré Gabriel Dodo Ndoke. Dans tous les sites d’exploitation qu’il a visités, Dodo Ndoke a déclaré que « force reviendra à la loi, le ministère des Mines prendra ses responsabilités pour que les sites soient restaurés ». En effet, selon la loi cadre du 5 août 1996 relative à la gestion de l’environnement, « toute activité économique est précédée par une étude d’impact environnemental ». La même loi précise qu’une somme d’un million de Fcfa doit être déposée dans un compte séquestre avant la délivrance de toute autorisation. Cette somme sera utilisée pour restaurer l’environnement après exploitation.

Malheureusement, dans les zones d’exploitation, une confusion règne dans les esprits dans la mesure où certains exploitants affirment que cette somme est régulièrement versée par les Chinois et autres exploitants alors qu’au niveau des délégations départementales de l’Environnement à Bertoua où à Batouri, c’est un autre son de cloche. Ici, l’on réfute catégoriquement cette affirmation en justifiant que « l’on ignore les mouvements d’installation et départ des Chinois à Ngoura, Bétaré-Oya, Kambélé où à Kétté ». Conséquences, dans plusieurs sites visités et déjà exploités, aucune prescription environnementale n’a été respectée. « Regardez comment ils ont tout enlevé et dévasté nos terres. Ils sont tous partis sans fermer les trous. Vraiment c’est malheureux », regrette Sa Majesté Justin Bello.Même décor de désagréments à Colomine, localité située à 30 kilomètres de Ngoura. « Ils détruisent les arbres et prétendent que ce sont les propriétaires des titres d’exploitation qui doivent les fermer. Ils sont actuellement en train de dévier le lit du fleuve Kadey », affirme à son tour Symphorien Haïto, Chef de troisième degré de Colomine. La conséquence immédiate de cette situation, c’est la destruction de la flore et la faune, de la vie aquatique, la dévastation des vastes étendues de terres et la pollution du fleuve Kadey, principal cour d’eau dans la zone en question. Des maux que le nouveau ministre des Mines est déterminé à éradiquer en utilisant la force de la loi.

CAN U23 : Franck Evina brille dans la victoire des Lions contre le Mali
Cameroun - Représailles: Le MRC refuse de reconnaître comme militante une Camerounaise en difficultés avec la justice américaine
Cameroun - Catastrophe de Gouache: 30 des 43 victimes étaient originaires du village Bamendou dans le département de la Menoua
Cameroun – Cyrille Kemmegne (journaliste de la CRTV en rupture de ban avec le pouvoir): «Tout le monde a été roulé dans la farine par Paul Biya. Y compris
Suisse : Encore Jean Pierre Nsame
Cameroun - Examens Officiels 2019: L’Office du Baccalauréat du Cameroun a relevé 143 cas d’infractions et annonce des sanctions
TERGIVERSATIONS : La Cour suprême tâtonne autour d’une fraude fiscale
Cameroon – Buea Urban Parliamentary Constituency: After “Mysterious” Death Of Last Two MPs, Who Shall Be The Next?
Cameroon – Biya’s 37-Year Rule: “There Is Nothing To Celebrate, Cameroonians Are Killing Each Other” – SDF District Chairman
Cameroon - Anglophone Crisis: Manhunt Launched After Abduction of Eight Bamenda University Students
Cameroun - Crise anglophone: Un étudiant tué et huit autres kidnappés à l’Université de Bamenda
Cameroun - Législatives 2020: Michèle Ndoki annonce sa candidature au poste de député
Plus d’un milliard de FCFA de primes distribuées à 30 communes camerounaises performantes dans la gestion
Cameroun – Plaidoyer: Jean De Dieu Momo réclame le Prix Nobel de la Paix pour Paul Biya
Les contraintes financières levées, le Cameroun envisage le lancement de la construction du barrage de Bini à Warak (75 MW)
Le Crédit du Sahel et le HCR s’associent pour autonomiser et financer 2500 réfugiés au Cameroun
Un self-made man au sommet des affaires
La Beac disposée à assouplir la réglementation de change pour les entreprises pétrolières opérant dans la Cemac
En vue de préparer le sommet des chefs d’État, des ministres de la Cemac se réunissent à Yaoundé le 18 novembre prochain
Développement de l’agro-industrie en Afrique centrale : la FAO encourage les partenariats public-privé
Quatre présumés malfrats aux arrêts à Bangangté
Cameroon – February 9, 2020 Twin Elections: Ndoki Michele Declares For Parliament, Seeks Popular Support
Cameroun – Elections législatives et municipales 2020 : La convocation du corps électoral met le SDF en ébullition.
Le magazine panafricain dévoile quelques chiffres des assises nationales tenues à Yaoundé il y a un peu plus d’un mois.
Italie : Nicolas Nkoulou et Torino écrabouillent Brescia de Mario Balotelli, 4-0
Parlement : Décisive session de novembre
Parlement : Décisive session de novembre
Prochaines élections : Le Nord-Ouest sera au rendez-vous
Prochaines élections : Le Nord-Ouest sera au rendez-vous
1982- 2019 : Jean Claude Mbwentchou sublime l’œuvre de Paul Biya
1982- 2019 : Jean Claude Mbwentchou sublime l’œuvre de Paul Biya
Paul Biya convoque les élections législatives et municipales pour le 09 février 2020
Paul Biya convoque les élections législatives et municipales pour le 09 février 2020
Le Bénin annonce le retrait des réserves de change du franc CFA qui se trouvent en France
Le Bénin annonce le retrait des réserves de change du franc CFA qui se trouvent en France
2e Forum sur la paix: Paul et Chantal Biya ont quitté Yaoundé pour Paris ce jour
De la sainte aliénation religieuse des Africains, Par Bertrand Teyou
Cameroun-Elections : Le corps électoral convoqué le 9 février 2020
Cameroun : les élections législatives et municipales fixées au 9 février 2020
Cameroun - Infrastructures: Le marché moderne de Sangmélima dans la région du Sud officiellement inauguré
Cameroon - Diplomacy: Paul Biya Leaves Yaounde For Paris Peace Forum
Cameroun - Parlement: Voici les enjeux de la session qui s’ouvre le 12 novembre 2019
Cameroon: SDF Vows To Boycott November Parliamentary Sessions If Biya Fails To End Crisis
Cameroun - Université de Bamenda: Une grève annoncée suite à l’enlèvement d’un enseignant
Cameroun – Urgent : Le président Paul Biya convoque le corps électoral pour les élections législatives et municipales
Côte d’Ivoire - Cameroun : le onze de départ des Lionnes Indomptables
Indemnisation : Des mesures pour éviter Nsam à Gouache
Cameroun - 37 ans de Paul Biya au pouvoir : L’opposant en exil Brice Nitcheu noircit le bilan du président camerounais
Cameroun - Crise anglophone: Atanga Nji réitère que les prochaines élections locales auront lieu au Nord-Ouest
Cameroun – Drame de Bafoussam : Une manifestation de colère des familles éprouvées marque le deuil national déclaré par le président Paul Biya.
Cameroun – Catastrophe de Gouache : Les cercueils des victimes exposés à la place des cérémonies de Bafoussam
La cérémonie était présidée par le Premier Ministre, Joseph Dion Ngute.
JO 2020 : les Lionnes Indomptables descendent dans l’arène à Abidjan
Gabon, les coulisses du coup d’état raté
An 37 du renouveau : Le Rdpc Donga-Mantung IV défie les séparatistes
Le Drian, l’homme qui chuchote à l’oreille des dictateurs
Pour une meilleure viabilisation du sport camerounais
Cameroun - Démission: 1200 militants claquent la porte de l’UNDP dans le Mayo-Tsanaga (Extrême-Nord) et rejoignent le RDPC
Cameroun – Drame: L’ancien ministre de la Défense Rémy Ze Meka impliqué dans un accident de la circulation qui a fait 3 morts dans la localité de Nkolme
Cameroon - Anglophone Crisis: Government Soldier Murdered In Muyuka
Cameroun - Malversations au Parlement panafricain: Le camerounais Nkodo Dang lavé de tous soupçons. Le secrétaire général, le gambien Yusupha Jobe, limogé
Cameroun - Violation Des Droits de l’Homme: L’UNICEF accuse les groupes armés d’être à l’origine des crimes et exactions dans les régions anglophone
Cameroun - Assainissement des Finances Publiques: Louis Paul Motaze toilette le fichier solde de l’Etat et sauve 30 milliards de FCFA des salaires fictifs
Cameroun - Cession de la BICEC aux Marocains : Le tribunal de commerce de Paris accède à la requête aux fins d’annulation et de reprise du processus introd
CAN U23 : Premier match et victoire de l’Égypte à l’arrachée sur le Mali
Climat social : La paix et la sécurité menacées par les crises
JO 2020 : les Lionnes sont en mission à Abidjan
Législatives et municipales : Paul Biya prolonge le suspense
Législatives et municipales : Paul Biya prolonge le suspense
Paul Biya et la fiction du complot
Paul Biya et la fiction du complot
Sangmelima : Le Rdpc étouffe une marche des jeunes
Sangmelima : Le Rdpc étouffe une marche des jeunes
Cameroun - Contrefaçon: Un gang spécialisé dans la fabrication de whiskies frelatés démantelé dans la région de l’Est
Cameroun - Filière Banane: Les opérateurs ont exporté près de 16000 tonnes de bananes en octobre 2019
Cameroun - Crise anglophone/Atanga Nji: «Certains conducteurs de mototaxis travaillent pour le compte des terroristes, vont kidnapper les enfants pour les dema
Cameroun – Lutte contre l’insécurité: Les auteurs du braquage du bus de Binam Voyages dans les filets de la Gendarmerie nationale
Maurice Kamto fait foule à Gouache
Cameroon - Insecurity: Minister Paul Atanga Nji Tells NW Governor to Do All Odds To Keep The Region Intact
Cameroon - Anglophone Crisis: Bamenda University Lecturers Suspend Strike
Cameroun - Climat socio-politique: Le Cameroun se réjouit du soutien du Mouvement des pays non-alignés
Cameroun : L’Ordre national des architectes organise le 1er symposium international sur le patrimoine architectural pour construire des villes modernes et cul
Le président camerounais est récompensé notamment pour avoir organisé le Grand dialogue national en octobre dernier
Sangmelima : Le Rdpc étouffe une mar che des jeunes
La Fédération camerounaise de football invitée à proposer des barèmes des primes dues aux sélections nationales
Le régulateur camerounais des télécoms prépare l’audit des chiffres d’affaires des opérateurs MTN, Orange et Viettel
Afreximbank choisit le Cameroun pour abriter sa succursale pour l’Afrique centrale
Le Camerounais Joseph Belibi nommé président suppléant du tribunal de 1ère instance de l’OIF
Des combattants de Boko Haram arrachent 137 boeufs aux éleveurs de Moskota
Burkina : 37 morts dans la pire attaque jihadiste depuis 5 ans
L‘Eec charge la Cour d’appel chez Laurent Esso
Libre circulation des personnes : le Congo veut se limiter à la CNI
Yaoundé : Un étudiant en médecine assassiné et jeté dans le Mfoundi
Cameroun - Hôpital d’Efoulan: Les agresseurs du Dr Cécile Koumou sont aux arrêts!
Cameroun - Drame: Le corps d’un étudiant en 7ème année de médecine retrouvé dans le fleuve Mfoundi