Nom de domain Hebergement web téléphonie VoIP SMS

L'avocate, militante des droits de l'homme, a, en quelques j

L'avocate, militante des droits de l'homme, a, en quelques jours d’incarcération à la prison centrale de Kondengui, gagné l’estime des autres détenues de cette maison d’arrêt, selon un avocat du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc). Par son courage enviable, la « dame de fer » a ajouté une touche féminine à un combat où n'avaient émergé, jusqu'ici, que des figures masculines.

Au cabinet de maître Michelle Ndoki à Douala, le travail se poursuit normalement. Le visiteur ne remarque pas à première vue l’absence du maître des céans. Toutefois, ce climat de sérénité cache mal l'angoisse liée aux lendemains, à l'issue incertaine de ce qu'il convient désormais d'appeler l'affaire Michelle Ndoki, ou plutôt l'affaire Maurice Kamto, Alain Fogue Tedom, Michelle Ndoki, Albert Dzongang, Paul Eric Kingue, Gaston Abe Abe alias « général » Valséro et compagnie. Car les causes des uns et des autres sont liées, autant que leurs destins, dans ce procès que Tibor Nagy, Dupont Moretti, entre autres, ont qualifié de politique.

« Je ne suis ni sereine, ni dans l'anxiété, parce que c'est une situation difficile à définir. Donc je regarde, je suis prévenante et pragmatique. Je suis consciente que cette situation peut s'enliser et peut s'éterniser. Tout comme les choses peuvent aussi changer brusquement et qu'elle [Me Ndoki] se retrouve dehors », a confié une collaboratrice de l'avocate. Au téléphone avec le reporter du Jour dans l'après-midi du jeudi, 21 mars 2019, cette proche collaboratrice de la vice-présidente du directoire des femmes du Mouvement pour la renaissance du Cameroun (Mrc) ne laisse pas à son interlocuteur l’occasion de deviner la moindre émotion, ni le moindre sentiment de défection dans sa voix. Le portail de la diaspora camerounaise de Belgique. Les affaires courantes sont gérées par maître Leticia Rose Mbondo Kanga, une autre collaboratrice de l’avocate privée de liberté voici bientôt un mois. « Le cabinet depuis l’arrestation de maître Ndoki est géré. Il y a particulièrement un avocat avec qui elle travaillait, qui suit les dossiers en cours. Les dossiers les plus compliqués et les nouveaux dossiers, on les a laissé couler, le cabinet s’est déconstitué. Mais les procédures pendantes, le cabinet les suit jusqu’à la fin par une autre avocate qui travaille au cabinet », nous a-t-on confié au secrétariat de cette « prisonnière du président ».

L’avocate au barreau du Cameroun est tombée dans les mailles des filets des forces de sécurité camerounaises le mardi 26 février 2019 dans des circonstances qui, jusqu'ici, n’ont pas cessé de nourrir la polémique et les controverses. Il demeure cependant constant que la femme de loi était en compagnon de son époux canadien, lors de son interpellation dans le Sud-Ouest par des hommes encagoulés et armés jusqu’aux dents. Le couple a aussitôt été conduit à Yaoundé. Après quelques auditions, maître Ndoki a été placée sous mandat de dépôt à la prison centrale de Yaoundé, au quartier Kondengui, où elle a rejoint ses autres concitoyens arrêtés pour leurs liens présumés avec les manifestations du 26 janvier 2019 dans certaines villes du Cameroun dont Douala, Yaoundé, Bafang, Dschang et Bafoussam.

Leader au quartier des détenues

Depuis lors, Michelle Ndoki est en attente de son procès avec une centaine d’autres militants et sympathisants du Mouvement pour la renaissance du Cameroun, parmi lesquels des dirigeants du parti politique porté sur les fonts baptismaux en 2011, candidat aux élections législatives/ municipales de 2013 et aux présidentielles de 2018. Camer.be. Au Mrc, cette arrestation a été taxée de « bêtise ». « Nous avons pris cela comme de la provocation de la part du régime, qui n’a pas d’arguments objectifs à opposer aux revendications Mrc », s’est offusqué Okalla Ebode, le trésorier national adjoint du parti de Maurice Kamto, contacté hier par Le Jour.

Les mêmes infractions sont retenues contre la militante des droits de l'homme et ses coaccusés au rang desquels l'artiste Gaston Abe Abe dit Valséro, qui avait manifesté ouvertement son engagement aux côtés du parti politique de l'opposition depuis l'élection présidentielle du 7 octobre 2018. Une élection remportée officiellement par le président sortant, mais qui n'a pas fini de livrer ses rebondissements, puisque Maurice Kamto continue de réclamer sa « victoire », de contester le deuxième rang (avec 14,27% de suffrages exprimés, loin derrière le candidat Paul Biya, 71,28%) à lui attribué par le Conseil constitutionnel. L'info claire et nette. Au nombre de ces chefs d’accusation, il y a, entre autres, la rébellion en groupe, l'hostilité à la patrie, l'incitation à l'insurrection, le trouble à l'ordre public. En attendant un hypothétique élargissement de l’avocate avec les autres cadres du Mrc, les procédures pendantes du cabinet sont suivies jusqu’à leur aboutissement par une autre avocate. Maître Simh, l’un des conseils des militants inculpés du Mrc, dit de cette femme qu’elle est un roc : « sereine, sûre de son innocence et fière de son combat ». « Elle est au quartier des femmes de la prison principale et est devenue en quelques jours leur leader naturelle. Elle est entourée de Maurice Kamto et des autres leaders et apprécie les visites de son époux, de sa famille et de ses avocats. »

L’autre procès

Il y a quelques mois, maître Ndoki avait déjà eu des démêlés avec la justice camerounaise pour avoir participé à Douala, le 27 octobre 2018, à une marche visant à réclamer la « victoire » du Professeur Maurice Kamto à l'issue de l'élection présidentielle du 7 octobre. A la première audience du procès au tribunal de première instance (Tpi) de Douala-Bonanjo, le ministère public annonce l'abandon des charges contre l'activiste et les dizaines d'autres militants du Mrc interpellés au cours de la même marche. Mais contre toute attente, le même ministère public revient sur sa décision : au Tpi de Bonanjo, le rôle des audiences affichées il y a quelques semaines de cela, mentionne l’affaire Ndoki et 41 autres personnes interpellées dans le cadre des « marches blanches » du 27 octobre à Douala.

Pour son confrère maître Levi Deffo, avocat au barreau du Cameroun, Michelle Ndoki est dans son rôle. « Le combat de maître Ndoki fait partie des missions de l’avocat. On prête serment pour lutter pour la justice, pour être aux côtés des faibles. Quand bien même on serait également aux côtés des riches, mais le plus important c’est de faire prévaloir la justice. Dans une société qui est devenue tyrannique comme la nôtre, assez injustice et corrompue, je pense que la personne qui est la mieux placée pour dénoncer, c’est l’avocat », soutient cet observateur et homme de loi, qui se veut aguerri et avisé.

Née le 1er janvier 1972, Michelle Ndoki fréquente tour à tour l'école du Centre, à Yaoundé, et le collège d’enseignement général (CES) d'Elig-Essono, et elle obtient son baccalauréat en 1991 au lycée Joss de Douala. Alors qu'elle rêvait d'une carrière en psychologie ou en marketing, son père lui recommande des études en droit des affaires à Reims en France. Elle en sort juriste des entreprises. De retour au bercail en mai 1997, elle travaille pendant cinq ans comme juriste en conseil et droit des entreprises au cabinet de maître Marie Andrée Ngoué, aujourd’hui très influente au Groupement inter patronal du Cameroun (Gicam), notamment à la cour d’arbitrage de l’organisation patronale.

« Dame de fer »

De 2006 à 2012, Michelle Ndoki met ses compétences au service d'Orange Cameroun et de Guinness Cameroun. Redevenue indépendante, la juriste en profite pour compléter sa formation. Le 4 mai 2018, elle est inscrite au barreau du Cameroun comme avocate. Sur le plan politique, Michelle Ndoki milite au Cameroon People Party (CPP) dès 2014. Pendant les deux années qui suivent, elle est engagée auprès de l'organisation Freedom Generation avant de rejoindre le Mrc en décembre 2016. Elle y gravit rapidement les marches jusqu’à ce que les contestations relatives aux élections présidentielles d’octobre 2018 révèlent son hyper activisme.

Son camarade Okalla Ebode ne la connait pas particulièrement. Toutefois, il dit avoir côtoyé cette « dame de fer » avant sa migration pour le Mrc. « Avant son arrivée au Mrc, on avait déjà des relations d’estime, de sympathie. Ces relations ont grandi davantage quand elle a décidé de rejoindre le Mrc, qui est un assemblage des intelligences. J’ai beaucoup de respect et d’admiration pour elle. Je ne peux pas dire que j’ai des relations particulières avec elle, mais la sympathie mutuelle que nous développons l’un vis-à-vis de l’autre fait que nous soyons unis », déclare le trésorier national adjoint du parti de l’opposition camerounaise le plus actif du moment.

Vient de paraître: Les 3 phases du Maquis au Cameroun de 1956 à 1965
Sud-Ouest : Des coups de feu à Kumba
LE TALK CAN DE MARTIN... RECOMMANDATION NUMERO 2...
La SCB Cameroun lance son agence platinum
Libre circulation: Free entry pour les ressortissants de la CEMAC en Guinée Equatoriale
Bamenda: Le juge Chi Valentine Bumah enlevé par des hommes armés
Clôture 2 édition du forum des jeunes de la Mifi: Allocution de M.Emmanuel Nzete
Célestin Bedzigui fustige Jean Michel Nintcheu
ELO JOSE FAIT CHAUFFER LE BIKUTSI EN LIVE A L’AMBASSADE GOURMET CE DIMANCHE 14 JUILLET
Patrice EKWE EDIMO SILO exige du Minatd la dissolution du MRC
DÉLIVRANCE DE LA CNI : L’échec de Mbarga Nguélé
ENCORE UNE JOURNÉE DE DISTRIBUTION HUMANITAIRE AVEC LES FUTURISTES SOLIDAIRES DE PARIS
Lydienne Nkaleu : « Les autorités doivent trouver les solutions aux problèmes de l’agriculture »
Cameroun : Antoine Ntsimi, toujours en réserve depuis le scandale à la Cemac
Cameroun - Christian Tumi : " Ceux qui prétendent que je suis séparatiste se trompent "
Cameroun : 5 conseils essentiels pour rédiger un contrat de travail
Cameroun – Volleyball: Le Ministre des Sports et de l’Education physique invite les camerounais à sortir massivement accueillir les Lionnes Indomptables q
Cameroun – Reconnaissance: Sur Internet, Paul Biya adresse ses félicitations à l’équipe nationale féminine de Volleyball après son sacre continental
Quatre morts dans un glissement de terrain au Cameroun
Cameroun: Le Ministre des sports ouvre le débat sur l’avenir de Clarence Seedorf au poste d’entraineur des Lions Indomptables.
Cameroon – Anglophone Crisis: SDO promises 5 litres of fuel, FCFA 3,000 for Kumba commercial bikers who beat ghost town Monday July 15
Cameroun - Réflexion/Jean De Dieu Momo: «Un autre Cameroun est possible une fois débarrassé des hooligans ethnofacistes tontinards haineux et tribalistes»
CAN-2019: le Sénégal en finale, 17 ans après!
La FIFA s’attaque avec vigueur au racisme
Dix-sept ans après Cameroun - Sénégal de la CAN 2002, le Sénégal accède à la finale
Cameroun – CAN de Volley-ball: Les Lionnes jouent la finale ce dimanche sans le soutien efficient du gouvernement.
L’opérateur du secteur de l’électricité fait face à des tensions de trésorerie depuis plusieurs mois.
Cameroon - Anglophone Crisis: Ekema Patrick Sounds Last Warning To Those Respecting Ghost Town Calls, Says Owners Of Closed Shops On Mondays Will Be Evicted
Cameroon – Anglophone Crisis: Minister Paul Tassong Braves The Odds, Storms Lebialem Despite Threats
Cameroon – PCC Crisis: “We have exposed ourselves enough on the Social Media” – Fonki Samuel Forba, Moderator
Cameroun - CAN 2019: Le journaliste Souley Onohiolo déclare qu’ «un individu extra équipe nationale» a demandé à Clarence Seedorf de ne pas aligner Zamb
Centrafrique: dur de se loger dans Bangui
Cameroun: Un concours pour récompenser les meilleurs jeunes humoristes
Cameroun - Incidents de Genève: Les forces vives, élites, élus et responsables RDPC de la région du Littoral apportent leur soutien à Paul Biya
Cameroun: Le directeur de la Police des frontières assure qu’il n’y a pas pénurie de carnets de passeports
Cameroun - Fecafoot: Tombi A Roko va saisir la chambre de recours pour contester la décision qui le suspend à vie de toutes activités relatives au football.
Le militant du RDPC a fait, malgré lui, des révélations à une émission diffusée sur RIS FM, une radio émettant à partir de Yaoundé.
Les Lions ont joué pour 20 millions
Les Lions ont joué pour 20 millions
Les gares routières spontanées dictent leur loi à Douala
BIYA, KAMTO ET LA BAS : LA DANSE DES ABEILLES ?
Crise anglophone au Cameroun : le cardinal Christian Tumi se confie à Jeune Afrique
En Guinée équatoriale, internet est "une affaire de gros sous"
Jean Alain Bivina : Seedorf doit débarrasser le plancher
Jean Alain Bivina : Seedorf doit débarrasser le plancher
Cameroon - Anglophone Crisis: "We want our children to go back to school" - Chris Anu, Ambazonia Secretary for Communication
Retraités : qu’ont-ils fait au bon Dieu ?
Le congrès international des Bamena prévu du 3 au 10 août 2019 à Bamena au Cameroun
Cameroun : libération de 39 opposants
Cameroon: SONARA Probe: PM Dion Ngute Forwards Confidential Report To President Paul Biya
Appel de Patrice Nganang au génocide:« Le Ministère public doit porter plainte contre cet individu »
Philomène Mbarga Nguelé : Une humanitaire que certaines langues veulent détruire
Cameroon: Construction of FCFA 54.5 billion Chinese-sponsored National Assembly Headquarters begins by July 31
Cameroun - Crise anglophone: Au bord de la faillite, la CDC a déjà supprimé 11 000 emplois
Cameroun - Cotisations sociales: La CNPS veut recouvrer 215 milliards FCFA de créances auprès des employeurs débiteurs
Cameroon - Exclusion of Community In Execution of C2D Projects: Minister of Urban Development And Housing Expresses Disappointment
Cameroun - Projet: Le gouvernement camerounais serait à l’origine du retard accusé dans la construction de l’autoroute Yaoundé-Douala
L’ancien président de la Fecafoot a été reconnu coupable des faits de détournements de fonds, d’abus de biens sociaux, de faux et d’usage de faux.
AFFAIRE NGANANG: CESSEZ DE TIRER SUR NGANANG, CHERS PRE-GENOCIDAIRES !!!
Douala : La saison des motos-parasols
Douala : La saison des motos-parasols
Vih/Sida : Les adolescents de plus en plus infectés
Vih/Sida : Les adolescents de plus en plus infectés
DÉVELOPPEMENT URBAIN : Ketcha Courtès visite des toilettes publiques à Bertoua
MORTALITÉ MATERNELLE ET NÉONATALE :Un seul hôpital prodigue des soins obstétricaux d’urgence au Nord
La paroisse Christ sauveur à nouveau cambriolée à Bangue
LA BAS OU LE PROCÈS PERTE TEMPS -
Last minute: Une trentaine de prisonniers " politiques " du Mrc pourraient être libérés ce jour
Crise anglophone au Cameroun : pourquoi les sécessionnistes boudent la médiation suisse
Cameroun, 12 juillet 2010- 12 juillet 2019 : Pius Njawé , neuf ans plus tard...
Cameroun - Crise Anglophone: Selon Me Nkongho Felix Agbor Balla, l’Union Africaine et le Canada devraient se joindre à la médiation Suisse
Cameroun – Autoroute Douala-Yaoundé: Comment le gouvernement a torpillé les travaux pendant plus de 2 ans
Cameroun – Santé publique: Malachie Manaouda (ministre de la Santé publique) déclare la guerre aux vendeurs clandestins de médicaments
Cameroun - Initiative: La Commission Nationale Anti-Corruption veut lutter contre la corruption pendant les élections
Cameroun - Épidémie du choléra: Au moins 48 morts dans les régions du Nord et de l’Extrême-Nord
Cameroun - Transformation Numérique: Le gouvernement sollicite l’appui de la Commission Economique des Nations Unies pour l’Afrique pour l’implémentati
LA RENCONTRE MACRON-NANA AKUFO-ADDO DU GHANA ET LA MENACE QUI PLANE SUR LE CAMEROUN
Télécommunications : comment les opérateurs rusent avec l’autorité du régulateur
Télécommunications : comment les opérateurs rusent avec l’autorité du régulateur
Association des Bamboutos de Liège, 2è édition de la fête du taro le 27 juillet 2019 à Liège
Quand les « intellectuels », politiciens et journalistes font de l´insulte leur fonds de commerce
Cameroon - Anglophone Crisis/Right To Education: US-based Organisation Allocates FCFA 1.5 billion to Affected Children
Cameroun - CAN 2019: Clarence Seedorf est porté disparu depuis l’élimination des Lions Indomptables
Cameroon- Management of Ecosystems: Stakeholders of Central African Region, Brainstorm On Sustainable Measures Of Protecting Its Biodiversity
Cameroun – Championnat d’Afrique de Volleyball féminin: Les Lionnes Indomptables vont affronter l’Egypte en demi-finale
Cameroon – Fight Against Road Accidents: Transport Minister Expresses Disappointment Over Rising Incidents, Despite Massive Sensitisation
Ils auraient tenté d’attaquer les forces de sécurité dans la localité d’Esu.
Camerounais, quand en nous la bête se réveille, la raison doit faire rempart
Camerounais, quand en nous la bête se réveille, la raison doit faire rempart
Le dernier billet de Jean Baptiste Sipa : Genève de ma tristesse
DU 100 % LIVE CE SAMEDI 13 JUILLET 2019 A L’ESPACE NOISY-LE-SEC
Des Directeurs Généraux hors-la-loi, évasion de plusieurs milliards : Le Cameroun étouffe.
Les ressortissants du Grand Nord chez le gouverneur de la région du littoral
Des associations camerounaises de Belgique pleurent la mort du journaliste Jean Baptiste Sipa
Partenariat PNUD- Fondation Tony Elumelu pour autonomiser 100 000 jeunes entrepreneurs en Afrique