Nom de domain Hebergement web téléphonie VoIP SMS

Impitoyable destin que celui d’un jeune et très populaire

Impitoyable destin que celui d’un jeune et très populaire artiste de Côte d’Ivoire ! Mort spectaculairement brutale, héroïsation officielle aveugle, exhumation macabre d’une foule en folie. Voilà le triangle infernal dans lequel le grand Yôrôbô, le Daïshikan de la Côte d’Ivoire vient d’être pris en tenailles. Nous avons vu, entendu, vécu autour de ce triple scandale, tout et le contraire de tout. La tragédie prend-elle vraiment fin à présent ? L’épilogue est-il enfin possible ? Le soufflet de l’émotion, progressivement, retombe en Côte d’Ivoire, après le décès de la star du Coupé-Décaler, DJ Arafat –Ange Didier Houon de son vrai nom- à la suite du terrible accident de la circulation dont il a été acteur et victime dans la nuit du dimanche 11 août 2019 à Abidjan. On peut à présent espérer que la raison, ce bon sens dont Descartes disait qu’il est la chose du monde la mieux partagée, reprenne ses pouvoirs sur tous les esprits enfiévrés et enténébrés par cette séquence émotionnelle, où l’hystérie et le délire ont largement supplanté la réflexion et la prudence des âmes saines. A présent, on peut se demander ce qui s’est réellement passé et ce qu’il conviendrait objectivement d’en penser. Et dans cette perspective de lucidité, voici nos questions directrices : 1) Dans quelles circonstances Arafat DJ est-il réellement mort ? 2) Quelles ont été les réactions les plus importantes devant la mort accidentelle d’Arafat DJ et que devrait-on en penser ? 3) Que penser de la nature profonde de la cérémonie officielle dédiée à Arafat DJ par le régime d’Alassane Ouattara, avec l’exhumation populaire et hystérique qui l’a sanctionnée dès la matinée du 31 août 2019 ? Cet éditorial en trois livraisons successives espère éclairer décisivement ces trois questions, afin de contribuer à l’apaisement et au dépassement des opinions en folie.

I- Comment Arafat DJ est-il mort ? Retour sur les cinq facteurs d’un contexte mortifère

-1) Arafat DJ est mort des suites d’un accident de la circulation survenu dans une voie publique d’Abidjan en Côte d’Ivoire. Roulant à vive allure sur une moto, dépourvu d’un casque, l’artiste a violemment percuté à l’arrière, un véhicule piloté par une dame, journaliste de son état à la RTI, Denise de Laphaphiet. Sur les routes, soyons bien clair : celui qui cogne par derrière est presque systématiquement en tort, quand il n’a lui-même été poussé par aucun autre véhicule ou acteur intentionnel. Arafat DJ a donc été victime de lui-même d’abord.

La brutalité du choc, qui lui a fracassé la boîte crânienne, ne lui a laissé, hélas, aucune chance de rémission. Passionné de moto au point d’en faire l’un des titres-phares de sa production musicale, Arafat DJ était pourtant connu de longue date par les abidjanais pour ses excès sur la voie publique. IL n’en était du reste pas à son premier incident et à son premier accident dus à cet excès récurrent. Son imprudence dans la circulation routière était un fait divers bien ordinaire. Au point qu’on peut dire sans risque de se tromper que ce n’est pas l’accident d’Arafat DJ qui a surpris les Ivoiriens, mais bien plutôt la mort qui s’en est suivie. On le savait vulnérable, mais beaucoup le croyait biologiquement immortel. Funeste illusion.

2-L’autre facteur qui a présidé à la possibilité de cette tragédie, c’est bien évidemment l’attitude de la police et de la gendarmerie, plus largement l’attitude des autorités ivoiriennes envers Arafat DJ avant, pendant et après son accident : connu pour ses frasques à Moto, Arafat ne s’était jamais vu retirer son permis de conduire, ni interdire l’exercice excessif de sa passion de la vitesse et des cabrioles sur la voie publique.

Le laxisme des autorités envers ses violations du code de la route l’a donc amplement aidé à se tuer. N’est-ce du reste pas le signe d’une inconséquence généralisée sur les routes de Côte d’Ivoire et d’Afrique en général ? Les autorités s’y signalent souvent, bruyamment, arrogamment et ouvertement par le mépris du code de la circulation. La moindre personne bénéficiant d’une couverture en haut lieu leur emboîte le pas, sûre de son impunité. Nos villes et campagnes africaines sont dès lors des mouroirs à ciel ouvert, offertes aux fantasmes de ces Zorros de la voie publique.

Pendant l’accident, on sait le retard caractéristique des services de pompiers d’ambulance, qui n’a laissé aucune chance à Arafat DJ : une prise en charge médicale rapide est l’une des conditions d’une possible survie à ce type de choc. Or l’on sait que l’artiste était pratiquement mort quand les ambulances sont venues le prendre en charge.

Enfin, la police, la gendarmerie et les autorités ivoiriennes ont brillé par leur flou communicationnel après l’accident. Au lieu de rendre pédagogiquement compte aux populations des circonstances réelles de l’accident, la communication officielle s’est réfugiée dans le flou et la confusion artistiques : dans quel état biologique la victime roulait-elle ? Arafat DJ avait-il consommé beaucoup d’alcool ? Des analyses de sang ont-elles été effectuées pour savoir sous l’effet de quel(s) stupéfiant(s) éventuels la victime violait ainsi le code de la Route ? Quels en sont les résultats ? Le Procureur d’Abidjan, si habituellement volubile dans la traque contre les citoyens exerçant leurs libertés fondamentales, avait tout d’un coup disparu, laissant le pouvoir aux rumeurs, aux humeurs et aux clameurs de l’imaginaire collectif. En se taisant sur ces éléments de police scientifique, les autorités ivoiriennes ont donc incontestablement contribué par omission à ouvrir la voie à l’imagination populaire et au délire des fans du célèbre accidenté. Car l’occasion était belle de restituer les circonstances réelles de l’accident au public et d’éduquer les usagers de la route aux exigences de sécurité si souvent négligées du sommet à la base de la société ivoirienne. On ne l’a pas saisie, cette occasion de conscientisation. Alors, la folie des passions a pris le dessus sur la sagesse de la raison.

3-IL y a un facteur psychologique avéré de l’accident de DJ Arafat : le contexte psychologique dans lequel se trouvait l’artiste était bel et bien un état de dépression avancée. Interdit d’accès sur de nombreux médias publics et privés ivoiriens qui le censuraient sur recommandations de puissantes autorités, Arafat DJ se sentait menacé, boycotté, exclu par des autorités ivoiriennes et de nombreux magnats du monde artistique local. IL en avait fait lui-même état dans de nombreuses confidences publiques à l’adresse de ses fans, les fameux « Chinois », ces millions de passionnés du coupé-décaler haletant du grand Yôrôbo. Il faut en outre dire que DJ Arafat n’était pas pour rien dans ses déboires avec les puissances locales : à lire les avertissements célèbres d’un Asalfo, le leader de Magic System, ou à analyser les annales des conflits récurrents entre DJ Arafat et des artistes locaux comme Debordo Lekunfa, on voit que la vie du fils de Tina Glamour était loin d’être un long fleuve tranquille.

4- Le facteur intime de l’accident de DJ Arafat s’est avéré en relation avec sa souffrance intérieure profonde, à la suite de son abandon par celui qui s’était pourtant présenté aux Ivoiriens comme son père adoptif, le ministre d’Etat Hamed Bakayoko, appelé Hambak par ses fans. Censuré, menacé, brimé, DJ Arafat pouvait espérer compter sur son « père ». Hélas, tous les témoignages confirment que celui-ci l’avait aussi abandonné. Le soir-même du 11 août 2019, Hamed Bakayoko recevait la crème du couper-décaler ivoirien à son domicile, en omettant d’inviter le malheureux Arafat DJ qui ne pouvait qu’en concevoir une plus amère déception. L’homme qui s’est tué en moto le dimanche 11 août 2019 était donc désespérément incompris, gravement isolé, psychologiquement torturé. La solitude et la dépression sont, on le sait, de puissantes alliées pour conduire un homme aux enfers.

Dès, lors concluons la première partie de notre investigation : Arafat DJ est mort d’un accident de la route, provoqué par sa propre passion aveugle de la vitesse et son mépris du code de la circulation ; Arafat DJ est mort d’un accident favorisé par le laxisme des autorités ivoiriennes ; Arafat DJ a vu sa mort devenir la proie des fantasmes populaires en raison du manque de professionnalisme de la communication officielle ivoirienne ; Arafat DJ est mort d’avoir été abandonné par les magnats de l’art, des médias et de la musique ivoirienne ; Arafat DJ est mort de sa dépression et sa solitude aggravées par son abandon brutal par celui qui s’était pourtant proclamé publiquement comme son « père », le ministre d’Etat Hamed Bakayoko, que les Ivoiriens appellent par ailleurs le roi de la nuit abidjanaise, nom qui n’est pas sans relation avec une certaine messe noire que nous décrirons dans la seconde et la troisième parties de cette série éditoriale.

Voici, en attendant, une version audiovisuelle complète de l'analyse du Professeur Franklin Nyamsi Wa Kamerun:

Cameroon – Anglophone Crisis: Court Hears Mancho Bibixy’s 15-Year Jail Appeal November 21 As Coffin Revolution Clocks 3
Cameroun – Port autonome de Douala: Le groupe Bolloré manœuvre en coulisses pour reprendre la gestion du Terminal à conteneurs du port en attendant les con
Cameroon – Anglophone Crisis: Chris Anu’s Mother Freed, Sister Moved To Kondengui Principal Prison
Cameroun - Elections législatives et municipales du 9 février 2020: Pour être investi comme candidat, le Front pour le Salut National du Cameroun d’Issa Tc
Cameroon – Anglophone Crisis: After Workers’ Strike, CDC General Manager Says Plans Afoot To Pay September Wages
Distribution de carburant : Pas de pénurie à Yaoundé
Distribution de carburant : Pas de pénurie à Yaoundé
Crise anglophone : Libération à Bamenda du technicien en chef et animateur de la radio Hot Cocoa
Crise anglophone : Libération à Bamenda du technicien en chef et animateur de la radio Hot Cocoa
La ville belge de Bruges s’engage dans le commerce équitable avec Ebolowa, un bassin de production du cacao au Cameroun
La présidence de la République du Cameroun instruit le recrutement de 500 traducteurs à compter de janvier 2020
Cameroun - Elections de février 2020: Le MRC met en place la commission qui va investir ses candidats
Reports say the transport agency, Buca Voyage has recorded a deadly accident around Edea, South region this Wednesday, leaving at least 10 persons dead.
Réforme du FCFA, Boko Haram, libre circulation… au menu du sommet extraordinaire de la Cemac à Yaoundé
Benoit Coquelet, président de l’AFCAS: « C’est le début de la révolution agricole pour la SOSUCAM »
Grande tournée dédicace de Jean-Bruno Tagne en France : A Noter dans vos agendas
Route Yaoundé - Douala : Des morts et des blessés dans un accident de Bucavoges
Cameroun - Produits Pétroliers: Le ministère de l’Eau et de l’Energie et la Société Camerounaise de Dépôts Pétroliers démentent la pénurie de carbu
Cameroun - Patrick Mboma: « Je ne me rappelle pas avoir attaqué publiquement Samuel Eto’o (…) Je n’ai vraiment pas compris le pourquoi de son attaque »
Cameroun – Sports: Le président de la Fédération camerounaise de sports nautiques est mort !
Cameroun - Faillite: Plus de 2200 entreprises ont fermé entre 2009 et 2016 selon l’Institut National de la Statistique
Cameroun – Transport routier: En raison de leur proximité avec le palais présidentiel, le ministère des Transports envisage de déguerpir les compagnies de
Le responsable Afrique de l’administration américaine redoute une radicalisation des positions en faveur de la sécession.
Près de 400 journalistes francophones réunis dans la capitale camerounaise, dans le cadre des 48e assises de l’UPF
Lions Indomptables : Antonio Conceiçao est déçu de la qualité des joueurs
Cameroon – Anglophone Crisis: Kumba Local Authorities Launch Search For Young Lady Reportedly Buried Alive
Cameroun - Climat social: La société Plantations du Haut-Penja renonce à son plan de licenciement suite à une grève des employés
Cameroon – Anglophone Crisis: Trial Of Field Marshal’s Mother, Sister, Wife Suffers Another Adjournment
Conditions requises pour être candidat
Cameroun : Face au président de la Fecafoot, l’entraineur Toni Conceiçao dresse un bilan peu élogieux du dernier regroupement des Lions indomptables
Cameroun – Législatives 2020: Abel Elimbi Lobe appelle à contribuer pour payer la caution d’un de ses colistiers
Avec 209 000 tonnes métriques entre janvier et septembre 2019, le Cameroun est le 1er fournisseur des bois sciés à l’UE
CEMAC : Avant l’arrivée imminente des Chefs d’Etat à Yaoundé, le Conseil des ministres de l’UEAC tient sa 34eme session dans la capitale camerounaise
Grâce à sa couveuse interconnectée, une start-up camerounaise remporte le Prix Orange de l’entrepreneur social 2019
Cameroun - Vision 4: Nathalie Koah reçue par Amougou Belinga après avoir allumé Ernest Obama sur Facebook
La Beac lance un appel d’offres pour fournir de la liquidité pour 40 milliards de FCFA aux banques de la Cemac
La présidente du conseil exécutif de l’UAR a publié un communiqué suite à la non diffusion par la CRTV du match Rwanda - Cameroun, comptant pour la deuxième journée des éliminatoires de la CAN 2021.
Cameroun : Washington appelle à un " transfert de pouvoir " vers les régions anglophones
L’Union africaine de radiodiffusion répond à la CRTV au sujet de la non-retransmission du match Cameroun-Rwanda
Cameroun – Présidentielle 2018: Samuel Eto’o évoque les raisons de son soutien à Paul Biya
WASHINGTON APPELLE À UN "TRANSFERT DE POUVOIR" VERS LES RÉGIONS ANGLOPHONES
Les concours financiers de la Beac à la BDEAC pourraient attendre 310 milliards de FCFA, soit 50% de ses fonds propres
Le technicien en chef de Radio Hot Cocoa porté disparu à Bamenda
E-commerce : en difficulté, Jumia suspend son activité au Cameroun
Rwanda - Cameroun : André Onana retient la victoire
Cabinet civil : le style Samuel MVONDO AYOLO
La Russie veut renforcer sa coopération avec la CEEAC
Les services SMS de GTS-Infotel Cameroon supendus, il s’en remet aux Pouvoirs Publics
Classé 10e marché du e-commerce en Afrique, le Cameroun s’apparente plutôt à un géant aux pieds d’argile
Cameroun - Investitures au RDPC/Grégoire Owona aux militants: «N’écoutez pas ceux qui racontent une chose et son contraire à travers les médias… Nous d
Cameroun : 400 journalistes venant de 60 pays tentent de réécrire le journalisme à Yaoundé.
Cameroun - Législatives et municipales 2020: Le La bataille des investitures fait rage au RDPC
Cameroun : Le projet de loi portant code du Travail et les salaires minima des travailleurs domestiques en discussion au Ministre du travail et de la sécurit
Au cours des 9 premiers mois de 2019, le Cameroun a exporté 14 500 tonnes de placages vers l’UE, en hausse de 2%
Cameroun - Médias/Vision 4: Viré il y a deux semaines, le journaliste Bruno Bidjang réembauché et nommé rédacteur en chef adjoint
Le Cameroun lève 20 milliards de FCFA sur le marché des titres de la Beac, à un taux d’intérêt moyen de 2,7%
Cameroon - Major National Dialogue Caravan: Why Peace Crusader Nico Halle Stepped Down
La 4e édition du séminaire Israël-Cameroun sur l’innovation high-tech et l’entreprenariat aura lieu du 2 au 5 décembre
Le ministre camerounais de la Communication, porte-parole du gouvernement, reconnait de manière indirecte quelques griefs faits aux forces de défense et de sécurité dans la guerre contre les combattants séparatistes.
Grâce au concours de l’OIM, 1500 migrants volontairement retournés au Cameroun ont pu trouver du travail
Législatives et municipales : Manoeuvres autour de Mamadou Mota
Ballon d’or 2019, à quand le sacre d’un joueur africain ?
Le Cameroun dénonce la suspension de son traitement commercial préférentiel par Washington
Africa Code Week 2019 : plus de 1600 élèves initiés au Code informatique
Mise en garde contre le survol du Burkina par des avions militaires étrangers
Mise en garde contre le survol du Burkina par des avions militaires étrangers
La seconde jambe de Mama Nguea amputée
La Beac recrute un cabinet pour l’assister dans le suivi du rapatriement des devises des compagnies minières
Au Cameroun, un dirigeant ayant un diplôme inférieur au Bac accroît la probabilité de décès de l’entreprise de près de 12%
Cameroon - Media Attack: Technician, Pidgin News Broadcaster of Radio Hot Cocoa Bamenda Abducted
Non-retransmission du match Rwanda-Cameroun : la CRTV accuse l’Union africaine de radiodiffusion et la CAF
Claudel Noubissie, médecin et infatigable entrepreneur
Bourse des valeurs et financement des projets publics par la Beac au cœur d’une réunion des ministres de la Cemac à Yaoundé
Le Cameroun proteste contre les raisons de son retrait de l’AGOA envisagé par Donald Trump
Cameroun - Infrastructures: Le pont reliant Yaoundé à Ngaoundéré déjà palpable sur le fleuve Sanaga
Cameroun - Développement: Les projets financés par la BAD présentent une bonne mine
Cameroun - Crise anglophone: George Ewane (porte-parole du Grand dialogue national): « Si la langue seule peut nous séparer cela veut dire qu’il y a un prob
Cameroun - Elections législatives du 9 février 2020: Olivier Bibou Nissack (Porte-parole de Maurice Kamto) est-il candidat du MRC dans le département des Ba
Cameroon – Religion: Rt. Rev. Fonki Re-elected PCC Moderator, Rev. Miki Hans Abia Is New Synod Clerk
Pour sa restructuration, l’IAI va solliciter l’accompagnement de l’Union africaine et l’Unesco
Rwanda - Cameroun : les meilleures séquences vidéo du match
Charles Ndongo accuse cet organe de s’être entendu avec la CAF pour empêcher la CRTV d’avoir accès aux paramètres satellitaires nécessaires à la diffusion du match des éliminatoires de la CAN 2021 Rwanda-Cameroun disputé le 17 novembre 2019 à Kigali.
L’accélération des procédures envisagée en vue du démarrage du projet de tramway de Douala au Cameroun
Le footballeur à la retraite explique qu’il veut acquérir les compétences qui lui permettront de réussir dans sa nouvelle carrière d’entrepreneurs.
L’agenda du sommet extraordinaire de la Cemac gardé secret
En procurant au Gabon 60% de l’emprunt obligataire 2019-2024, le Cameroun se confirme comme place financière de la Cemac
Jumia entame un processus de suspension de ses activités au Cameroun, jugé peu mature pour l’e-commerce
Le DG de la Socaver suggère à l’État des abattements fiscaux pour encourager le recyclage des déchets par les entreprises
Au 3e trimestre 2019, les exportations des grumes camerounaises vers l’UE ont chuté de 20%, à 11 300 tonnes
Cameroun - Législatives 2020: Cabral Libii annonce une coalition avec l’UDC dans le Wouri
Tchèques et Belges lorgnent les projets énergétiques au Cameroun
De la pire incompétence de Paul Biya
Cameroun - Douala: Un chinois se fait arracher une mallette contenant 56 millions de FCFA par des badauds
Cameroun - Crise anglophone: Le cardinal Christian Tumi et l’évêque de Mamfe conduisent la campagne de sensibilisation aux résolutions du Grand dialogue na
Directive centrale du MPDR – PMDR relative au choix des Représentants Régionaux