Nom de domain Hebergement web téléphonie VoIP SMS

Ils circulent à vive allure. Avec dans leur sillage des col

Ils circulent à vive allure. Avec dans leur sillage des colonnes opaques de fumée. Et parfois des accidentés. Ce sont des véhicules bannis de la circulation en Europe, aux Etats Unis d’Amérique en Asie…. mais utilisés comme taxis ou véhicules à usage personnel au Cameroun. Etat des lieux d'un système de transport controversé.

Le visiteur qui débarque dans les campagnes et même certaines villes camerounaises est tout de suite happé par un phénomène singulier : la prolifération de vieux véhicules. Dans les villages reculés des centres urbains, ils sont de plus en plus nombreux ces véhicules dépassant parfois leurs conducteurs en âge. Quand ce ne sont pas les routes qui sont à l’image du village lui-même, ce sont les véhicules occupés par les usagers qui en sont la marque caractéristique.

Vous n’avez pas besoin d’avoir un œil d’observateur averti pour remarquer ces cercueils roulants. Le parc automobile réservé au transport urbain en Cameroun grouille de ces véhicules pourris, usés jusqu’aux pneus, mais toujours autorisés à circuler par on ne sait qui.

Ce qui est surprenant, ce sont les usagers camerounais qui, à leur risque et péril empruntent ces voitures, faute de mieux, disent-ils. Mais ce n'est pas tant le nombre de ces véhicules qui impressionne. Ce n'est pas non plus la nuée des carcasses de véhicules abandonnés quelquefois en bordure des routes qui gène dit on là bas.

Les vieux véhicules assurent autour de 70% du transport des personnes dans certains villages au Cameroun. Opep, Clando, Mewa'awouka, Oya oya, Morawoua … Autant de noms qui désignent les carcasses roulantes de nos campagnes. Si certains de ces véhicules ont fière allure et sont bien entretenus, d’autres par contre sont de véritables épaves sur quatre roues.

Lolodorf, Mienzip, Osuzoa, Minkala Nous avons fait le tour de certains villages du Cameroun et emprunté ces engins qui font partie de la vie quotidienne des villageois.

«Les taxi clandestins sont très fréquents dans mon garage. Ces véhicules ont souvent des problèmes mécaniques sérieux dus à la manière de conduire des chauffeurs qui entraîne ces vieux engins dans toutes les crevasses sur leur chemin. Il y a aussi les accidents qui sont quasi quotidien», souligne Onana Bekott (Onana le vesté, en langue locale), chef de garage à Essazock, localité située à 25 km de Yaoundé.

En effet, à voir ces taxi clandestins stationnés chez lui on se pose beaucoup de questions sur leur ‘‘état de santé’’. Les voitures sont rapiécées de toute part ! Ici les phares tiennent grâce à un fil de fer qui a servi à les raccrocher à la carrosserie.

Assis dans le véhicule, on aperçoit le bitume sous ses pieds tellement le châssis est fissuré. Le tableau de bord n’existe que de nom car aucun voyant ne fonctionne vraiment.

L’extérieur des véhicules n’offre pas un spectacle reluisant. Un coup d’œil sur le moteur permet de se rendre à l’évidence que les jours du moteur sont comptés. Des marques de bricolages sont encore bien visibles. «Sans vous faire peur je vous dirais que 80% des réparations sont plus du colmatage que des rechanges. Les propriétaires de ces véhiculent prétextent chaque fois qu’ils n’ont jamais d’argent : ce volet n’incombe en rien aux chauffeurs», confesse Onana Bekott.

Intérieur et extérieur rapiécés

Les chauffeurs quant à eux font ce qu’ils peuvent avec leurs engins et ne leur parlez pas de l’état de la voiture. Ils en font mêmes un peu trop souvent. «Mais mon frère est ce que la voiture ne roule pas ?», demande Mvondo chauffeur, d’un taxi clandestin. Pour lui bon ou mauvais état, l’engin doit rouler et rapporter des sous. Certains chauffeurs sont réputés pour être de véritables voyous du volant sur certaines lignes de transport. Ils font souvent exprès avec leur vieux tacot pour briser les rétroviseurs et les phares de leurs amis.

Le mauvais état de ces véhicules conduit à de nombreux drames et contre toute attente, « Ces véhicules passent la visite technique sans problème puisse qu’ils roulent. On se demande bien si nos autorités ont envie de nous débarrasser de ces cercueils roulants. C’est vrai que nous sommes dans le besoin et que les taxi clandestins nous rendent service mais il faut revoir leur état de fonctionnement.

La quasi-totalité des véhicules réservés au transport en commun ne rassurent pas du tout les usagers de la route qui sont pourtant obligés de s’y engouffrer tous les jours souvent après d’intenses luttes.

Ce qui frappe aussi, c'est le gaz toxique que crachent ces véhicules. C'est que, pour la plupart de seconde troisième ou quatrième main et donc vieux, sont mal entretenus : leurs conducteurs, plus intéressés par les recettes que par l'état de leur véhicule, en viennent à oublier les nécessaires réglages.

En conséquence de quoi leurs véhicules produisent une redoutable fumée dont l'échappement est responsable de multiples maux : Irritation des yeux, toux, sensation d'étouffement, asthme...

Des études récentes effectuées par les ONG locales montrent un accroissement des cas d’accident de circulation et de pneumonie dans cette métropole. Selon certains spécialistes, ces véhicules sont tous bannis de la circulation en Europe et le benzène contenu dans l'essence aurait des effets cancérigènes.

Malheureusement, les ravages ne s'arrêtent pas là. En réalité, certains véhicules sont de véritables carcasses mortifères. Il ne se passe pas de jour sans qu'ils ne provoquent des accidents ou dans certains cas, ne conduisent des passagers malchanceux de vie à trépas.

C’est ici que nous avons vu des taxi de brousse dits clandos à la carrosserie tenant plus par des câbles électriques ou des fils de fer et dont l’échappement crache une fumée noire.. Les motos taxi polluant eux aussi l’air klaxonnent de partout, sauf pour les oreilles des policiers à l’abri et qui ne s’intéressent qu’aux quelques pièces que leur remettra les conducteurs de ces cercueils roulant.

Devant une telle situation, quelles solutions faudrait-il adopter ? Pendant les heures creuses, Certains usagers de la route, surtout les plus ingénieux portent des masques, sortes de morceaux d'étoffe qui leur recouvrent le nez et la bouche. Il nous semble que pour réduire la pollution par le gaz d'échappement dans les villes et villages du Cameroun, des mesures courageuses doivent être prises : Surtaxer les véhicules les plus âgés de seconde main importés afin de privilégier l’entrée sur le territoire des véhicules les moins âgés. Jusqu’ici c’est plutôt le contraire qui est en pratique dans ce pays de l’Afrique centrale. Il serait aussi nécessaire de faire assurer ceux qui sont en circulation et leur faire subir une visite technique en bonne et due forme, conditions sans lesquelles aucune autorisation de circuler ne devrait être délivrée …

Le Cameroun refuse de revoir l’âge maximum des véhicules importés sur son territoire. Interpellé à plusieurs reprises, il y a de cela quelques semaines par nos soins, le ministre en charge du Transport camerounais n'a pas osé nous répondre. Une manière de dire que le Cameroun sera et continuera d'être la poubelle des vieilles voitures bricolées et rafistolées

Cameroon – Anglophone Crisis: “Covid-19 is now more friendly to us than your military” - Former Student Leader, Tata Mbinglo Tells President Biya
Cameroun - Initiative: Des détenus de la prison centrale de Douala composent une chanson de sensibilisation contre le Covid-19
Cameroun - Insécurité routière: Trois personnes dont une mère et sa fille tuées dans un accident de la circulation à Koutaba (Ouest)
Cameroun - Religion: L’archevêque de Yaoundé, Mgr Jean Mbarga, lance une campagne diocésaine permanente contre la pandémie du Coronavirus
Cameroun/France - Indignation: La Brigade anti sardinards manifeste devant le siège du Groupe Castel à Paris
Dans l’avalanche de versions contradictoires sur les causes du décès entre les mains de l’armée camerounaise du journaliste Samuel Wazizi, certains entrevoient déjà un scenario à la Ngarbuh, du nom d’un village dans la Région du Nord-Ouest où l’armée av
Cameroon – 10 Months After: Government Opens Up On How Journalist Samuel Wazizi Died In Military Custody
Cameroun - Conjoncture: Les prix du riz Paddy flambent dans la région de l’Extrême-Nord en raison des exportations illégales vers le Nigeria
Cameroun – Mort de Samuel Wazizi/Blick Bassy (artiste-musicien): «Ils règnent et agissent comme des étrangers dans leur propre pays, vous allez rendre des
Cameroon – Higher Education: University of Buea Registrar Makes Open Call For “Sexual Harassment” Complaints
Cameroon: Committee to Protect Journalists demands independent autopsy for journalist Samuel Wazizi who died ın military custody
Pour Lucien Mettomo, il faut privilégier la méritocratie
Cameroon: President Paul Biya Receives French Ambassador For Third Time In Four Months, Bids Farewell To Outgoing South Korean Envoy
CAN 2021 : le Stade Fotso Victor de Bandjoun a été réceptionné
Cameroun - Mort de Victor Fotso: Le Ministre des Relations Extérieures, Lejeune Mbella Mbella, appelé en pompier pour le dilemme de la programmation des obsè
Cameroun - Maintien de la Paix: Mort d’un casque bleu camerounais en République Centrafricaine
Au final, les recettes pétrolières au Cameroun baissent d’à peine 40% en 2020, contre 70% annoncées par la SNH
Cameroun/France - Rupture: Calibri Calibro accuse Franklin Nyamsi de chercher à supplanter Maurice Kamto
Samuel Wazizi serait mort d’une sepsi sévère selon le MINDEF
Cameroun - Mort du journaliste Samuel Wazizi: Le député Jean Michel Nintcheu (SDF) exige la mise sur pied d’une commission d’enquête Parlementaire
Fusillade d’un jeune à Bafoussam : L’enquête toujours en cours
Fusillade d’un jeune à Bafoussam : L’enquête toujours en cours
Fusillade d’un jeune à Bafoussam : L’enquête toujours en cours
Fusillade d’un jeune à Bafoussam : L’enquête toujours en cours
Cameroun - Jeune homme tué par balles à Bafoussam (Ouest): Près d’un mois après l’assassinat de Cyrille Epanda, le tribunal attend toujours la clôture
Cameroun - Décès de Samuel Wazizi/Denis Nkwebo (président du Syndicat National des Journalistes du Cameroun): «Le communiqué du gouvernement est un tissu d
Selon le Chef de division de la communication au Ministère de la Défense, le défunt est mort des suites de sepsis sévère et non de tortures.
Effondrement des immeubles : Un phénomène récurrent
Nouvelles attaques contre des travailleurs humanitaires au Cameroun
Cameroun - Mort de Samuel Wazizi: Le député français Sébastien Nadot demande à la France d’intervenir au Conseil de Sécurité des Nations-Unies sur le C
Pas de cas suspects de Covid-19 dans le premier vol commercial d’Air-France en direction du Cameroun
Calibri Calibro: Dictatorship, Sacrifice, and the Politics of Rational Ignorance
Cameroun - Reprise des classes le 1er juin 2020: Le Premier Ministre, Joseph Dion Ngute, exprime son satisfecit
Cameroun - Mise au point: Le Haut commissariat pour les réfugiés (HCR) dément les accusations de détournements de fonds portées par les réfugiés à Doual
Les exportations frauduleuses du paddy camerounais vers le Nigeria renchérissent les prix du riz à l’Extrême-Nord
Cameroun: Un technopole industriel va être érigé sur le site de l’ex-Cellucam a Edéa (Littoral)
Ce dernier passe de 4951,7 milliards de FCFA à 4409 milliards de FCFA.
Électricité : la demande du Cameroun (Alucam exclue) augmente de 3,3% au 1er trimestre 2020
Siméon Kuissu:"les chiffres annoncés par le gouvernement sont certainement en dessous de la réalité
Cameroun - Lutte contre le Coronavirus et ses répercussions: L’international camerounais Pierre Kunde Malong offre des kits de survie et de protection à 20
Cameroun - Transport ferroviaire: De nouvelles voitures aux couleurs nationales pour la CAMRAIL sont annoncées
Cameroun - Urbanisation: Selon le maire de Douala, Roger Mbassa Ndine, «la ville dispose plus d’un million d’habitations pour moins de 10% de permis de bâ
Coronavirus : l’État du Cameroun réduit son budget 2020 de plus de 542 milliards de FCFA
Cameroun - Succession: La famille de Victor Fotso s’entredéchire pour l’organisation de ses obsèques
L’indice des prix à la consommation finale des ménages à Yaoundé a augmenté de 0,4% au mois d’avril 2020
Mintp: Bien comprendre les mécanismes de la construction de la Nationale No 15
Cameroun - Télécommunications/Fourniture d’accès à internet: CAMTEL réalise une augmentation de 170% du trafic total de ses usagers dans la ville de Doua
Cameroun - Indignation/L’ancien footballeur Bernard Tchoutang dénonce la mort du journaliste Samuel Wazizi: «Chez nous, la mort est devenue banale. Et je ne
Cameroun - Décès tragique de Samuel Wazizi: Le Gouverneur de la Région du Sud-Ouest s’en lave les mains
Cameroun - Coronavirus: Selon un rapport publié par «Nkafu Policy Institute », la pandémie a des conséquences dramatiques sur l’économie ainsi que sur l
Cameroun - Lutte contre le tribalisme: La récente sortie de l’ancien ministre de la Fonction Publique, Michel Ange Angouing, irrite des cadres du RDPC
Cameroun - Edéa (Littoral): La société camerounaise d’industrie et d’exploitation du bois va redonner vie à l’ancien site de la Cellulose du Cameroun
Cameroun - Coup de gueule: Le rappeur Valsero appelle Mboma, Ngannou, Bassogog, Siakam, Veruska… à se prononcer sur les scandales de la gouvernance au Camero
Trois morts dans un accident à Koutaba
Transport ferroviaire : Le retour de l’Intercity annoncé
Transport ferroviaire : Le retour de l’Intercity annoncé
L’électricien Eneo comptabilise 1 392 165 clients actifs au 1er trimestre 2020, en hausse de 9,4%
La famille de Fotso Victor à couteaux tirés
LE DÉLITEMENT DE LA PENSÉE CRITIQUE ET LES VOIES D’UNE REFONDATION (FIN)
LE DÉLITEMENT DE LA PENSÉE CRITIQUE ET LES VOIES D’UNE REFONDATION (FIN)
Le Cameroun accusé d’avoir traité le coronavirus à la légère
Manoeuvres : Les schémas possibles
Jean Michel Nitcheu : « LA RÉFORME CONSENSUELLE DU SYSTÈME ÉLECTORAL EST LA PANACÉE »
Décès du journaliste Samuel Wazizi: Reporters sans frontières exige une enquête indépendante
Nécrologie : Le ministre Ngallé Bibehe perd sa mère
Stand Up For Cameroon demande justice pour Samuel Wazizi
Stand Up For Cameroon demande justice pour Samuel Wazizi
CAN2021  : encore beaucoup à faire à Bafoussam
Réaction de Cabral LIBII suite au décès du journaliste Samuel WAZIZI.
ETAT DE LA RÉVOLUTION CAMEROUNAISE EN DIASPORA : MISE AU POINT
Déclaration du Front des démocrates camerounais(FDC) sur la disparition du journaliste Samuel Wazizi
Cameroun - Lutte contre le coronavirus: La ministre des Postes et Télécommunications, Minette Libom Li Likeng, révèle qu’elle a souffert de la redoutable
Cameroun : les obsèques impossibles de Victor Fotso
Cameroun - Lutte contre le Coronavirus: L’hôpital régional de Bertoua (Est) reçoit deux extracteurs d’oxygène pour la ventilation des malades
La PME KmerPad sollicite l’appui de l’État pour produire plus de masques et de serviettes hygiéniques réutilisables
Cameroun - Climat sociopolitique: La plateforme Stand Up For Cameroon appelle les Camerounais à se mobiliser ce 5 juin 2020 en l’honneur de Samuel Wazizi et
Dette intérieure : le Gicam redoute que le Cameroun renonce à une partie de ses engagements en 2020
Cameroun - Dons: Les sénateurs de la région du Centre équipent la prison centrale de Yaoundé-Kondengui d’un forage pour mieux lutter contre le Coronavirus
Cameroun - Football: PWD de Bamenda, le champion du Cameroun, reçoit des dons en  équipements sportifs du ministre délégué à la Présidence chargé du C
Cameroun - Kyé-Ossi (Sud): Un vigile s’enfuit avec une somme de 6 millions de FCFA appartenant à son employeur
Cameroun - Réactions/Pr Alphonse Bernard Amougou Mbarga (politologue) à propos des 100 premiers jours des maires de villes: «Ils ont pris fonction alors que
Cameroun - Opération Epervier/Amadou Vamoulke (ancien DG de la CRTV) devant les juges du TCS: «A ma demande, mon salaire est passé de 8,9 millions de FCFA à
Cameroun – Infrastructures: Le visage des Chantiers de la CAN 2021 dans la région de l’Ouest en vidéo
Génocide au Rwanda: feu vert à la remise de Félicien Kabuga à la justice internationale
Afrique Centrale - Coopération: La lutte contre le Coronavirus au menu de la 9ème session extraordinaire des ministres de la Communauté Économique des Éta
Cameroun - Crise anglophone: Le Bureau de la Coordination des Affaires Humanitaires des Nations-Unies dénonce l’intensification des  «attaques» et des «e
DECLARATION CONJOINTE SNJC- CAMASEJ A PROPOS DU DÉCÈS DE SAMUEL WAZIZI
Cameroun - Parlement: L’Assemblée nationale aménage déjà au palais des Congrès de Yaoundé
Cameroun - Coopération: Le ministre de l’Economie, de la Planification et de l’Aménagement du Territoire, Alamine Ousmane Mey, signe trois conventions de
Moh Sylvester: « le Cameroun est le seul pays au sud du Sahara qui s’endette à moins de 3% pour les titres de courte maturité… »
Cameroun - Football: L’ex-sélectionneur des Lions indomptables, Hugo Broos, balance tout sur les misères de Fabrice Ondoa au KV Ostende (Belgique)
La pandémie du Covid-19 repousse l’édition 2020 du Salon international de l’artisanat du Cameroun
Le groupe Kadji apporte son soutien à la ville de Douala
Juwel Jessic Ngankam : des débuts prometteurs en Bundesliga
Le ministre de la santé ordonne la réouverture de la Polyclinique Marie O de Douala