Nom de domain Hebergement web téléphonie VoIP SMS

L’invitation autoritaire du président Macron de 5 présid

L’invitation autoritaire du président Macron de 5 présidents africains des pays du Sahel à Pau“ pour qu’ils clarifient et formulent leur demande à la France”, fait encore couler beaucoup d’encre et de salive dans les milieux africains en particulier. Certains y compris la BBC la qualifient à juste titre de convocation. En effet, comment peut-ton inviter des présidents à travers une annonce publique sans aucune consultation privée préalable ? Cette attitude méprisante qui a choqué les Africains révèle paradoxalement un aveu d’impuissance croissante d’un pays en déclin qui s’entête à jouer une partie de poker dangereuse et potentiellement fatale pour lui.

Les propos du président Macron, loin de surprendre s’inscrivent dans la suite logique d’événements récents et de réactions fébriles qui affirment ce que le Sphinx Hebdo clame depuis belle lurette : La France opère en mode panique et irrationnel.

Pour avoir critiqué la politique française et la présence de ses troupes dans son pays, le député Malien Moussa Diarra s’est vu refuser le visa d’entrée en France. Un événement semblable est arrivé à Nathalie Yamb, conseiller exécutif de Mamadou koulibaly, ancien président de l’Assemblée nationale de Côte d’Ivoire et président du Lider, parti d’opposition ivoirien ; elle s’est fait expulser de Côte d’Ivoire il y a quelques jours sous le prétexte officiel d’avoir mené des activités allant à l’encontre des intérêts de la Côte d’Ivoire. En réalité, on lui fait payer le prix de ses propos, plus souverainistes qu’anti-français qu’elle a tenus au sommet Russie-Afrique de Sotchi d’Octobre 2019

C’est pour avoir critiqué la politique française en Afrique et exposé les horreurs du Franc CFA au public américain surtout noir, que Chihombori-Quao, l’ambassadeur de l’Union Africaine aux États-Unis a été limogée il y a quelques semaines. Mal en a pris à la France car maintenant débarrassée des restrictions diplomatiques, elle s’est donnée pour mission d’informer le public américain et Anglo-Saxon sur la captivité financière dans laquelle la France maintien des centaines de millions de personnes en Afrique, leur enlevant toute perspective d’avenir.

Qu’elle a perdu de sa superbe, la grande France, elle qui dans les années d’indépendance et d’après était si confiante qu’elle recevait chez elle des activistes et des mouvements politiques opposés aux régimes qu’elle avait installés et soutenait. Il est vrai que c’était pour les garder à l’œil et maintenir les dirigeants africains sous la menace permanente de leur remplacement par des opposants. Mais elle encaissait les critiques sans fébrilité. Aujourd’hui elle gère ces “offenses” à sa grandeur comme un père de famille en train de perdre le contrôle dans sa maison le ferait. Un chef de famille confiant ne dirait pas à son enfant de 10 ans de quitter la maison parce qu’il aurait osé lever la voix devant lui. Il le disciplinerait simplement sans allier a des extrêmes auxquels il irait s’il faisait face à la rébellion d’un solide fils de 26 ans. C’est ce que les pays Africains autrefois sous la domination française sont devenus. La France n’a plus de véritables moyens de discipliner.

Elle est affaiblie. Nous ne rentrerons pas dans les démonstrations que nous avons faites dans des publications précédentes pour exposer les profondes crises morales, économiques ou financières qui traversent le pays des Gaulois. La protestation des gilets jaunes qui dure depuis un peu plus d’un an et qui posent des problèmes que l’Etat Français n’a simplement pas les moyens de résoudre est une preuve suffisante s’il en fallait une. La sortie tant attendue du premier ministre Edouard Philippe par rapport à la crise n’a fait qu’offenser les syndicats qui promettent plus de manifestations dans le futur. C’est parce qu’elle se bat pour sa survie qu’elle cherche une bouffée d’oxygène vers d’autres horizons. Ses ouvertures vers la Russie ou la Chine ne sont pas une manifestation de sa vertu ou de son amour pour la paix. C’est l’instinct de survie qui l’anime.

Si la France ne peut résoudre ses problèmes, elle n’a donc rien à donner à l’Afrique et pas grand-chose pour lui nuire véritablement. La présence d’autres puissances sur le continent et la diversification des partenaires ont enlevé à la France son levier économique. Elle n’a plus les moyens tactiques de faire assassiner les présidents africains qui lui déplaisent comme elle le faisait avant. Si c’était le cas il y aurait déjà eu un coup d’Etat en Centrafrique et le président Touadera probablement éliminé. Le levier financier/du franc CFA est une arme à double-tranchants ; elle en est consciente et ne peut jouer dessus en ces temps-ci. Les pays africains qui grognent déjà sur cette monnaie n’hésiteraient pas à la quitter à la moindre brimade.

La France est incapable de s’engager dans une longue guerre sans le soutien de l’OTAN qui elle-même se bat pour sa survie sous les assauts de l’administration Trump qui n’en veut plus. Elle n’a pas la garantie du soutien des autres pays européens qui se battent tous pour un morceau des vastes richesses naturelles de l’Afrique. La flatterie et la tromperie leur en donnent un accès plus aisé qu’une aventure militaire de reconquête. En clair la menace d’une intervention militaire directe et ouverte avec un pays africain n’existe pratiquement plus surtout auprès d’une opinion française en proie à ses propres démons. S’il y a un moment où la France est le plus inoffensive militairement, c’est bien celui-ci.

Nous ne sommes pas en train de suggérer que la France ait perdu toute habilite à nuire. Elle peut toujours faire des griffes. Sa véritable option reste militaire non pas dans un conflit ouvert dont elle aurait du mal à mettre en place un scénario crédible et accepté par les Français et la communauté internationale mais en soutenant le terrorisme comme elle le fait dans la région du Sahel.

Pourquoi les dirigeants Africains ont-ils peur de la France ? C’est parce qu’ils ne sont pas conscients du fait qu’ils sont en position de force. Ils se laissent encore effrayer par les faits du passé, par une France qui joue sur la peur établie dans les consciences par des décennies de violence physique et militaire et les apparences de suffisance qui transpirent dans les propos des présidents français. Elle est devenue comme un garnement de quartier qui a semé la terreur par la brutalité et la force physique et qui perdu la force de ses membres à l’insu de tous. Il gesticule pour cacher sa peur. C’est bien ce que le président Macron fait. Comme dit l’adage : le roi est nu…

Le président français demande des clarifications alors qu’il sait bien que les populations de ces pays ne veulent pas de la France dans cette région riche en ressources naturelles. Les

mensonges des RFI, France 24 et autres médias n’arrivent plus à contenir la vérité et les peuples ont compris que c’est la France qui est à l’origine de leurs problèmes. Ces critiques ont maintenant dépassé les frontières au continent africain pour se déverser en Europe et en Amérique du Nord. Tenant un revolver avec une balle dans la tempe des présidents africains, le président Macron veut les obliger à dire au peuple français fébrile et confus après la collision de 2 hélicoptères et la mort de 13 soldats français au Mali et au monde entier que tout va bien avec la France et qu’ils ont vraiment besoin d’elle.

La balle dans ce revolver est la menace au cas où ces présidents demandent le départ des troupes françaises, d’armer les terroristes pour entretenir la violence dans la région, à défaut de renverser carrément ces régimes. Pourtant, si les pays du bassin du lac Tchad ont pu neutraliser Boko Haram, une autre créature de la France, ceux des pays du Sahel peuvent aussi neutraliser leurs terroristes s’ils se mettent ensemble. La première étape serait de chasser tous les conseillers militaires français qui ont infiltré leur structure militaire.

Comme beaucoup de pays dits développés en pleine crise fonctionnant avec des économies artificielles et virtuelles, la France a un grand besoin de préserver ses apparences. Ce sont elles qui lui permettent de rester crédible dans l’économie mondiale. Toute son économie tient donc sur la confiance qu’elle inspire à ses citoyens et à ses partenaires étrangers. Et la garantie de ces apparences sont les ressources naturelles de l’Afrique. Tant qu’on croit qu’elle est puissante et riche elle peut emprunter, et faire des affaires avec les autres. Si elle se montre un tant soit peu faible et vulnérable, elle se ferait bouffer par ses “alliés “ comme les hordes de loup le font lorsque l’un des leurs est blessé et mourant.

Ainsi, le président Macron voulait prouver qu’il a toujours le contrôle des énormes richesses de son pré-carre en disant en quelque sorte : “je contrôle toujours mon territoire. La preuve ? Je vais les convoquer et ils vont tous courir ». En le faisant il manifeste sa méconnaissance profonde des temps qu’il vit et un peu l’impulsivité caractéristique de sa jeunesse. Imagine-t-on le président François Mitterrand ou Jacques Chirac s’exprimer de façon aussi directe et peu diplomatique ? Ils étaient plus subtils, plus diplomates et bien sûr plus hypocrites. Dans un sens le président Macron est mieux pour l’Afrique que ses prédécesseurs. Il est impulsif, arrogant, direct, a du mal à dissimuler ses sentiments profonds et ce faisant expose au plus naïf des africains le visage hideux de la politique de son pays. Par ses propos, il vient de tomber dans le piège de l’orgueil. Il donne ainsi aux pays africains qu’il a convoquées à Pau l’occasion de remettre la France à sa place une fois pour toutes.

Les présidents convoqués n’ont pas grand-chose à faire. Pas besoin de propos outragés et réprobateurs. Il ne leur suffit que de garder le silence et de trouver des raisons diplomatiques de ne pas aller. Et ils verront la France se dégonfler comme le garnement du quartier qui pour la première fois “rencontre garçon” comme le disent nos amis ivoiriens.

Messieurs les présidents, n’oubliez pas que le monde entier observe cette scène. Les potentiels alliés de l’Afrique veulent voir si vous voulez rester l’esclave de la France comme le président Macron veut le montrer ou alors si vous êtes des hommes libres. D’autres avant vous tels que Sékou Toure ou Thomas Sankara ont posé des actes plus forts dans un contexte beaucoup plus désavantageux. Le président Idriss Deby du Tchad a donné le ton en annonçant qu’il ne répondra pas à la convocation. Cela suffit déjà pour atténuer l’humiliation du continent. Nous attendons la réaction des 4 autres présidents, surtout celle du président Rock March Christian Kabore du Burkina Faso. Vous avez ici l’occasion de faire l’histoire et par un geste simple de briser une chaine de la domination française sur le continent. Par la force des choses, vous avez rendez-vous avec l’histoire, ayez le courage d’affronter votre destin, ce pourquoi Dieu vous a probablement créer : répondez à cet appel au boycott.

Cameroun - Elections législatives et municipales 2020: Après avoir piétiné des symboles du RDPC, Jean- Michel Nintcheu se dit prêt à recommencer
Les recettes douanières du Cameroun augmentent de 46,7 milliards de FCFA pour se situer à 971,7 milliards en 2019
Cameroun - Emploi: Selon le ministère des Petites et Moyennes Entreprises, plus de 13000 entreprises ont été créées en 2019  
Cameroun - Législatives et municipales 2020: La campagne électorale tourne à l’affrontement entre les candidats du RDPC, Ali Bachir et Alhadji Aboubakar, d
Commercial Bank du Cameroun obtient environ 10 milliards de FCFA auprès de la BEI pour le financement des PME
Au Cameroun, cinq civils tués dans une attaque de Boko Haram près du lac Tchad
Village Babou : la chefferie attaquée par un essaim d’abeilles
Cameroun – Secteur privé: Bientôt, Les entreprises convaincues de s’être livrées à des actes de corruption manifestes seront purement exclues du GICAM
Cameroun – Football: La deuxième phase des championnats nationaux de Elite One et Elite II est de retour au calendrier après la remise d’une enveloppe de
À Douala, la start-up Bee Sarl tente de révolutionner le transport par moto-taxi au Cameroun
Cameroun – Logements sociaux: Les acquéreurs des logements sociaux d’Olembe refusent de rejoindre leurs nouvelles habitations à cause de l’absence d’e
L’électricien Eneo admet la possibilité que des erreurs se glissent dans les factures de ses clients
Élections municipales et législatives du 9 février 2020 : le financement public de la campagne électorale disponible
Hans-Peter Schadek : « la balance commerciale entre le Cameroun et l’UE reste positive en faveur du Cameroun »
Havard découvre des squelettes préhistoriques près de Bamenda remettant en cause l’autochtonie des occupants actuels du Cameroun
Avec 68% des marchandises, le Tchad domine le transit import au port en eau profonde de Kribi au Cameroun
Cameroun - Maurice Kamto à ses partisans à Paris: «Merci pour l’accueil … Vous êtes des Camerounais préoccupés et engagés pour le développement de n
Gabon: une femme tuée par une "balle perdue" lors des récents incidents de Libreville
Afrique du Sud: une banque publique vient au secours de SAA au bord de la faillite
Coronavirus: le Mozambique suspend la délivrance des visas aux Chinois
Cameroun - Jean De Dieu Momo : « C’est ma liberté de rester sur Facebook. J’y suis, j’y reste. Tant que mes patrons ne me disent pas que « Momo arrête
La PME Igeaf BTP Sarl ouvre le premier centre de formation professionnelle en menuiserie aluminium du Cameroun
Cameroun: Le ministre Paul Atanga Nji invite les responsables de partis à venir décharger le financement public pour la campagne électorale 2020 
Lions Indomptables : ambiance des vestiaires
Cameroun – Electrification rurale: 25 milliards de FCFA pour électrifier 150 villages dans la région de l’Est
Cameroun - Opposition: Alice Sadio démissionne de la présidence de l’AFP
CAN 2021 : Jean-Paul Akono regrette la nomination d’un sélectionneur sans état de service à la tête des Lions Indomptables
Cameroun – CAN 2021: Les travaux de construction des différentes voies d’accès du stade de Japoma sont réalisés à plus de 90%
Cameroun - Coopération: L’Egypte veut construire une usine de transformation de bois dans le pays
Cameroun - Epidémie du Coronavirus/Malachie Manaouda (ministre de la Santé Publique): «Nous disposons d’un plan préparation et de réponse à la grippe en
Cameroun - Salubrité : Les autorités administratives de Douala instaurent « le jeudi de propreté » avant, pendant et après le CHAN et la CAN
Cameroun - Endettement: Le FMI demande à l’Etat de respecter strictement le plan de décaissement des prêts contractés  
Les propositions de l’industrie cosmétique pour développer le « Made in Cameroon »
Le Cameroun occupe le 40e rang du classement des pays les plus démocratiques d’Afrique (Economist Intelligence Unit)
Cameroun - Prison de Kondengui: Sisiku Ayuk Tabe et ses codétenus craignent pour leur vie
Cameroun – Justice: Le procès de Mamadou Mota et de Mancho Bibixy renvoyé au 24 février 2020
Cameroun : Toni Conceiçao, coach des Lions indomptables, a présenté au président de la Fecafoot un nouveau programme de travail avec la sélection national
Cameroun - Campagne électorale: Cabral Libii et Serge Espoir Matomba dénoncent la non disponibilité des financements publics
Cameroon – Muyuka: Candidate On CPDM List For February 9 Municipal Elections Withdraws Over Health Concerns
Après plus d’un an d’attente, l’opérationnalisation du Dispositif d’appui à la compétitivité du Cameroun annoncée pour 2020
Le président du Sénat a regagné le Cameroun dans la nuit du 27 janvier 2020.
À fin 2019, l’encours de la dette publique camerounaise a atteint 8 384 milliards FCFA, soit 37,4% du PIB
Le tribunal de commerce de Paris saisit pour annuler le rachat de la Bicec par le Marocain BCP
Le Groupement inter-patronal du Cameroun menace d’exclure de ses rangs les entreprises convaincues de corruption
L’Égypte veut investir dans la transformation du bois au Cameroun
Sur les 9 premiers mois de l’année 2019, le Cameroun a subventionné la consommation du gaz domestique à 17,9 milliards FCFA
Cameroun : ouverture timide de la campagne en vue des élections locales
Affaire Mamadou Mota, Mancho Bbc : La mise en liberté provisoire rejetée
Aéroport de Douala : Conavirus, des passagers contrôlés au thermomètre-laser
Le boycott au menu de la campagne
Cameroun: Le président Paul Biya signe un décret portant nomination de Sous-Préfets.
Cameroon – End To Anglophone Crisis: Agbor Balla Rubbishes Decentralization & Special Status, Insists Two-State Federation Is Only Way Out
Le site de la conférence a été pris d’assaut par des policiers  envoyés par le sous-préfet de Bafoussam 1er, Aboubakar Garba.
Championnats pro : retour sur les terrains dès mardi
Cameroun - Lycée d’Ayos: Voici la version des faits de l’enseignant molesté par le sous-préfet. Une version démentie par l’autorité administrative.
Cameroun - Infrastructures routières: Le gouvernement veut construire plus de routes avec peu d’argent  
Cameroun - Campagne électorale: L’honorable Jean Michel Nintcheu du SDF a marché sur des symboles du RDPC
Cameroun – Football: Le Cameroun va abriter le championnat d’Afrique centrale des moins de 17 ans en juillet 2020
Ses détracteurs ne lui ont pas pardonné cet excès de zèle
Les entreprises qui vont réaliser le projet d’électrification de 150 localités à l’Est du Cameroun sont connues
Cameroun - Production des passeports/Commissaire divisionnaire J. L. Messing (directeur de la police des frontières): «Le service de production des passeports
Le Cameroun va tenter de lever 50 milliards de FCFA sur le marché monétaire de la Cemac, le 29 janvier 2020
Cameroun : pourquoi Jean Perrial Nyodog a été limogé
Cameroun - Apaisement: Après l’incendie de son domicile, le journaliste Sam Sévérin Ango abandonne les poursuites contre son épouse
Cameroon – Anglophone Crisis: Military Scores Major Victory In Bui, Kills Headstrong Separatist “General Chacha”
Cameroun - Lions Indomptables: Porté disparu depuis deux mois, le sélectionneur Toni Conceiçao est de retour au Cameroun
Tunisie: décès de la blogueuse Lina Ben Mhenni, une figure de la révolution
Le hacker portugais Rui Pinto révèle être derrière les "Luanda Leaks"
Le Cameroun reconnecté aux câbles sous-marins à fibre optique WACS et SAT3, après plus d’une semaine d’interruption
La nouvelle de son décès a provoqué une onde de choc dans les milieux du sport et du showbiz.
En vue de tripler son capital pour le porter à 37 milliards de FCFA, la Bicec sollicite ses actionnaires privés camerounais
Pour révolutionner l’aménagement intérieur des entreprises, William Fotchine lance la 1ère matériauthèque du Cameroun
Malachie Manaouda : « des mesures sont en cours pour prévenir toute importation des Coronavirus chinois au Cameroun »
L’ambassade de France au Cameroun annonce la mise en place d’un nouveau système de demande de visa
La SNH lance un appel d’offres pour la réalisation d’une étude sismique dans le bassin de Douala/Kribi-Campo
CHAN 2020 : la réaction de Clément Arroga après la victoire contre le Tchad
CHAN 2020 : le Cameroun bat le Tchad en match amical (2-0)
Six ans que Christiane Soppo secrétaire de Marafa Hamidou a été retrouvée assassinée à son domicile
Cameroun - Jean de Dieu Momo : « Il n’y a pas d’alliance entre mon parti et le RDPC, j’ai une alliance avec le président Paul Biya que je soutiendrai
Cameroun – Législatives et municipales 2020 : Les Candidats de l’ANDP et du FSNC promettent des écoles modernes et l’amélioration des conditions de vi
Cameroun - Crise anglophone: Le général Chacha, un important chef milicien, tué par l’armée
Cameroun : Selon Georges Elanga Obam, les 15% du budget de l’Etat consacrés à la dotation générale de la décentralisation ne seront pas effectifs en 2020
Au front des guerres dans les Régions du Nord-Ouest, Sud-Ouest et Extrême-Nord, les forces armées camerounaises sont régulièrement accusées par les populations et les organisations non gouvernementales de violations graves des droits de l’homme.
Cameroun : La Confédération africaine de football ouvre officiellement la procédure d’accréditation des médias pour le tirage au sort du CHAN 2020.
Cameroun - Sam Sévérin Ango réclame une promotion au sein du MRC: «Ce que j’attends du MRC, c’est qu’ils me mettent à la place qu’il faut pour cont
Iɴᴄᴏᴍᴘᴇ́ᴛᴇɴᴄᴇ ᴅᴜ Dɪʀᴇᴄᴛᴇᴜʀ Gᴇɴᴇʀᴀʟ ᴅᴇs Iᴍᴘᴏ̂ᴛs ?
CHRONIQUE DOMINICALE 26-1-2020: LA SEMAINE DES GIFLES
Cameroun, Afrique centrale francophone: Élections Pièges à Cons et Corrompus
Cameroun, Afrique centrale francophone: Élections Pièges à Cons et Corrompus
Le mépris de Biya aux créateurs de richesses pousse le DG des impôts à mépriser les entrepreneurs
Les candidats ont deux semaines pour séduire les électeurs jusqu’àu 8 février prochain.
Cameroun – Justice: Les années de prison de Thierry Atangana au cameroun inspirent la proposition d’une loi à l’Assemblée Nationale Française
Cameroun -  Alerte au Coronavirus chinois : Voici les prescriptions du ministre camerounais de la santé publique.
Le scandale dos Santos, test pour la lutte anticorruption en Angola
Gouvernance : Selon Transparency international (TI), le Cameroun est le 28e pays le plus corrompu du monde en 2019