Nom de domain Hebergement web téléphonie VoIP SMS

L’élu local appelle le Chef de l’Etat à se manifester

L’élu local appelle le Chef de l’Etat à se manifester à travers un remaniement ministériel, la relance de l’Opération Epervier ou la tenue du Conseil Supérieur de la Magistrature.

Depuis le déclenchement du COVID-19 au Cameroun, début mars 2020, le Président Paul Biya s’est adressé à son peuple une seule fois. C’était le 19 mai, la veille de la fête nationale de l’Unité.

Saint Eloi Bidoung estime que c’est bien trop peu. Dans un texte partagé sur les réseaux sociaux ce 17 juin 2020, intitulé «Paul Biya Mort ou vif !», ce militant du RDPC, le parti présidentiel, exhorte le Chef de l’Etat à sortir du silence et de l’absence. Car, dit-il, «Monsieur le Président, si vous  gouvernez  par l’absence et le silence, à coup sûr, la rumeur vous tuera et vous enterrera tous les deux ans».

Le conseiller municipal à la commune de Yaoundé 6è suggère au locataire d’Etoudi de se manifester à travers un Conseil de ministres, la tenue du Conseil Supérieur de la Magistrature, la relance de l’Opération Epervier ou encore un remaniement ministériel.

Voici l’intégralité de son texte:

Saint Eloi Bidoung

Militant RDPC

Paul Biya Mort ou vif !

On le dit mort des suites de Covid-19. D’autres le disent vivant, surtout en meilleure forme. Cependant, comme un fantôme, Paul Biya lui, hante les esprits.

La sentence de mort

L’absence et le silence sont les effets que produit la mort. Les vivants aussi pratiquent le silence, comme arme, comme mode de gestion des affaires de l’Etat. D’autres par contre, utilisent l’absence comme méthode de gouvernance politique. Paul Biya pratique habilement à la fois, le silence et l’absence.

 La conséquence est alors effroyable. Mort ou vif je n’en sais rien, l’usage du silence et l’absence comme méthode de gestion des hommes, lui vaut régulièrement d’être tué par la rumeur, les réseaux sociaux, les leaders politiques voire son entourage immédiat. Sa vie est sujette à caution, elle fait l’objet des spéculations, de conjectures et des doutes.

La suspicion de mort est totale. Elle s’installe et fait son lit face aux maladresses multiples de ses envoyés. Les délinquants politiques comme «NKapto» plongent le pays dans la confusion totale, tiraillé par «la mort» du Président et le Gré à Gré. Seuls quelques illuminés politiques comme «Cabat libi» tirent leur épingle jeu. Chantal Roger Tchuilé trinque, Saint Eloi Bidoung aboie, s’arrache les cheveux en se cassant la voix sur les plateaux; Simon Meyanga paie les pots cassés dans l’indifférence de tous, Messanga Nyamding  crie, mais, malgré des services respectifs au RDPC, ….rien n’est fait, que le Cameroun avance à reculons, ou pas, gouverné ou non, on s’en fout !

La force du silence, si Maurice Kamto avait raison !

Le silence dit-on est d’or, la parole elle, est d’argent». Mais un silence permanent, prolongé peut devenir de… mort ! Nocif, il peut faire prospérer toute sorte de rumeur, dans la rue, les réseaux sociaux et les salons huppés ?  Du genre, le Président est mort, le Président est grabataire.

Monsieur le Président, si vous  gouvernez  par l’absence et le silence, à coup sûr, la rumeur vous tuera et vous enterrera tous les deux ans.

Les torts de l’absent

Les médias d’Etat et leurs satellites de la presse privée démentent vigoureusement la rumeur de la mort du Président Biya. Les militants du parti des flammes mettent le feu sur tout camerounais  qui en parle ou qui en aurait seulement l’intention. N’eût été la triste pandémie, ils auraient déjà organisé des marches de soutien et des motions de déférence, avec pancartes, proclamant l’éternité du Président National; on vivrait des appels du peuple ou des meetings avec des élites extérieures et intérieurs, au grand complet.

Pourtant les «assassins» du Président  courent toujours ainsi que  la rumeur qu’ils suscitent. Les réseaux sociaux ont même déjà préparé le corbillard.  Un ancien candidat à la présidentielle  a préparé une gerbe de fleurs à l’occasion des funérailles. Cette mort visiblement, semble  attendue, pour faire taire cette rumeur qui ne meurt pas.

Comment tuer la rumeur ?

Même les décrets rendus publics par les collaborateurs, «Sur très hautes instructions du Chef de L’Etat» ne taisent pas la pernicieuse rumeur conséquente de ce silence de mort, ainsi que les images des audiences au palais Surtout qu’à chaque fois, il  ne portait pas de «Cache-nez», mais cela est un autre débat que nous mènerons en d’autres temps et circonstances... 

On ne croit plus en et à rien de ce qu’ils disent ou des actes qu’ils posent, les décrets qu’ils signent sont des actes périphériques, le mensonge d’Etat et la violence morale sont devenus la règle depuis le 9 février, aucun acte de souveraineté d’un Chef d’Etat. La conspiration du silence, l’équilibre de la terreur sont de mise. Mais enfin,  Que le Président sorte de son silence !  Par un acte souverain, un acte  gouvernemental qu’il est seul habileté à prendre.

Ce n’est pas un ultimatum comme on lui en donne depuis quelques temps. Juste un signe de vie sans équivoque pour que la rumeur meure.

Les solutions  simples et efficaces existent. Exemple:

1- Un discours présidé en conseil de ministres sur la pandémie mondiale, le Covid-19 qui frappe le Cameroun et qui, en quelques temps, atteint la masse critique bouleversant au passage la vie nationale sur tous les plans (économique, social culturel)….

2- Un discours solennel de la voix au-dessus de toutes les voix, celle devant laquelle tous les genoux fléchissent, est attendu depuis le début la pandémie, au point de susciter chez l’un des meilleurs ennemis un ultimatum d’une réaction sur un délai de sept jours. Il menaçait de prendre ses «responsabilités» si  son Excellence continuait à se murer dans son silence de mort. Le délai est passé, le silence s’est fait plus épais et le preneur des responsabilités s’est lui aussi tu !

3- Pourquoi pas une sortie par la réunion du conseil supérieur de la Magistrature qui ne s’est pas tenue depuis trois ans ?

4- Ou un remaniement ministériel !

5- La relance de l’Opération Epervier, pour sanctionner la gestion de l’argent de la CAN et du Covid-19 serait un signe !

6- La promotion (surprise) de Saint Eloi Bidoung qui ne dépend que de Monsieur le Président serait une bonne démonstration !

Pourquoi est-il donc absent ?

Je pense au confinement dû au Coronavirus. Un ami à l’esprit retors m’a dit que c’est la continuité de l’absence qu’il avait érigée en mode d’exercice du pouvoir qui aurait fait rêver tour à  tour, Titus Edzoa, Marafa Hamidou Yaya et Atangana Mebara.

Sur les réseaux sociaux, on parle de cette absence que produit la mort.

Seul un remaniement ministériel, souhaité, et attendu depuis les dernières élections législatives et municipales nous dira la vérité.

Ce sera un signe de vie pertinent. Mais quand aura-il lieu ?  Mes sources me confient que ce remaniement est certain et prochain avec des surprises. J’ai déjà  mis le champagne au frais. On ne sait jamais !  En tous cas le remaniement permettra aussi une chose: tuer la rumeur ! Si, cerise sur le gâteau, un nouveau souffle était donné à l’Opération Epervier, son signe de vie serait conséquent ! On pourrait ajouter pour la trappe, ses « assassins»; ceux qui ont organisé sa mort et ses obsèques dans les réseaux sociaux et la rue publique !

Dans les films western de ma jeunesse, le shérif placardait dans toute la ville, l’image du recherché en termes de « A ramener mort ou vif !».

Me servant de ce souvenir, je vous demande de nous le ramener mort ou vif.

Qu’il sorte de son silence de mort en prenant la parole. Car, ses envoyés ne m’inspirent plus confiance. Qu’il nous fasse un remaniement ministériel dans les meilleurs délais afin que les profiteurs qui l’entourent cessent de jouir des effets de son silence ou de son absence.

En tous cas, moi j’attends de lui un signe de vie. On a beau avoir une charrette pleine à craquer de ministres et assimilés, avoir l’un des gouvernements les plus obèses du monde, dont chacun des ministres s’agite frénétiquement à tour de rôle à la télévision nationale devant des foules d’affamés, on sait qu’ils le font pour leurs propres intérêts.

Pourtant, lancinante demeure la question: Comment sortir de ce silence de mort Monsieur le Président, pour que vous ressuscitiez d’entre les morts ? That is the question, qui vivra verra et çà, ça va se savoir.

Auteur:


Économie numérique : la montée en puissance du marketing d’influence au Cameroun
La place des réseaux sociaux dans le secteur de l’e-commerce au Cameroun 
Transformation numérique au Cameroun, impact sur les habitudes de  vie
Les changements apportés par la révolution numérique dans le secteur du travail 
Qu’est-ce que la révolution numérique ?
Le numérique en Afrique, un canal pour le financement des PME
Le numérique, facteur de développement et de croissance en Afrique
Les principaux piliers de la révolution numérique
Les nouvelles technologies au service du développement économique durable d’un pays
Comment le mobile money brise le mystère autour de la banque en Afrique
Les principales tendances du marché de transfert de fonds au Cameroun
Cameroun-entrepreneur : comment exploiter les paiements mobiles pour développer son activité ?
La valeur ajoutée de l'économie numérique au développement du Cameroun
Quels sont les piliers de la révolution digitale en Afrique ?
Les défis du marché de transfert d’argent Afrique - étranger
Comment envoyer de l’argent vers un compte Mobile money depuis l’étranger ?
Peut-on dire que les paiements mobiles ont rendu la banque plus accessible au Cameroun ?
Quel est l'impact des transferts d’argent mobiles sur l'économie numérique au Cameroun ?
Transferts d’argent : le téléphone portable au secours des institutions bancaires
Le mobile banking au service de l’inclusion financière au Cameroun 
Jetcamer : le leader du web service
Quel est le moyen le plus fiable pour conserver son épargne au Cameroun?
Les avantages et les limites des transferts d’argent mobiles au Cameroun
Des solutions par cher pour envoyer de l’argent au Cameroun depuis l’étranger
Les tendances actuelles des transferts d’argent au Cameroun
Les avantages des paiements mobiles internationaux pour les camerounaisPowered by Froala Editor
Quels sont les avantages d’un portefeuille électronique ?Powered by Froala Editor
Pourquoi devez-vous opter pour le paiement mobile lorsque vous achetez sur internet au Cameroun ?Powered by Froala Editor
Quels sont les moyens de paiement en ligne les plus utilisés au Cameroun ?Powered by Froala Editor
Les transferts mobiles entre le Cameroun et l’étranger, c’est possiblePowered by Froala Editor
Cameroun – Deux ans après sa déchéance, Dieudonné Yebga se considère toujours comme «le président du MANIDEM»
Cameroun - Alliance Politique: PCRN-MPCN ? Cabral Libii ne ferme pas la porte à Paul Eric Kingue
Cameroon – Charity: Entrepreneur cum politician, Edison Fru Ndi, champions fight against COVID-19 in North West
Cameroun – Futures échéances électorales/Maurice Kamto (Président national du MRC): «Zéro élection sans la fin de la guerre civile au NOSO (Nord-Ouest
La Brigade Anti-Sardinards réfute une fois de plus toute inféodation au Mouvement pour la Renaissance du Cameroun, à la suite des manifestations anti-Biya cette fin de semaine à Bruxelles, mais proclame avec insistance son allégeance à Maurice Kamto le le
Paiements mobiles des moyens pratiques et sécurisésPowered by Froala Editor
Qu’est-ce qu’un portefeuille électronique et à quoi il sert ?Powered by Froala Editor
Qu’est-ce qu’un paiement mobile ?Powered by Froala Editor
Cameroun - Accès à l’énergie: Des centrales solaires photovoltaïques d’une capacité de 100,5 MW bientôt construites dans les régions septentrionales
Cameroun - Médias: Le Syndicat national des journalistes du Cameroun crée le Conseil national d’éthique et de déontologie pour protéger les citoyens «fa
Cameroun - Critique contre les Beti: La sénatrice Nicole Okala Bilaï prend la défense de Jean Pierre Amougou Belinga
Cameroun - Carnet noir: L’ancien ministre chargé de mission à la Présidence, John Ebong Ngole, est mort
Cameroun - Performance: Gaz du Cameroun réalise un chiffre d’affaires de près de 12 milliards de FCFA en 2019
Cameroun - Crise Anglophone: Sons discordants en "Ambazonie" au sujet des négociations de cessez-le-feu avec Yaoundé
Engagé dans ce qu’il a lui-même appelé «un processus de grande réalisation», Jean Pierre Amougou a visité, le 2 juillet 2020, le chantier de construction de ses deux tours jumelles dans la ville de Yaoundé.
Un projet de pont frontalier entre Mfum et Ekok, pour doper les échanges commerciaux entre le Cameroun et le Nigeria
En février 2020, les banques du Cameroun ont capté 20% de la liquidité injectée dans le système bancaire par la Beac
Qu’est-ce que l’économie numérique ?Powered by Froala Editor
En février 2020, les pays de la Cemac ont mobilisé 168 milliards de FCFA par BTA contre aucune émission en OTA
Les transferts d’argent au Cameroun, de la banque vers le mobilePowered by Froala Editor
Football : la CAN au Cameroun reportée à 2022 en raison du coronavirus
Quel avenir pour les transferts d’argent mobiles au Cameroun ?Powered by Froala Editor
Cameroun - Polémique: Joseph Antoine Bell répond à Richard Bona sur la question de l’alternance
Cameroun – Abus: Le journaliste de la CRTV Moki Edwin Kindzeka malmené par des policiers pour s’être exprimé en anglais
Passé colonial belge: "regrets" historiques du roi Philippe aux Congolais
Crise politique en RDC: Tshisekedi met en garde ses partenaires pro-Kabila
Les entreprises camerounaises les plus rentables en 2020Powered by Froala Editor
Enjeux et défis de l’économie numérique au CamerounPowered by Froala Editor
Cameroun - Frontière Cameroun/Guinée Équatoriale/Joseph Beti Assomo (ministre de la Défense): «En ce qui nous concerne côté camerounais, nous ne voyons p
BTP : le coronavirus ampute d’un demi-milliard de FCFA le budget de la Mission de promotion des matériaux locaux
Cameroun - Lutte contre le Coronavirus: 70 hygiénistes communautaires de la région de l’Est formés à la prévention et au contrôle de la maladie
Déjà plus de 2400 demandes d’emploi enregistrées au Douala Grand Mall pour ses 160 enseignes qui ouvriront en septembre
Cameroun - Soutien: Plus de 80 avocats prennent d’assaut les locaux de la direction régionale de la Police judiciaire du Sud-Ouest à Buea
Cameroun - Co-working: Le ministre des Petites et Moyennes Entreprises, Achille Bassilekin III, inaugure ‘’Africa Business Center’’ à Yaoundé
Relance du projet de poste de contrôle unique de Koutéré pour faciliter le commerce frontalier entre le Cameroun et le Tchad
Cameroun - Représailles: Bibou Nissack (porte-parole de Maurice Kamto) a peur pour sa famille
Face au faible recouvrement de la taxe d’intégration, la Commission de la Cemac suggère de créer de nouveaux prélèvements
Cameroun - Enseignement Supérieur: Les docteurs PhD recrutés dans les universités d’Etat organisent une marche de soutien à Paul Biya
Cameroun - Football/CHAN 2020 et CAN 2021: La CAF se prononce ce jour
Cameroun - Pêche et Aquaculture: Le ministre des Pêches et des Industries Animales, Dr Taïga, offre du matériel de travail aux pêcheurs
Cameroun - CAN 2021/Abel Mbengue (porte-parole du COCAN): «Par expérience, aucune tendance n’est à l’annulation»
Cameroun - Succession de gré à gré/Oumarou Fadil (membre influent du RDPC): «Le pouvoir n’est pas dans les rues encore moins dans les réseaux sociaux ou
Le Cameroun enregistre un déficit de production du maïs de plus 500 000 tonnes au cours de l’année 2019
Élimination du commerce illicite du tabac : les industriels camerounais redoutent un coup tordu des multinationales
Cameroun - Athlétisme: La lanceuse camerounaise Auriol Dongmo change de nationalité
Cameroun - Education: Plus de 180.000 élèves à l’assaut du concours d’entrée en 6ème ce 30 juin 2020.
Cameroun - Coronavirus: L’OMS offre 183 concentrateurs d’oxygène au Cameroun pour près de 79 millions FCFA
Zambo-Anguissa et Villarreal aux portes du top 4 en Liga
Cameroun - Gendarmerie Nationale: Le Groupement de la circulation routière reçoit du matériel moderne de surveillance des voies de communication
Cameroun - Stade d’Olembé: L’entreprise MAGIL reporte la livraison du chantier au mois de novembre 2020
Cameroun - Institution: Après trois années passées à la BAD, le camerounais Célestin Monga retourne à la Banque Mondiale
Cameroun - Kye-Ossi (Sud): La disparition de deux Camerounais ravive les tensions entre Camerounais et Equato-guinéens aux frontières
Cameroun - Invention: Un compteur intelligent inventé pour contrôler la consommation à distance de l’énergie électrique 
Cameroun - Affaire des biens de feu Marc-Vivien Foe/Martin Amougou Foé (père de Marc-Vivien Foe): «Marie Louise a simplement profité de mon absence du Came
Cameroon: Anglophones sidelined from influential posts in new appointments at CRTV
Au Cameroun, le Covid-19 plombe le budget d’investissement public (BIP), exécuté à 17% au premier semestre 2020
Cameroun - Collectivités territoriales décentralisées: Le Ministre de la Décentralisation, Georges Elanga Obam, évalue les compétences transférées dix a
Au Cameroun, le Covid-19 plombe le budget d’investissement public (BIP), exécuté à 17% au premier semestre 2020
Cameroun - Enseignement supérieur: Le ministre Jacques Fame Ndongo ne reconnaît par les diplômes de Doctorat et Phd délivrés par l’Institut Panafricain d
Cameroun - Crise anglophone: L’armée annonce la libération de deux otages dans le Donga Mantung (Nord-Ouest) 24h après leur kidnapping
Roland Maxime Ak’a Ndi’i prend les rênes du Chantier naval et industriel du Cameroun, suite au décès d’Alfred Nforgwei
Cameroon – COVID-19: Cameroonians barred from entering European Union when borders reopen on July 1
La start-up camerounaise Ndoto Sarl conçoit un compteur électrique intelligent permettant de réduire la fraude
Burundi: un nouveau gouvernement dominé par les durs du régime
Covid-19 : les échanges commerciaux globaux du Cameroun régressent de 16% au premier semestre 2020