Nom de domain Hebergement web téléphonie VoIP SMS

La première conférence semestrielle des gouverneurs des r

La première conférence semestrielle des gouverneurs des régions de 2020 s'est ouvert ce lundi 13 janvier 2020 à Yaoundé la capitale politique du Cameroun.Le Ministre de l'administration territoriale Paul Atanga Nji, dans son discours d'ouverture des travaux a rassuré l'opinion publique nationale et internationale sur l'effectivité de ces élections sur l'étendue du territoire camerounais. Il met également en garde les acteurs du boycott de ces élections. L'intégralité de son discours

Monsieur le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Défense, chargé de la Gendarmerie Nationale, Monsieur le Délégué Général à la Sûreté Nationale, Messieurs les Gouverneurs de Région, Monsieur le Préfet du Département du Mfoundi, Monsieur le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Yaoundé, Distinguées personnalités, Mesdames et Messieurs.

J’ai l’honneur de vous souhaiter la bienvenue à l’occasion de l’ouverture des travaux de la première Conférence semestrielle des Gouverneurs de Région, au titre de l’année 2020.

Qu’il me soit d’abord permis de remercier très sincèrement Monsieur le Secrétaire d’Etat auprès du Ministre de la Défense, chargé de la Gendarmerie Nationale et Monsieur le Délégué Général à la Sûreté Nationale ici présents, qui nous ont fait, comme toujours, l’amabilité d’être des nôtres, malgré leurs agendas chargés.

Je remercie également Monsieur le Délégué du Gouvernement auprès de la Communauté Urbaine de Yaoundé, qui a bien voulu mettre à notre disposition, cette salle des délibérations du Conseil de Communauté.

Les travaux qui s’ouvrent aujourd’hui, se tiennent sur Très Hautes Instructions de Son Excellence Monsieur PAUL BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat et Chef des Forces Armées, qui nous a prescrit de faire le point

des mesures prises ou envisagées en vue de permettre un encadrement sécuritaire optimal du double scrutin législatif et municipal du 09 février prochain.

Comme nous le savons tous, ces élections se tiendront dans un contexte sécuritaire particulier dans certaines Régions de notre pays.

En sa qualité d’Agent du Gouvernement dans tout le processus électoral, le Ministre de l’Administration Territoriale, à travers les autorités administratives, doit accorder à ELECAM l’encadrement sécuritaire nécessaire pour le double scrutin du 09 février 2020, très attendu par tous.

En effet, les Très Hautes Directives du Chef de l’Etat sont claires : les élections doivent avoir lieu sur l’ensemble du Territoire National, à savoir dans les 10 Régions, les 58 Départements et les 360 Arrondissements.

Ces élections doivent se dérouler en toute sécurité et en toute sérénité. En tout état de cause, le Chef de l’Etat a été formel lors de son discours du 31 décembre 2019, je cite : « Des dispositions sécuritaires ont été prises pour que, sur toute l’étendue du territoire, tous nos concitoyens puissent exercer leur droit de vote. Si cela s’avère nécessaire, elles seront davantage renforcées. » Fin de citation.

En clair, c’est une Haute Instruction du Chef de l’Etat qui sera appliquée à la lettre. Les Gouverneurs de Région sont particulièrement interpellés à cet effet.

Les Gouverneurs et les Forces de Défense et de Sécurité feront leur travail de sécurisation du processus électoral dans les 10 Régions en général et plus particulièrement dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest. Sur Très Hautes Instructions du Chef de l’Etat, Chef des Armées, un dispositif sécuritaire spécial et conséquent sera déployé dans les Régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest avant, pendant et après le double scrutin du 09 février 2020.

Mesdames, Messieurs,

Faudrait-il le rappeler ? Les élections permettent à chacun de participer à la construction de notre pays et à l’édification de notre destin commun. Si le Chef de l’Etat lors de son message fort mémorable de fin d’année a évoqué le double scrutin qui se tiendra le 09 février 2020, c’est pour montrer l’importance des élections dans la vie de la Nation.

En effet, les élections consolident le processus démocratique et de l’Etat de droit. Boycotter une élection, c’est lutter contre le développement ; prêcher le

boycott des élections, c’est afficher un comportement anti-constitutionnel et anti-républicain.

Malgré les écarts de comportement de certains acteurs politiques qui prônent le boycott du double scrutin du 09 février 2020, l’Etat respecte leur choix, car ils sont libres de participer ou de ne pas participer à une élection. Par contre, ce qui est inacceptable et intolérable, c’est de dire par exemple que « je n’irai pas aux élections et je ferai tout pour empêcher les autres Camerounais d’exercer leur droit de vote le jour de scrutin. »

Face à de tels comportements rétrogrades et obscurantistes, les muscles de l’Etat se mettront en branle et toute velléité de désordre venant de quiconque, indépendamment de son statut social, sera traitée avec fermeté et conformément aux lois de la République.

Je voudrais rassurer l’opinion nationale et internationale de ce que les rapports reçus à ce jour des Gouverneurs de Région démontrent clairement que ceux qui prônent le boycott des élections ne représentent même pas 0.0075% de l'électorat national. Il est donc évident que l’immense majorité des Camerounais répondra à l’appel lancé par S.E. Paul BIYA lors de son message du 31 décembre 2019 et prendra massivement part aux élections du 09 février 2020.

Chacun dans sa vie doit choisir entre deux choses : le choix de construire ou le choix de détruire ; le choix de servir Dieu ou le choix de servir Satan. Ceux qui font le choix de la destruction, de la haine, de la désinformation et pour qui, le complot contre les institutions républicaines est le sport favori, ont fait le choix de servir Satan, et finiront tôt ou tard dans le pays de si je savais.

Par contre, ceux qui participent à la construction de la Nation et respectent les institutions républicaines, travaillent pour Dieu Tout-Puissant, recevront la récompense de la Nation et celle de l’Eternel. Dans les Saintes Ecritures Romain

13 Verset 1-5, St Paul dit : « Que toute personne soit soumise aux autorités supérieures ; car il n’y a point d’autorité qui ne vienne de Dieu, et les autorités qui existent ont été instituées de Dieu.

C’est pourquoi celui qui s’oppose à l’autorité résiste à l’ordre que Dieu a établi, et ceux qui résistent attireront une condamnation sur eux-mêmes.

Ce n’est pas pour une bonne action, c’est pour une mauvaise, que les magistrats sont à redouter. Veux-tu ne pas craindre l’autorité ? Fais-le bien, et tu auras son approbation.

Le magistrat est serviteur de Dieu pour ton bien. Mais si tu fais le mal, crains ; car ce n’est pas en vain qu’il porte l’épée, étant serviteur de Dieu pour exercer la vengeance et punir celui qui fait mal. Il est donc nécessaire d’être soumis, non seulement par crainte de la punition, mais encore par motif de conscience. » La bible existe depuis plus de 2.000 ans. A bon entendeur, salut !

Le Chef de l’Etat, a par ailleurs, fait une remarque très importante qui doit nous interpeller tous, je cite : « Les élections ne se gagnent pas dans les réseaux sociaux. »

Malheureusement, nous constatons aujourd’hui avec regret, que les réseaux sociaux sont des temples du mal où les cybercriminels, les paresseux et les partisans du moindre effort entreprennent au quotidien des actes répréhensibles en brandissant des épouvantails pour ternir l’image du Gouvernement et dérouter les Camerounais qui sont plus que jamais déterminés à défendre les institutions républicaines, en apportant leur soutien total et inébranlable à S.E. Paul BIYA qui les incarne avec brio, sagesse, courage et détermination.

Les manipulations dans les réseaux sociaux, les messages de menaces et de la haine, la surenchère des politiciens véreux qui ont peur d’affronter les suffrages des Camerounais, ne produiront aucun effet. En anglais je dirai simplement que « Ennemies labour in vain. »

Distinguées personnalités, Mesdames, Messieurs,

Les Gouverneurs de Région et les autorités administratives doivent multiplier les tournées dans leurs unités de commandement respectives, pour donner la bonne information aux populations et montrer ce que le Gouvernement fait de

concret pour assurer leur bien-être dans le domaine de la santé, de l’éducation, de l’agriculture et des infrastructures.

Vos tournées vous permettront de contrer le ‘’fake news’’ contre le Gouvernement distillés dans les réseaux sociaux par les ennemis de la République.

Sur très Hautes Instructions du Chef de l’Etat, le Premier Ministre, Chef de Gouvernement tient un Conseil de Cabinet chaque mois sanctionné par un communiqué du Secrétaire général des Services du Premier Ministre.

Les Gouverneurs, les Préfets et les Sous-préfets doivent exploiter le communiqué issu du Conseil de Cabinet, afin que les populations soient davantage édifiées sur l’action gouvernementale.

C’est aussi la meilleure façon de combattre la désinformation répandue au quotidien dans les réseaux sociaux par certains médias privés à la solde des détracteurs du Régime.

Le peuple camerounais souverain et maître de son destin, a accordé à S.E. Paul BIYA un plébiscite indiscutable avec 71.28% de suffrages lors de l’élection présidentielle du 07octobre 2018.

Après cette brillante victoire, le Chef de l’Etat, dans sa posture du Père de la Nation, a invité tous les Camerounais de bonne foi à travailler ensemble pour l’exécution des grands projets de développement durant ce Septennat de Grandes Opportunités.

En allant donc voter ce 09 février 2020, chaque Camerounais aura l’occasion de participer à la construction de notre grand pays, sous la conduite éclairée de S.E. Paul BIYA qui, mieux que quiconque, connaît notre pays, connaît les Camerounais, apprécie mieux nos priorités de développement et maîtrise parfaitement les défis sécuritaires à relever.

Comme je l’ai souligné à l’entame de mon propos, les Gouverneurs de région devront tout mettre en œuvre pour que les élections législatives et municipales du 09 février 2020 se déroulent partout dans le calme, la transparence et la sérénité, tel que prescrit par S.E. Monsieur Paul BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat, Chef des Armées.

Je ne doute pas un seul instant que les échanges que nous aurons nous permettront de mettre sur pied une bonne stratégie et une bonne coordination pour nous assurer que l’encadrement sécuritaire du processus électoral tel que prescrit par le Chef de l’Etat sera respecté à la lettre.

Sous la conduite éclairée de S.E. Paul BIYA, le Cameroun est et demeurera un grand pays Fort, Stable Un et Indivisible !

C’est sur cette conviction que je déclare ouverts, les travaux de la première Conférence semestrielle des Gouverneurs de Région au titre de l’année 2020.

Vive l’Institution Préfectorale !

Vive Son Excellence Monsieur PAUL BIYA, Président de la République, Chef de l’Etat, Chef des Forces Armées !

Vive la République du Cameroun !

Je vous remercie pour votre bien aimable attention. /-

Cameroun - Jean de Dieu Momo : « Il n’y a pas d’alliance entre mon parti et le RDPC, j’ai une alliance avec le président Paul Biya que je soutiendrai
Cameroun – Législatives et municipales 2020 : Les Candidats de l’ANDP et du FSNC promettent des écoles modernes et l’amélioration des conditions de vi
Cameroun - Crise anglophone: Le général Chacha, un important chef milicien, tué par l’armée
Cameroun : Selon Georges Elanga Obam, les 15% du budget de l’Etat consacrés à la dotation générale de la décentralisation ne seront pas effectifs en 2020
Au front des guerres dans les Régions du Nord-Ouest, Sud-Ouest et Extrême-Nord, les forces armées camerounaises sont régulièrement accusées par les populations et les organisations non gouvernementales de violations graves des droits de l’homme.
Cameroun : La Confédération africaine de football ouvre officiellement la procédure d’accréditation des médias pour le tirage au sort du CHAN 2020.
Cameroun - Sam Sévérin Ango réclame une promotion au sein du MRC: «Ce que j’attends du MRC, c’est qu’ils me mettent à la place qu’il faut pour cont
Iɴᴄᴏᴍᴘᴇ́ᴛᴇɴᴄᴇ ᴅᴜ Dɪʀᴇᴄᴛᴇᴜʀ Gᴇɴᴇʀᴀʟ ᴅᴇs Iᴍᴘᴏ̂ᴛs ?
CHRONIQUE DOMINICALE 26-1-2020: LA SEMAINE DES GIFLES
Cameroun, Afrique centrale francophone: Élections Pièges à Cons et Corrompus
Cameroun, Afrique centrale francophone: Élections Pièges à Cons et Corrompus
Le mépris de Biya aux créateurs de richesses pousse le DG des impôts à mépriser les entrepreneurs
Les candidats ont deux semaines pour séduire les électeurs jusqu’àu 8 février prochain.
Cameroun – Justice: Les années de prison de Thierry Atangana au cameroun inspirent la proposition d’une loi à l’Assemblée Nationale Française
Cameroun -  Alerte au Coronavirus chinois : Voici les prescriptions du ministre camerounais de la santé publique.
Le scandale dos Santos, test pour la lutte anticorruption en Angola
Gouvernance : Selon Transparency international (TI), le Cameroun est le 28e pays le plus corrompu du monde en 2019
SOS Méditerranée porte secours à 92 personnes au large de la Libye
Cameroun - Yaoundé: La mort d’un élève au lycée de Nkol Eton provoque des échauffourées
Bien présent au pays, le président de l’Assemblée nationale a boycotté la cérémonie de triomphe de la 37e promotion de l’EMIA présidée le vendredi 24 janvier 2020 au QG de Yaoundé par le Chef de l’Etat.
Campagne électorale RPDC : 52 millions FCFA exigés aux membres du gouvernement dans le Haut Nyon
GUINÉE ÉQUATORIALE : 25 voitures de luxe de Teodorin Obiang vendues aux enchères
Guerre Gicam-DGI : Et si le Gicam était instrumentalisé par le MRC…
Cameroun : Le ministère des finances met un terme à la vente du timbre fiscal physique
Notre consœur dit vouloir donner une nouvelle orientation à sa carrière.
CHAN 2020 : incurie - la FECAFOOT délocalise le match Cameroun - Tchad
Cameroun - Accidents routiers: Le ministère des transports enregistre 937 morts en 2019
Camtel, l’opérateur public des télécoms du Cameroun, pourrait céder le transport de la fibre optique à une nouvelle entité
Louis Paul Motaze se pose en sapeur-pompier dans le conflit ouvert entre le patronat et le fisc camerounais
Sur la gifle de la sous-préfète
Cameroun - Catastrophe: Un incendie ravage plusieurs boutiques au Marché central de Foumban (Ouest)  
Cameroun - Exposition: La ville de Yaoundé accueille au mois de décembre 2020, une foire internationale  réservée aux jeunes chercheurs africains
Yaoundé met de l’ordre dans le paiement de ses contributions financières dans les organisations internationales
Les Femmes Maires du Cameroun se réunissent autour du REFELA-Cam.
Cameroun : le combat de Michel Thierry Atangana inspire une proposition de loi française
Cameroun : Quatre morts dont un magistrat dans un accident de la route, toute une famille décimée.
En raison de la crise anglophone au Cameroun, les chiffres d’affaires de Pamol et CDC chutent de 83,9 et 60,9% entre 2016 et 2018
Un magistrat de 34 ans écrasé dans sa voiture avec sa femme, son fils et son beau-père
Cameroun - Affaire Martinez Zogo: Après sa lettre d’excuses au couple Mvondo Ayolo, l’animateur a écrit au Président Paul Biya pour dénoncer le ‘‘la
Cameroun : Voici la biographie de l’officier général Kodji Jacob que le président Paul Biya a choisi d’ériger en modèle pour la 37e promotion de l’EM
Cameroun – La Tropicale Amissa Bongo: Clovis Kamzong Abessolo: «Après ma victoire exceptionnelle, j’ai encore du jus dans les jambes pour un avenir meille
Cameroun - Lycée bilingue d’Ayos: Comment le sous-préfet a giflé un enseignant et ordonné son interpellation
Cameroun – Lions Indomptables: Après Nicolas Nkoulou, Narcisse Mouelle Kombi, le Ministre des Sports entame de nouvelles négociations pour le retour de Joel
Dans son allocution de circonstance, le Chef de l’Etat a une fois de plus, salué l’action de l’armée dans la défense de l’intégrité territoriale.
Pour reconstituer les cheptels détruits par Boko Haram, 2000 petits ruminants offerts aux familles de l’Extrême-Nord du Cameroun
Le Port autonome de Kribi promeut l’éducation, à travers un don de 500 tables-bancs à des établissements scolaires
Gouvernance : La corruption ne recule pas au Cameroun
Gouvernance : La corruption ne recule pas au Cameroun
Carte nationale d’identité : Les récépissés font un carton
MTN Cameroun accompagne l’emploi des jeunes diplômés.
Cameroun - Transport ferroviaire: L’Etat se dote de 4 nouvelles locomotives à 7,6 milliards de FCFA
Cameroun: Paul Biya accorde 5 milliards de FCFA pour l’aménagement urgent de la voirie de Douala
En 2018, les secteurs des hydrocarbures, postes & télécoms et eau ont cumulé plus de 70% de la dette des entreprises publiques du Cameroun
Cameroun – Cyclisme: Clovis Kamzong Abossolo devient le premier cycliste camerounais de l’histoire à remporter une étape de la Tropicale Amissa Bongo
Ladite amende sera infligée par opération contre les agents de ladite société.
Cameroun - Contentieux Pré-électoral des municipales: La chambre administrative de la Cours Suprême rejette 107 requêtes sur les 127 reçu
Le Cameroun perçu comme le 28e pays le plus corrompu du monde (Transparency International)
Elle va se dérouler 24 janvier 2020 au quartier général de Yaoundé.
CAN 2021 : la métamorphose du Stade Omnisports de Bépanda
Cameroun : comment la diaspora prépare sa révolution
Cameroun – Dénonciation: Le journaliste J. Remy Ngono s’en prend à Samuel Eto’o et l’accuse d’exploitation de mineurs et d’affairisme.
Cameroun - Changement climatique: L’Institut des Relations Internationales du Cameroun tient un séminaire international de formation sur la diplomatie clima
MRC–BAS: BIEN MALIN CELUI QUI SAURA FAIRE LA DIFFÉRENCE– PUREMENT FORMELLE
Cameroun/France - Football: Benjamin Moukandjo quitte Lens après y avoir passé seulement 4 mois et rebondit à Valenciennes !
Les charges de personnel de certaines entreprises publiques camerounaises dépassent 70% du chiffre d’affaires
Cameroun - Agenda présidentiel: Paul Biya attendu à la cérémonie de triomphe de la 37ème promotion de l’EMIA
Cameroun - Santé Publique: Une alerte au choléra dans la région du Littoral
Cameroun – Municipales et Législatives: Le PADDEC, la formation politique de Jean De Dieu Momo jette un de ses candidats aux législatives en prison pour une
Cameroun - Me Emmanuel Simh (vice-président du MRC) à propos du décès de Me Sylvain Souop: « Laissez Maurice Kamto subir cette douleur dans le silence. Il
En vue d’améliorer leur recouvrement, le Cameroun annonce un audit des recettes de services en 2020
Cameroun - Législatives et municipales 2020/Patricia Ndam Njoya (députée UDC): «Quand le ministre de la Défense nous fait savoir que les militaires vont as
Le Port autonome de Kribi, au sud du Cameroun, dématérialise la facturation et le paiement de la redevance marchandise
Au 1er trimestre 2020, le Cameroun prévoit une émission record de 305 milliards de FCFA de titres publics sur le marché de la Beac
La régie du terminal à conteneurs fait des prodiges
Le Cameroun tient sa Stratégie nationale de développement 2020-2030
Investissement public : le Cameroun stagne à un taux de réalisation de 73% du fait des tensions de trésorerie et de l’insécurité
Batailles pré-électorales: Scène d’intimidations publiques contre les militants du Mcnc à Banka
Facilité élargie de crédit : le Cameroun recevra un nouveau décaissement de près de 44 milliards de FCFA du FMI
Port de Douala : Les employés de DIT rentrent dans leurs droits.
Cameroun – Lettre à Paul Biya : La Direction générale des impôts réagit aux accusations du président du Gicam
64 Fonctionnaires du ministère des Finances volent 33 milliards FCFA en 02 mois
64 Fonctionnaires du ministère des Finances volent 33 milliards FCFA en 02 mois
Malgré une lettre d’excuses adressée à la plaignante, Sylvie Essono, épouse Mvondo Ayolo, le présentateur de la redoutable émission « Embouteillages » sur Amplitude FM à Yaoundé, a été placé sous mandat de dépôt à la prison centrale de Yaoundé.
Chaudes empoignades sur les rives de la Sanaga
Éliminatoires Mondial 2022 : les équipes africaines fixées sur leurs adversaires
TRÈS URGENT: LE CÉLÉBRÉ ANIMATEUR RADIO MARTINEZ ZOGO DÉFÉRÉ A LA PRISON DE KONDENGUI
Accusé de corruption en Angola, Eduardo dos Santos sort du silence
Accusé de corruption en Angola, Eduardo dos Santos sort du silence
CONDOLEANCES DU MPDR - PMDR AU MRC
De sa prison, Mamadou Mota rend hommage à Me Sylvain Souop
De sa prison, Mamadou Mota rend hommage à Me Sylvain Souop
Cameroun – Municipales et Législatives: Le concept de «centres de vote» sera en vigueur pendant le processus électoral dans les régions du Nord-ouest et
Deux ex-petites siamoises séparées en France de retour au Cameroun
Cameroun – Colère: Le président du GICAM dénonce le directeur général des impôts chez Paul Biya
Cameroun - Réduction de la mortalité infantile: Les vaccinations de routine seront désormais gratuites pour les enfants de 0 à 23 mois