Nom de domain Hebergement web téléphonie VoIP SMS

Le 10 février 2020, la justice française devrait rendre so

Le 10 février 2020, la justice française devrait rendre son jugement en appel sur le cas de Teodorin Obiang, fils du Président Teodoro Obiang Nguema Mbasogo, Vice-président de Guinée Equatoriale et successeur putatif.

Le jugement en appel des « biens mal acquis » devrait tomber le même jour que la remise du prix de l’UNESCO-Obiang. Deux facettes d’un pays bien en cour au niveau international, en dépit de cette autocratie familiale, qui dure depuis quarante ans.

Un Etat choyé pour son sous-sol

A certains égards et mutatis mutandis, la Guinée équatoriale de Teodoro Obiang Nguema Mbasogo a quelques ressemblances avec Haïti de François Duvalier ( Papa Doc) et de son fils Jean-Claude Duvalier (Baby Doc). Toutefois, contrairement à la dictature du pays pauvre des Duvalier, le régime du clan présidentiel équatoguinéen bénéficie de la haute considération de l’ONU, de l’Union africaine, des institutions de Bretton Woods et des membres permanents du Conseil de sécurité qui avaient même accueilli ce pays, après son élection comme membre non-permanent (2017-2019).

Business as usual ! Ce pays, légèrement moins grand que la Belgique, occupe une place stratégique dans le golfe de Guinée et possède un sous-sol maritime regorgeant de pétrole et de gaz naturel, tandis que sa partie continentale avec le Mbini (ex-Rio Muni) renferme des gisements prometteurs en cobalt et autres métaux recherchés.

Très courtisé, le patriarche Teodoro Obiang Nguema Mbasogo (77 ans) délègue, de plus en plus, son pouvoir à ses deux fils. Teodorin pour la Défense et la sécurité et Gabriel, pour le pétrole et les mines. Problème en perspective, les deux fils sont nés de deux mères différentes, très ambitieuses, ce qui en font de potentiels concurrents pour la succession du père.

Dans les filets la justice française

La Cour d’appel de Paris devrait donc rendre, le 10 février 2020, son verdict dans l’affaire dite « des biens mal acquis » de Teodorin. Un jugement en première instance, du 27 octobre 2017, avait condamné le Vice-président Teodorin à trois ans de prison avec sursis, 30000 euros d’amende et la confiscation des biens. La Cour internationale de justice a toutefois jugé que l’immeuble de l’avenue Foch, estimé 150 millions d’euros, possédait l’immunité diplomatique. En appel, le procureur a requis des peines beaucoup plus sévères. Le gouvernement français ne sait que faire pour éviter une détérioration des relations avec cet Etat, membre de la zone Franc d’Afrique centrale, où la francophonie est en progression et qui fait les fins de mois de plusieurs régimes de l’ancien pré carré. Les intérêts français y sont également très présents dans les domaines pétrolier et gazier.

Les 27 et 28 juillet 2019, le Secrétaire d’État Jean-Baptiste Lemoyne avait fait le déplacement en Guinée équatoriale, plusieurs mois avant de se rendre au Gabon. Certes, l’inauguration d’une base navale était à son programme, mais ce sont probablement les entretiens politiques qui avaient motivé ce voyage ministériel.

L’ambassadeur de la Guinée Équatoriale à Paris s’est rendu récemment à l’Élysée pour évoquer » l’affaire Teodorin » et le risque de fâcheuses conséquences dans la coopération bilatérale. Quels seront les répercussions diplomatiques et économiques d’une condamnation plus sévère de Teodorin ? La diplomatie peut-elle surmonter ces difficultés qui touchent la souveraineté des deux pays ? Rien n’est moins sûr.

Le madré Obiang Nguema Mbasogo

Le très catholique doyen des chefs Etat africains, qui fit exécuter son oncle dictateur en 1979, ne recule pas devant les atteintes aux droits de l’homme. Le quart du million des Equatoguineens vivent en exil, plusieurs centaines d’opposants politiques sont des disparus, les élections ne sont que des formalités périodiques et nombre de chefs d’État africains font le pèlerinage de Malabo pour recueillir conseils et soutiens. On y a vu avant leur disgrâce Lula da Silva, Eduardo dos Santos, Mohamed ould Abdel Aziz, Boni Yayi. Le Gambien Yaya Jammeh y vit désormais en exil.

Les grandes puissances ne veulent évidemment pas s’impliquer dans ces considérations concernant des situations humanaire et démocratique. Il y a tellement d’autres pays similaires…et cet Eldorado est si pardonnable…

Le président Obiang a le soutien indéfectible de l’Espagne et le pardon du Vatican. Il peut compter sur la compréhension du président Emmanuel Macron. Le président Obiang s’était rendu au Forum de la paix de Paris, les 12 et 13 novembre 2019. Evidemment, l’affaire des « biens mal acquis » était à l’ordre du jour des entretiens présidentiels. Quelques jours plus tard, toujours à Paris au siége de l’UNESCO, Agapito Mba Mokuy, ancien ministre des Affaires étrangères du président Obiang, était élu, par acclamations, président du conseil exécutif de l’UNESCO. Ce triomphe vient après l’élection au Conseil de sécurité de l’ONU, comme membre non-permanent.

Pure coïncidence ou pas, également le 10 février 2020, le prix annuel UNESCO-Obiang pour la recherche dans les sciences de la vie, richement doté, sera remis lors du Sommet ordinaire des chefs d’État de l’Union africaine, à Addis Abeba. Le jugement de Paris y sera probablement commenté.

Teodorin ouvre le pays à Poutine

Fin janvier 2020, le Vice-président Teodorin avait entrepris une très importante visite officielle en Russie. Porteur d’un message personnel du président Obiang, le prévenu de la Cour d’appel de Paris a fait part aux autorités russes des belles perspectives de coopération bilatérale dans les domaines des hydrocarbures, des gisements gaziers et de l’exploitation des métaux rares. En sa qualité de ministre de la Défense, Teodorin serait également intéressé par des instructeurs russes et la fourniture de matériels. En leur for intérieur, le président Poutine et son ministre Lavroff doivent probablement souhaiter que la justice française soit intraitable et condamne lourdement le jet-setter Teodorin, ce qu’avaient su éviter la Suisse, les Etats Unis d’Amérique et le Brésil qui s’étaient contentés de saisir une partie des biens mal acquis.

En France, le Vice-président équatoguinéen risque, en plus, d’être condamné à une peine de prison ferme….

De quoi tomber dans les bras de Poutine qui serait comblé.

Emeutes de février 2008: Le Cameroun offrait l’image d’une certaine apathie collective
Devoir de mémoire: Junior Mbeng victime de la barbarie humaine et de la violence gratuite
Saccage de l’ambassade du Cameroun en France : Le procès s’ouvre vendredi
Sortie de Emmanuel Macron : Un sujet de parodie de plus
Alassane Dramane Ouattara peut-il capturer l’Etat de Côte d’Ivoire ?
Xavier Messé : « Le Cameroun est plus fort que la Libye, le Soudan ou la Côte d’Ivoire ? »
Décès de Hervé Bourges ancien directeur l’école de journalisme de Yaoundé
Commune de Banka: Joseph Nguessieuk entre effectivement en fonction
Teodorin Obiang retrouve un de ses bolides confisqués à Genève
Alpha Condé, ex-opposant historique accusé de dérive autoritaire
Alpha Condé, ex-opposant historique accusé de dérive autoritaire
Maurice Kamto annonce les marches de résistances
40ème anniversaire: Le groupe KASSAV annoncé le 28 mai prochain à Washington DC
Le cuisinier de Mouelle Kombi lui vole 165 millions FCFA à la maison
[Tribune] Au Cameroun, abstention ne veut pas dire apathie
Crise anglophone au Cameroun : dialogue impossible entre ennemis intimes
[Tribune] Hervé Bourges, un éléphant en or massif
Saccage ambassade du Cameroun à Paris:Le procès renvoyé au 20 novembre prochain (Texte et video)
Février 2008 - Février 2020 au Cameroun : Il y a douze ans, les émeutes de février 2008
Une stratégie en gestation pour l’implication des femmes dans la lutte contre la criminalité maritime au Cameroun
En 2019, le Cameroun a pu mobiliser 643 milliards de FCFA par émission de titres publics
Daniel Ona Ondo : « les pays de la Cemac traînent un déficit alimentaire d’environ 2000 milliards de FCFA par an »
Louis Paul Motaze enjoint au Cenadi de mettre fin aux « faux salaires, faux avancements et fausses pensions »
La moitié des occupants des logements sociaux de Mbanga Bakoko à Douala n’ont pas de contrat avec la Sic
La nouvelle unité en charge du transport de la fibre optique au Cameroun va rester sous le contrôle de Camtel
Le brasseur camerounais SABC investit 12 milliards de FCFA dans une nouvelle ligne de production à Douala
Au cours des 10 dernières années, le Cameroun a levé plus de 2000 milliards de FCFA par émissions de titres publics
Huawei et l’État du Cameroun font le point de leur partenariat stratégique
Les élections législatives 2020 annulées dans 11 circonscriptions des régions du Nord-Ouest et du Sud-Ouest
Un projet de 3 milliards de FCFA lancé au Cameroun, pour booster le marché local du bois d’œuvre
Près d’un milliard de FCFA pour promouvoir les activités d’élevage et de pêche dans le Nord-Ouest du Cameroun
Le Camerounais Arthur Zang, inventeur du Cardiopad, partage son expérience du Crowfunding
En 2019, le Cameroun enregistre son plus haut taux d’inflation (2,5%) depuis 4 ans
Conformité à l’ITIE : l’examen de rattrapage du Cameroun lancé le 13 février 2020
Le Cameroun lance un programme de réhabilitation de 320 stations de captage d’eau potable à travers le pays
La reprise des flux vers le Nigeria a renchéri le prix de la viande de bœuf au Cameroun de 3,5% en 2019
Les entreprises sommées de livrer les logements sociaux de Douala « à la fin de cette année » 2020
L’INS redoute une flambée des prix du poisson du fait de l’interdiction des importations de Chine, foyer du Coronavirus
Un réseau de fabrication de fausses peintures démantelé à Yaoundé
En 2020, le taux d’inflation au Cameroun pourrait se situer autour de 2% contre 2,5% en 2019
Le Cameroun densifie son programme de financement de la microfinance en mode islamique
Vers la suppression des frais de roaming dans l’espace Cemac
D’un coût de 74 milliards de FCFA, la construction d’un pont de 620 m entre le Cameroun et le Tchad lancée
Guinness Cameroun revendique une capacité d’embouteillage de 2 200 bouteilles de whisky par heure
Après la construction, le Cameroun confie au Chinois CHEC l’exploitation et la maintenance de l’autoroute Kribi-Lolable
L’État du Cameroun réclame un trop-perçu de 1,5 milliard de FCFA à 3 366 enseignants des promotions 2012-2018
Dangote Cameroon déclare une baisse des ventes de son ciment de l’ordre de 6,5% en 2019
Malgré des procédures judiciaires visant à annuler l’opération, le Marocain BCP, repreneur de la Bicec, affiche sa sérénité
Incident de Ngarbuh : Yaoundé remet en cause les méthodes d’investigation de Human Rights Watch
Discours à la jeunesse : Paul Biya revendique la création de 500 000 emplois au Cameroun en 2019
Le Camerounais Jean Pierre Amougou Belinga rachète la chaîne gabonaise Telesud
Gabon, l’avocat de Brice Laccruche torturé
La tribalisation à outrance du débat politique au Cameroun et au sein des diasporas
Merci Monsieur le Président de la République
Christian PENDA EKOKA : « Le système électoral actuel, verrouillé et corrompu »
Christian PENDA EKOKA : « Le système électoral actuel, verrouillé et corrompu »
Élections au Cameroun: «boycott du boycott» ou «victoire de l’abstention»?
Dr Jean-Louis Benae : “Une opportunité pour les populations locales”
Paul Biya: "Il y a soixante ans j’avais alors votre âge"
Groupement Maha : le Sous-préfet de Bazou remet les clés d’un véhicule au chef supérieur
« Les. Petits partis » : Grégoire Owona Monte au créneau pour défendre Paul Biya
La Nouvelle Zélande propose des bourses d’étude aux ressortissants de plusieurs pays africains dont le Cameroun
Au Nigeria, la route Maiduguri-Dikwa qui connecte les frontières Cameroun et Tchad est réouverte
Législatives 2020: un candidat du PCRN aux arrêts
11 février 2020 : Eric Niat et Nyangono du sud chanteront pour les jeunes
11 février 2020 : Eric Niat et Nyangono du sud chanteront pour les jeunes
Ce qu’est devenu le Cameroun d’après le chef Sokoudjou
A 84 ans, elle veut hériter de son père
A 84 ans, elle veut hériter de son père
UA : Le sommet convoqué en mai sera organisé en Afrique du Sud
Je n’ai pas voté !
MAROC: IMMERSION INTERNATIONALE: ENCG AGADIR 2020
Bandjoun: Gilles Ngnie tire sur Emmanuel Chatué et Albert Kouinche
MEIWAY ILLUMINE LA 4EME EDITION DE LA NUIT AFRICAINE DE BILBAO
Les épaves roulantes de nos campagnes
POINT PRESSE POUR DÉCRYPTER LA NUIT STYLE CHIC ET GLAMOUR EN PRÉSENCE DE DINA BELL
CAMEROUN – MUNICIPALES 2020: MESSAGE DE REMERCIEMENT DU PRESIDENT JEAN BLAISE GWET
Double scrutin du 9 février au Cameroun : la vérité cachée au grand public et au peuple camerounais
La démocratie ne se construit pas sur un boycott sélectif et orienté des artistes
La démocratie ne se construit pas sur un boycott sélectif et orienté des artistes
Atanga Nji: " Les populations des régions anglophones ont voté massivement "
Municipales et legislatives : le coup de geule de Paul Biya (Vidéo)
Législatives et municipales 2020 : le Cameroun vote sous haute surveillance
Bandjoun: Emmanuel Chatue ou Gilles Ngnie? Le choix cornélien de Djomo Kamga
Bandjoun: Emmanuel Chatue ou Gilles Ngnie? Le choix cornélien de Djomo Kamga
Un jour avant l’Abattoir : LE CHOIX DE LA CANCRITUDE
Réhabilitation de la Sonara : La piste russe en discussion
« Biens mal acquis »: un fils du président du Congo mis en examen en France pour « blanchiment »
Comment les diasporas attendent le double scrutin
Enquête au cœur du système de passation des marchés au gré à gré
Bamenda: De présumés sécessionnistes tuent un policier et emportent son arme
Le Cameroun actualise son Plan directeur d’industrialisation
Le Cameroun va taxer les transactions électroniques pour financer le développement de l’économie numérique
Financement public: Cabral Libii dit avoir reçu 49 millions pour la campagne électorale
La diplomatie au secours du jet-setter Teodorin Obiang