Nom de domain Hebergement web téléphonie VoIP SMS

Samedi dernier, la terre natale de Yorro vers Bokito s’est

Samedi dernier, la terre natale de Yorro vers Bokito s’est refermée sur les restes du monument de la pensée africaine et non moins icône de la défense des droits humains. Une cérémonie peu courue où la discrétion des autorités était de mise.

Dans un « clando », de Bafia à Bokoto. 8 personnes serrées telles des sardines ! 4 à l’avant, autant sur la banquette arrière. C’est moins pénible car nous roulons sur le bitume. Au bout d’une demi-heure, ou un peu moins, Bokito. Juste le temps d’être happé par un « benskineur » pour Yorro. Il dévale sur la route asphaltée, à tombeau ouvert, tout comme celui qui doit attendre les restes du grand philosophe Eboussi. Son haleine pue fortement l’alcool et le plonge dans l’addiction à la vitesse en dépit de l’état délabré de la route.

Yorro. La bourgade.

Les villageois sont là, bien installés dans les tentes montées sur la place de la chefferie. Juste au centre, en face du collège des prêtres officiant, trône les restes du grand penseur.

De l’autre côté du cercueil est la grande tente réservée aux autorités officielles, désespérément vide. Tout juste à côté, les élites du Mbam sont venues en nombre rendre un dernier hommage au théologien philosophe, à leur fils, un des leurs.

Mauvaise conscience

« Eboussi Boulaga apparaît dans le contexte camerounais comme la mauvaise conscience des acteurs politiques et sociaux de tous bords, qu’il a pris l’habitude, tel Socrate de persifler. Il dérange par ses prises de position », écrit un de ses proches.

Par exemple aux heures chaudes de la démocratisation du pays,les autorités accusent les enseignants de ne pas faire leur travail et d’encourager la grève. Il rétorque dans la presse en disant que désormais au campus de Ngoa Ekelle, il y a plus d’élèves que d’étudiants. Dans ce registre de mauvaise conscience, sa définition du tribalisme fait mouche et interpelle la conscience des gouvernants. « L’ensemble des pratiques ou des agissements des hommes se réclamant d’une entité ethnoculturelle appelée tribu, et qui utilisent les moyens de la puissance publique et étatique pour déterminer la structure de base de répartition des avantages et des charges, des immunités et des sanctions, d’accès aux emplois, aux opportunités économiques et sociales dans la collectivité nationale où ils se trouvent, en faisant acception des personnes au bénéfice de ses membres. »

Parlant du système électoral camerounais, sa répartie ne pourra que vexer davantage. Il dira : « Pouvez-vous trouver des gens qui font confiance au système électoral camerounais, en dehors de ceux qui l’ont fabriqués ? Faites une enquête sociale. Je vous citerai simplementl’exemple de Winston Churchill,qui disait qu’il ne croyait pasaux statistiques, sauf bien sûr celles qu’il avait lui-même fabriquées. Puisqu’il avait organisé des élections, il fallait bien des résultats. » Plus loin il confessera déçu : « Nous n’avons pas d’hommes politiques ambitieux. Le pouvoir qu’ils ont est celui de la vanité et de possession de nouveaux riches, je voudrais dire d’anciens pauvres. La passion funeste, l’enrichissement soudain qui rend fou nos hommes d’Etats. » Les intellectuels ne sont pas en reste. Il reproche aux penseurs camerounais, « le caractère éthéré de leurs
réflexions, de la réflexion désincarnée et surtout leur couardise, qui en font des bouches trous en sursis. » Il les appelle les « ventriloques » pour dire que ce sont leurs ventres qui parlent à la place de leur cerveau.

La sobriété

L’inhumation du regretté professeur s’est fait dans une discrétion insoupçonnable. Lui, le grand homme, est-ce ainsi qu’il quitte la terre des vivants ? Oublié des siens ? Il n’y avait ni toge, ni décoration sur son cercueil.Seules deux de ses photos au pied du cercueil, des clichés de sa jeunesse et de sa vieillesse.

Le chemin de toute la terre.

Même l’officiant jésuite du jour dira qu’il ne l’a pas connu, jetant davantage l’émoi et le stress dans l’esprit de l’assistance. On se serait attendu à voir une procession de ses confrères théologiens l’accompagner à sa dernière demeure. Que non ! Tout s’est passé exactement comme si par ses prises de position, le libre penseur s’était mis tout le monde à dos. Pourtant, son nom Eboussi signifie prophète. Celui qui veille, celui qui avertit la société des dangers qui la guettent.

Ainsi, le pasteur Jean-Clair Kenmogne, a pu écrire à cet effet : « quand il écoutait les pulsations de la société, ce n’était point pour délecter. C’était dans tous les cas pour tirer la sonnette d’alarme, déconstruire les fétichismes et les dogmatismes qui obstruent la pleine compréhension des problèmes et nous inviter à nous engager sur les chemins ardus de la quête du graal. »

Ainsi s’en vont les grands hommes quand il quitte ce monde, sans tambours ni clairons ! Ils s’en vont, au concert des huées, parce que leurs œuvres tyrannisent les hommes de ce monde, les hommes d’en bas. Eux, les veilleurs, qui savent lire dans les nuages les signes que tracent les doigts des anges, comme ils sont combattus, méprisés. Effectivement, Eboussi était de ceux-là. Du bout des doigts on pouvait compter les autorités, pas officielles, présentes sur place, au lieu du deuil, au lieu des cérémonies d’un homme de pensée, d’un homme probe qui ne s’accommodait que très mal des fioritures de notre société.

Quand la terre rouge de Yorro s’est refermée sur lui samedi dernier, au moment où certains étaient reconnaissants pour son œuvre, d’autres devraient se réjouir d’une épine de moins dans les parages. Et c’est de bonne guerre.

Eboussi Boulaga, un modèle rare

Le fils aîné de l’illustre disparu garde de son papa, le souvenir d’un papa qui était un modèle. « Il avait aussi certes des défauts mais demeurait toujours positif.

Même au plus fort de la maladie, il disait encore que ça va aller. Papa, tu resteras dans nos cœurs », lâche-t-il. Idem pour Ernest Bonda, un éminent disciple et enseignant à l’université catholique au Canada. « Il est difficile d’accepter que celui qui a été mon professeur pendant plus de 30 ans soit couché ici. Il a toujours été un modèle de rigueur et de sincérité.

Il restera un modèle jusqu’au jour où nous irons le rejoindre. Merci professeur d’avoir été là », confesse-t-il. Que dire du directeur de la télévision nationale congolaise qui se souvient de cette interview que lui accordée en 2014, Eboussi Boulaga. « il me dira que la République démocratique du Congo est sa deuxième Nation. Il m’a aussi dit que le jour où le Congo s’éveillera, toute l’Afrique se réveillera. Voici un autre prophète qui s’en va.

Est-ce que nous l’avons écouté ? Ou bien il faudrait que nous écoutions et nous changions ou bien nous refusions et nous disparaissons. Un jour triste, très triste parce que nous n’entendrons plus cette voix. »

Profondément affecté par la peine prononcée contre lui, il a quelques jours dans l’affaire des détournements à la CRTV, l’ancien directeur général de l’office de télévision publique menace de se donner la mort
Cameroun - Affaire CRTV: Tout en clamant son innocence, l’ex ministre Polycarpe Abah Abah saisit la Cour suprême.
Cameroun - Lutte contre le terrorisme: Plus de 100 militaires américains quittent le Cameroun
Cameroun - Comores : L’humoriste de la CRTV Kardinal Aristide 1er choqué par le chant de victoire des Lions indomptables
Cameroun: Avec un MA-60 qui assure les vols domestiques, Camair-Co n’est pas totalement clouée au sol
Cameroun - Accident: Des blessés graves suite à l’effondrement d’un pan de la toiture du supermarché Santa Lucia à Yaoundé
Cameroun - Crise anglophone : Comment les étudiants membres de l’équipe de football de l’université de Buea ont été libérés
Tu ne perdras jamais une femme en courant derrière l’argent…
CAN 2019 : Choupo-Moting marque pour fêter son 30e
Ngalle Bibehe fait garer les bus de 85 opérateurs de transport interurbain
"JET PRIVE" 10 ANS D’ÉMISSION TÉLÉ CÉLÉBRÉ A PARIS
Ce bébé avec deux noms et deux actes de naissance…
Vainqueurs (3-0) des Cœlacanthes ce 23 mars 2019 à Douala, le Cameroun a obtenu sa qualification pour le prochain grand rendez-vous continental du ballon rond.
Etat civil : La modernisation en marche
Cameroun - Crise anglophone: Le Royaume-Uni exhorte Paul Biya à coopérer avec les Nations Unies afin de résoudre la crise
A 4 ans et un QI de 140, elle est considérée comme un génie
Cameroun - Crise anglophone: Chemuta Divine Banda (Président du Comité national des droits de l’Homme et des libertés) : « Nous sommes aujourd’hui conva
Croissance: émergence en berne pour le Cameroun
Ngalle Bibehe fait garer les bus de 85 opérateurs de transport interurbain
Lions Indomptables : les meilleures séquences de Cameroun - Comores (vidéo)
Cameroun - 34è anniversaire du RDPC/Hilaire Kamga (mandataire de l’Offre Orange): «L’avènement du RDPC est un moment triste de l’histoire de notre pays
Interpellation : Le jeudi noir d’Adrienne Engono Moussang
Cameroun – Crise Anglophone: Des sécessionnistes érigent un mur sur la route de Bafut (région du Nord-Ouest)
Ligue 1 : Tonnerre Kalara Club fait tomber Union de Douala
Coton Sport veut réussir la transition vers son nouvel entraîneur
C’est le sauve-qui-peut chez les ministres qui ont des choses à se reprocher…
Cameroun - Lions Indomptables: Les coaches Clarence Seedorf et Patrick Kluivert dansent dans les vestiaires après la qualification du Cameroun pour la CAN 2019
Blaise Pascal Talla arrache 100 millions à l’Etat
Nécrologie : Une génération, des sacrifices !
Cameroun - Réaménagement du Gouvernement: Des militants du RDPC de l’Adamaoua critiquent les choix de Paul Biya
Stade Paul Biya : Le chantier ne sera pas livré « le jour dit »
Nigeria: violences lors du nouveau scrutin pour élire des gouverneurs et des assemblées régionales
Cameroun - Comores : le ministre des sports a encouragé les Lions Indomptables
Clarence Seedorf, technicien néerlandais, entraineur en chef de l’équipe nationale fanion du Cameroun a rendu public la liste des onze joueurs sélectionnés pour commencer le dernier match des éliminatoires de la CAN Egypte 2019 dans le Groupe B.
Lions Indomptables : la condescendance de Clarence Seedorf
CES PRISONNIERS POLITIQUES OUBLIÉS DANS LES GEÔLES DE PAUL BIYA. LE CAS DE PATRICE AWOUNG FOTAPONG
Cameroun: Hausse illégale des prix: La poissonnerie CONGELCAM du Marché du Mfoundi à Yaoundé scellée
Amir Abdou, sélectionneur des Comores : « Nous n’avons rien à perdre »
Cameroun :: EDC : Une honteuse cabale médiatique pour noircir et évincer le DG Théodore Nsangou
MARATHON : Elle délaisse un époux plein aux as, malvoyant et atteint du VIH
Le directeur Afrique du National democratic institute (NDI) appelle les autorités camerounaises à « repenser » leur façon de gérer les citoyens.
Cameroun - Transport interurbain: Le Ministre des Transports (MINSTRANS), Ernest Massena Ngalle Bibehe, suspend 85 agences de transport
Cameroun - Lutte contre le tribalisme: Le journaliste Benjamin Zebaze a finalement déposé sa plainte contre Jean De Dieu Momo, Charles Ndongo, Ibrahim Shérif
Élection présidentielle, dimanche, aux Comores
Nouveau gouvernement en Centrafrique: les groupes armés gagnent des portefeuilles
Cameroun 3-0 Comores: Les lions déroulent et filent en Egpyte
Les Lions Indomptables ont obtenu leur qualification en battant les Comores ce 23 mars 2019 à Yaoundé, en sixième et dernière journée des éliminatoires.
Jean Marc Bikoko : Les résultats des régionales sont faussés d’avance
Cameroun - Administration Territoriale: Le sénateur RDPC, Mamoudou Mazadou demande l’éclatement du département du Faro et Déo (Adamaoua)
Les Lions indomptables dominent les Comores (3-0 score final)
Nouveau gouvernement en Centrafrique, avec davantage de portefeuilles aux groupes armés
Cameroun - Médias: Zen Radio lance ses émissions à Sangmelima avec dans ses rangs des recrues de choix
CAN 2019 : les Lions Indomptables se qualifient sur le terrain
Cameroun - Comores : Célébrations d’après-victoire (vidéo)
Un ex-conseiller du président camerounais, arrêté aux côtés du principal opposant Maurice Kamto fin janvier à Douala, et depuis écroué, a saisi le groupe de travail sur les détentions arbi
Très urgent : Me. Emmanuel Simb et Olivier Bibou Nissack du Mrc interdits de sortir du pays
Cameroun: Hommage au professeur Gervais Mendo Ze par le prof. Vincent Sosthène FOUDA
Cameroon Business Forum: Malgré 150 recommandations exécutées en 10 ans, le climat des affaires reste morose
LE FILS DE PAUL BIYA ANNONCE DE FUTURES INTERPELLATIONS DANS L’OPÉRATION ÉPERVIER
Le ministre délégué à la Présidence chargé de la défense a été interpellé ce vendredi 22 mars 2019 à l’Assemblée nationale sur l’isolement de la péninsule de Bakassi qui fait pourtant parti du territoire national.
Gros coup de froid diplomatique entre les USA et le Cameroun
« Le Pr Kamto prétend que le Grand Nord a voté pour lui… C’est une insulte vis-à-vis de nous »
Lions indomptables : Jeudi à l’entraînement
Cameroun - Affaire de solde des militaires: Le Ministère de la défense rassure sur la disponibilité des salaires du mois de Mars 2019  
Ali Bongo : son retour définitif au Gabon prévu pour ce samedi
Cameroon – Anglophone Crisis: 20 Kidnapped Students of the University of Buea Freed, after Being Tortured.
Cameroon – Insecurity/Football: Three Days After His Release, YOSA Coach Flees To Cotonsport.
Cameroun - Climat politique: Me Emmanuel Simh et Olivier Bibou Nissack du MRC sont interdits de sortie du Cameroun
Cameroun:Plainte contre Jean De Dieu Momo,Charles Ndongo,Ibrahim Sherif,la CRTV et Sismondi Bidjoka
Cameroun - Infrastructures sportives: Les chantiers de la CAN ne seront pas livrés à la date annoncée
RDC : l’avenir de la coalition Lamuka débattu pendant 48 heures à Bruxelles
Cameroun - Sommet de la CEMAC: Le Président Paul Biya attendu au Tchad
Yaoundé, 25e ville où il fait bon vivre
Les prisonniers du président - Michelle Ndoki : Amazone de la liberté et leader des détenues
Cameroun : Un ancien ministre enlevé par des hommes armés à Bamenda
Cameroun, Crise anglophone : Au moins 15 étudiants kidnappés à Buea
Cameroun, Crise anglophone: libération des 20 étudiants kidnappés à Buea
Cameroon:: The Human Rights Defender, Mowha Franklin, missing August 06, 2018, in Kumba
Sommet de la Cemac : Paul Biya prépare son voyage pour Ndjamena
Près de deux millions de francs volés au collège Vogt
« Le Pr Kamto prétend que le Grand Nord a voté pour lui… C’est une insulte vis-à-vis de nous »
Crise anglophone au Cameroun : libération des 20 étudiants footballeurs kidnappés à Buea
Qualifs CAN-2019: dernière chance à saisir pour le Cameroun
Coton Sport : Ndoumbé Bosso remplace Bertin Ebwellé
Cameroun, Diplomatie: Arnaque à Yaoundé
Cameroun - Insécurité en zones anglophones: Kidnappé puis libéré à Bamenda, l’entraineur de football Emmanuel Ndoumbe Bosso va désormais entrainer Cot
Cameroun - Pipeline Tchad/Cameroun: L’Exploitation a généré 30 milliards de recettes en 2018
Cameroun: La journaliste Adrienne Engono a été libérée
Cameroun/Allemagne - Wilfried Claude Ekanga Ekanga (MRC): «Maurice Kamto est la personnalité politique du moment au Cameroun. Il est même le plus célèbre d
Cameroun: Hommage au professeur Gervais Mendo Ze par le prof. Vincent Sosthène FOUDA
Cameroun - Comores : Choupo-Moting sera le capitaine du jour
Cameroun - Comores : les supporters sont confiants
Samuel Eto’o chez le Minsep
Explosion des cuves de la Scdp : 15 ans de prison pour deux accusés
Cameroun - Opération Epervier: Les deux fils de Mebe Ngo’o auditionnés au TCS