Nom de domain Hebergement web téléphonie VoIP SMS

Déclaration de la COMICODI après l’assassinat du censeur

Déclaration de la COMICODI après l’assassinat du censeur du lycée de Kumba-Kosala: Crise anglophone ou crise institutionnelle globale

Nous sommes certainement très nombreux, personnes physiques et personnes morales, à avoir jusqu’ici fait profil bas, maintenu la parole douce et inaudible sur le drame qui se joue dans les deux régions dites anglophones du pays, et ce malgré l’accumulation de nouvelles chaque jour plus tristes, plus morbides et plus troublantes. Mais s’il y a un temps pour ce jeu, pour le silence, pour la fuite en avant, il y a aussi un temps pour élever la voix, pour le réveil, pour l’interpellation, pour l’engagement et le dévoilement.

Si les images du gouverneur de la Région du Sud-Ouest contraint de s’encombrer d’un gilet pare-balles et d’un casque lourd de combat nous avaient déjà parus traduire une montée en flèche du danger, la mort brutale de Thomas Ashu Nkongho, censeur du lycée de Kumba-Kosala, suite à l’attaque de son établissement par un groupe de sécessionnistes, ne peut plus laisser la moindre âme sensible et patriote indifférente.

La situation, reconnaissons-le une fois pour toute, populations et gouvernement, Chef de l’Etat et responsables à tous les niveaux de la république et de la représentation nationale, est grave, très grave. Il est dorénavant permit de s’interroger sur la qualification effective de la crise que vit le pays tout entier. En effet continuer de parler d’une crise des régions anglophones ou de crise anglophone, procède d’une analyse irréaliste, inappropriée et malicieuse. Nous sommes en présence d’une crise institutionnelle globale, et seule une réflexion et une solution institutionnelle globale peuvent encore nous sauver d’une inéluctable catastrophe.

Lorsque des écoles sont attaquées et brûlées, des enfants privées d’éducation et des éducateurs éliminés froidement, il faut être habité par le diable pour continuer à vaquer à ses occupations comme si rien ne se passe.

La situation a atteint un niveau de déflagration qui impose à tous ceux qui sont détenteurs d’une parcelle de responsabilité, de se résoudre au dialogue, de laisser de côté leurs égos, prétentions et ambitions sectaires pour retrouver le chemin de l’humilité et de la nécessaire solidarité. Il devrait être acceptée et intégrée dans toutes les démarches intelligibles, la sagesse selon laquelle, un enfant ne pleure jamais pour rien, un groupe de personnes ne prends pas les armes pour de la complaisance, de même que personne ne peut espérer obtenir gain de cause pour d’éventuelles revendications fussent-elles justes et légitimes, en massacrant des enfants, en brûlant des écoles et en semant la terreur.

Notre sortie est un appel de désespoir, tant les nuages sombres que représente cette guerre qui monte, monte et monte en inquiétant notre quotidien et en hypothéquant notre destin collectif, n’a plus rien d’une simple folie de quelques groupuscules terroristes. Ce qui est en jeu dorénavant, c’est la gouvernance du pays, c’est l’ordonnancement institutionnel, c’est la façon dont nous avons construit jusqu’ici notre destin et l’envisageons en tant que nation, Etat, république et Communauté humaine organisée aspirant à la coexistence pacifique et au bonheur dans la diversité. Ne rien faire, ne prendre aucune initiative pour faire évoluer les méthodes de gestion des personnes et des biens, pour bouger, pour faire un pas en avant vers et pour le dialogue sera bientôt plus cruel, que les crépitements de ces armes attaquant le convoi du Gouverneur et la fougue de ces inconnus incendiant les écoles et abattant les enseignants.

Voici donc soumis à notre conscience comme une terrible, effroyable et incontournable interrogation de culpabilité, le destin tragique d’un digne fils du Cameroun, d’un père de famille et d’un citoyen ordinaire qui avait choisi d’encadrer, d’éduquer et d’orienter les enfants dans leurs premiers apprentissages des rudiments de la connaissance et du savoir. La seule erreur de cet enfant du pays serait-il donc d’avoir choisi ce noble métier, d’être anglophone, de s’être trouver au mauvais endroit dans la mauvaise région ? Il en va de son sort comme de tous les autres civils et militaires souvent abattus froidement.

Mais au-delà de lui, qu’une seule ou qu’un seul de nos compatriotes soit en souffrance et c’est tous les autres qui sont en souffrance. Qu’une seule famille soit endeuillée par la faute de notre intransigeance, de notre incompréhension ou de notre égoïsme et ce sont toutes les familles qui sont endeuillées. Qu’une seule région vive dans le doute des lendemains et les ténèbres, et ce sont toutes les dix régions qui sont explicitement concernées. Crise anglophone, c’est non. Crise institutionnelle globale, c’est oui. Le courage et la lucidité nous obligent à accepter ce qui n’est plus à cacher, parce que rien sinon une grande crise, ne peut projeter plus de cinquante mille de nos compatriotes dans des camps de réfugiés chez nos voisins. Et voici le grand paradoxe qui fait que de pays d’accueil des réfugiés depuis 1960, nous sommes devenus depuis 2017, un pays qui produit des réfugiés. Et bientôt, ce sera le tour de ce que l’on appelle « Communauté internationale », de se pencher au chevet de notre pays déclaré « malade ». NON, NON, NON, et mille fois NON.

La mémoire de Thomas Ashu Nkongho nous interpelle profondément et avec urgence, en commençant par le premier d’entre nous tous, le Président de la République, Chef de l’Etat, détenteur de la clé du dialogue que nous appelons maintenant de toutes nos forces./.

Yaoundé, le 28 Avril 2018

Le Président de la Commission

SHANDA TONME

Médiateur universel

© Correspondance : COMICODI


Produits de grande consommation : alerte sur la pratique des faux poids et mesures
Cameroun: Annoncé mort par la rumeur, l’ex Premier ministre Simon Achidi Achu apparait dans une vidéo en train de danser.
Cameroun - Football: Pierre Kwemo, l’opposant et fondateur de l’UMS de Loum, suspendu pour un an pour agression sur des officiels de match
Cameroun/Diaspora - Brice Nitcheu (membre de la Brigade anti-sardinards): «Le Sultan des Bamoun est notre allié objectif»
Drame : Un mort à Yaoundé
Cameroun – Insécurité: Un détenu du MRC poignardé à la prison centrale de Kondengui.
Cameroun: La Brigade Anti-Sardinards poursuit sa campagne de dénigrement de Paul Biya en France
CAMEROUN: ANNIVERSAIRE: PAUL ET CHANTAL BIYA CÉLÈBRENT 25 ANS DE MARIAGE CE JOUR
Song Bahanag est en stage depuis hier
L’ancien porte-parole du gouvernement, Issa Tchiroma, a donné un point de presse ce mardi 23 avril 2019 à Yaoundé en qualité de Président du Front pour le salut national du Cameroun (FSCN).
Sécession au Cameroun : l’église prône «le dialogue et la concertation»
CAMEROUN: ANNIVERSAIRE: PAUL BIYA ET CHANTAL BIYA CÉLÈBRENT 25 ANS DE MARIAGE
CAN U17 - Thomas Libiih retrouve le Mondial mais sur le banc
Paul Biya appelle à la défense de la patrie
Paul Biya appelle à la défense de la patrie
Absence aux rencontres du processus électoral : Le Mrc accuse le Pnud et Elecam
Cameroon – Alimentation: Daphne Shines Again, Branded New Ambassador of Mama Makala Wheat Fluor
Cameroon – Anglophone Crisis: Separatists Unveil Plan To Frustrate Labour Day, National Day Celebrations
Cameroun – initiative politique: Abel Elimby Lobe invite les partis politiques de l’opposition à rejoindre la plateforme Kawtal s’ils veulent faire tomb
Cameroun: Le porte-parole de Maurice Kamto dénonce un «enlèvement spectaculaire» des prisonniers membres du MRC par les forces de l’ordre !
PROSPECTIVES: Ce que j’avais dit.
GUY ALEXANDRE MAMBO: L’ÉCLAIREUR DE LA DIASPORA EN FRANCE
Cameroun, mon Pays: L’heure de l’éveil a sonné
Hilaire SOPIE: "mon projet immédiat est de bien m’installer au Cameroun"
Le Cameroun prévoit de dépenser 250 millions de FCFA pour offrir des véhicules à des ambassades
Malgré le boycott initié par la Brigade Anti sardinards, Nyangono du Sud était en concert à Paris
Marchés publics : 334 prestataires mis en demeure
LES BAMOUN DE FRANCE CÉLÈBRENT LA PÂQUES EN PRÉSENCE DU SENATEUR SULTAN A GENEVILLIERS PRES DE PARIS
Conférence du Mincom René Sadi et le mystérieux drapeau tricolore du Cameroun
Une démocratie africaine peut-elle venir de l’Occident ?
Nouvel immeuble siège de l’Assemblée nationale: pourquoi la Chine fait pression
Le retour triomphal de Nyangono du sud (Texte et vidéo)
Fraude foncière : Dame veuve Njoh Claire à couteaux tirés avec les habitants de Pk18
Les Damâya invitent la culture africaine en France
Comprendre le suicide d’un ancien président poursuivi pour corruption le cas d’Alan Garcia du Pérou
Comprendre le suicide d’un ancien président poursuivi pour corruption le cas d’Alan Garcia du Pérou
La crise anglophone resurgit en couverture des journaux camerounais
Cameroun : S&P fait passer la perspective de " stable " à " négative "
Faustin Domkeu et New Stars abandonnent les joueurs à Yaoundé
Ces femmes qui sortent avec les jeunes et leur donnent leur fille en mariage.
Faut-il investir pour la famille quand on vit à Mbeng ? (Texte et vidéo)
Faut-il investir pour la famille quand on vit à Mbeng ? (Texte et vidéo)
Lions U23 : les 36 preselectionnés contre la Tunisie
Cameroun - Sénégal : Conférence d’avant match
CAN U17 : les Lionceaux Indomptables rencontrent la Légende Diomansy Kamara
Tricherie sur l"âge : pour le président de la fédération marocaine, le Cameroun doit être au minimum expulsé de la compétition
Entre nous : Pourquoi pas le choix du Lion ?
Cameroun – Assassinat du médecin camerounais Mouzoko Kiboung: Ses confrères et ses proches lui rendent d’émouvants hommages
Cameroun: Un célèbre animateur radio décède par électrocution à son domicile a Bertoua (Est)
Consommables électriques :Schneider va en guerre contre la contrefaçon
Crise anglophone: Sept hommes armés enlèvent le proviseur du lycée bilingue de Ngomgham
Révélations : Un livre sort Mgr Bala de l’eau
Révélations : Un livre sort Mgr Bala de l’eau
Cameroon – CAMPOST: Workers To Strike Against Poor Working Conditions, Unpaid Salaries.
Cameroun : L’honorable Ali Bachir et le Maire Alhadji Kadir de Ngaoundéré 3e, victimes d’un grave accident de la circulation.
Cameroun - Alternance au sommet de l’Etat/Grégoire Owona: «Je le dis pour le dénoncer parce que, ce qu’il faut craindre demain c’est que quelqu’un so
Quatre civils tués et des blessés par balles à Bamenda
Cameroun - Basket Ball/NBA: La performance du camerounais Pascal Siakam aide les Raptors à accrocher Orlando Magic aux play-offs
Cameroon – International Relations: Marcel Niat Njifenji Fires European Parliament For “Smear Campaign Against Cameroon”
LE MINHDU AU MOUNGO TIME 2019
Des serpents dans le bureau de Georges Weah
Gérard KUISSU à la rencontre de Mme NGONDJEU Astany Manegue Resa épouse du détenu MRC NGONDJEU.
Cameroun: Malgré son revirement, Longue Longue conserve le soutien de la Brigade anti sardinards (BAS)
Cameroun - Climat politique et sécuritaire: Ces rapports des Organisations internationales qui irritent le gouvernement
Dans son communiqué publié ce samedi 20 avril 2019, Marcel Niat Njifenji, le président du Senat Camerounais, s’insurge contre les affirmations contenues dans la résolution du Parlement européen du 18 avril 2019 sur le Cameroun.
Trafficking Gang to Appear at the Bonaberi-Douala Court of First Instance on April 26, 2019
Notre Dame de Paris : Si loin et si proche des Africains
AFFAIRE DU BOYCOTTAGE DE NYANGONO À PARIS
Crise anglophone, Arrestation de Maurice Kamto et compagnie,le Parlement européen tance le Cameroun
Opération Epervier: nouvelles révélations dans l’affaire Nkoto Emane
Sénégal : feu vert du gouvernement à la suppression du poste de Premier ministre
NON AU DEVERDISSAGE EFFECTUE PAR CERTAINS PRODUCTEURS D’ANANAS
Congo Brazzaville: Des parents inquiets pour leurs enfants en formation à Cuba
Les Amazones et la Brigade anti sardinards font annuler le showcase de Nyangono du Sud à Paris
JNDA DE BORDEAUX: Le président français Emmanuel Macron interpelle les diasporas africaines
Cameroun-Nations unies : On parle économie numérique
MISSION ACCOMPLIE AU 3EME JOURNÉE INTERNATIONALE DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES DE PARIS
31 séparatistes anglophones déposent leurs armes
La justice congolaise annule la condamnation de Moïse Katumbi
La problématique du changement de nom en droit comparé
Cameroun - Vidéo: Yannick Noah vante le Coq sportif, le nouvel équipementier des Lions Indomptables.
Cameroun - Développement: Les entreprises françaises Razel et Baudin construisent le bac sur la Sanaga
Cameroun: Nyangono du Sud recourt au mensonge pour se faire pardonner
Cameroun – Barrage hydroélectrique: Plus d’un an après la construction du barrage de Mekin, des problèmes techniques retardent toujours sa mise en servic
Cameroun - Initiative: Des maires bloquent des projets de développement dans la région de l’Extrême-Nord
A la faveur de l’audience que lui a accordée ce jeudi 18 avril 2019 le Chef de l’Etat camerounais, la Secrétaire exécutive de la Commission économique des Nations Unies pour l’Afrique a plaidé pour la ratification de l’accord sur la Zone de libre échange
Beti-sardinards, Bamileke-Tontinards : Le tribalisme refait surface au Cameroun
Cameroon – CRM Vs. MINAT Case: Lawyers Seize Appeal Court To Annul Atanga Nji’s Ban On Pro-Kamto Gatherings
Cameroun - Maroc : 2-1 ; réaction des acteurs
Cameroun:: Très urgent: Un des assassins présumés de Jean Pierre Saah arrêté ce jour à Bertoua
Cameroun - Climat Politique: Le Pr Mono Ndjana, (ancien secrétaire général adjoint du Comité centrale du RDPC) accuse Maurice Kamto d’être un suppôt
Cameroon – Habeas Corpus Hearing: Michèle Ndoki Makes Maiden Court Appearance, Case Adjourned To April 25
Coupe du Monde 2019 : les Lionnes s’habilleront en Le Coq Sportif
CAN U17 : le Cameroun bat le Maroc (2-1) et obtient son ticket pour la Coupe du Monde
Longue Longue à genoux et en pleurs demande pardon à "Papa Paul Biya" et "Maman Chantal Biya"